background preloader

Numérique et réussite scolaire : un couple gagnant ?

Numérique et réussite scolaire : un couple gagnant ?
La nouveauté technologique fascine et les arguments éducatifs ne manquent jamais lorsqu'elle arrive sur le marché. Les publics visés par ces argumentaires sont d'abord les familles et éventuellement les enseignants. Mais les publics visés sont aussi les décideurs, ceux qui par les moyens financiers dont ils disposent peuvent influer sur la diffusion de ces technologies. Le récent plan numérique annoncé par le président de la république n'échappe pas à cet engouement. Lors de récentes entretiens avec des élèves de CM2 et de 6è, nous avons pu constater combien leur relation aux technologies actuelles était positive, enthousiaste. De même lorsqu'on évoque avec eux l'avenir, ils le voient peuplé de ces technologies. Compte tenu des finalités de l'Ecole, de sa tradition et de son organisation, la nouveauté technologique n'y a a priori pas de place en tant que telle, sinon elle risquerait de créer l'effet girouette. Comme si tout cela manquait de "modestie" et de "simplicité".

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/12/05122014Article635533620593711383.aspx

Related:  Avis d'expertsPlan numériqueChroniques DevauchelleLe numérique à l'EcoleRéussite scolaire

Ces évolutions majeures qui pourraient faire changer le monde de l’éducation Polytechnicien, biologiste, directeur de recherches à l’Inserm, François Taddéi est à la tête du Centre de recherches inter-disciplinaires, hébergé à l’Université Paris-Descartes. Membre du Haut conseil de l’Education nationale, ses recherches portent notamment sur l’innovation dans l’éducation. Bouillonnant, il ne travaille « qu’avec des gens qui ont envie » et rappelle que son dieu favori est Portunus, le dieu des clés et des portes. Alors que François Hollande a annoncé l’Acte II de la refondation de l’école, François Taddei explique comment les enseignants peuvent s’adapter à un monde changeant et décrit l’une de ses initiatives pédagogiques que dix pays étrangers veulent dupliquer. Pour lui, les questions des élèves sont au moins aussi importantes que leurs réponses. Car il faut aussi leur « apprendre à apprendre ».

Les trois langages du numérique Dans les débats actuels autour de l'enseignement du code, de l'éducation aux médias et à l'information (EMI), de la formation aux usages, il est temps de lever les barrières. En d'autres termes, il est temps de rapprocher plusieurs courants de pensée qui, s'ils ne s'opposent pas fondamentalement, sont au moins complémentaires, au mieux participent de la même complexité d'un fait social total : le fait numérique. La transition des termes et initiales (TIC) et autres, faisant passer en trente années du domaine informatique au domaine numérique, n'est pas neutre.

[FADBEN] travail d’éditorialisation numérique de l’établissement, à travers son site web, d’autres plateformes en ligne et son ENT. Cette activité éditoriale, liée à un riche travail de rédaction qui, bien souvent, peut associer les élèves dans le cadre de projets pédagogiques, est un aspect essentiel du développement numérique pour l’école. Il s’agit ensuite de ressources documentaires pour les enseignants, souvent du ressort de chaque discipline, voire de chaque enseignant dans les établissements. S’il ne faut pas contraindre les enseignants à passer systématiquement par un référent pour établir une commande, il peut être intéressant, pour ne pas dire indispensable, de favoriser l’enregistrement des ressources dans le catalogue du Centre de Documentation et d’Information afin que tous les personnels de l’établissement, et en particulier les nouveaux venus, retrouvent aisément les ressources acquises. Cela vaut d’autant plus pour les ressources numériques destinées aux élèves. 3.

Refondation de l’éducation prioritaire et réussite éducative : par Fabienne Federini — Observatoire de la Réussite Educative Ce texte est disponible en version pdf C’est toujours intéressant d’être interpelée sur une question qui semble en veille depuis la disparition du ministère délégué à la réussite éducative, mais qui n’en reste pas moins vive, pour reprendre une expression communément usitée par le centre Alain Savary, au sein du ministère de l’éducation nationale, notamment parce qu’un de ses bureaux porte cette problématique.En revanche, il ne paraît pas judicieux d’associer l’éducation prioritaire et la réussite éducative dans un même mouvement. Car la réussite éducative telle que nous l’entendons depuis le Pacte pour la réussite éducative [1], est pour tous les élèves et non à destination de quelques-uns, sinon nous risquons de faire de la réussite éducative le substitut de la réussite scolaire pour les élèves scolarisés en éducation prioritaire. En effet, la réussite éducative ne doit pas être pensée comme un supplétif de la réussite scolaire. Avec d’autres ministères ensuite :

Michel Serres: pour inventer et créer, il faut savoir zigzaguer et privilégier les bifurcations. Julien Burri Interview. Le philosophe français Michel Serres, 84 ans, signe son soixantième livre, «Le gaucher boiteux», une magnifique leçon de création. Question d'environnement... numérique À intervalles réguliers, les Environnements Numériques de Travail reviennent sur le devant de la scène et font débat. Depuis cette initiative de 2003, les initiales ENT ont envahi le monde scolaire français. Alors que le monde anglo-saxon parle plutôt de Virtual Learning Environments (VLE), ce qui semble bien différent : l'institution scolaire s'est semble-t-il davantage centrée sur la dimension organisationnelle et structurante apportée par les ENT. En d'autres termes certains s'intéressent à l'institution en elle-même en premier, tandis que d'autres s'intéressent d'abord à l'apprentissage. Cette différence de perspective n'est pas si anodine que cela si l'on analyse de plus près cette notion d'environnement. Dans le monde scolaire, la première manière d'utiliser l'informatique a été la gestion comptable et administrative.

Référentiel sur l'usage du Wifi à l'école Le développement des technologies portables favorise celui des usages dans et hors la classe, en donnant accès aux ressources et services numériques en tout temps et en tout lieu. Le présent référentiel Wi-Fi publié en mai 2015 s'adresse en priorité aux chefs d'établissement et directeurs d'école, aux délégués académiques au numérique (DAN) et aux directeurs des systèmes d'information académiques (DSIA), ainsi qu'aux collectivités territoriales (CT). Il aborde la question de la technologie de transmission sans fil sous toutes ses dimensions, pédagogique, juridique et technique. Le référentiel se compose ainsi de trois volets : Usages et cadre juridique à destination de l'ensemble des acteurs, Radiofréquences et santé qui fait un état des lieux des connaissances scientifiques sur le sujet et Cadre technique à l'attention plus particulière des personnes responsables de la mise en œuvre et de la sécurité. Usages et cadre juridique Écoles, radiofréquence, et santé

Cnesco : Comment lutter contre la ségrégation dans son établissement ? Pour affronter la ségrégation sociale à l'école, il faut agir localement, nous dit le colloque réuni par le Cnesco. Le 6 juin, il consacrait un atelier à la question des politiques d'établissement en associant des acteurs et des chercheurs. Si ceux-ci ont bien montré que la ségrégation se construit aussi dans les établissements, que proposent ceux-là pour en diminuer la portée ? Co-auteur du rapport sur la ségrégation scolaire publié par le Cnesco et d'une étude réalisée pour la région Ile de France, Arnaud Riegert a montré comment les établissements scolaires fabriquent de la ségrégation en construisant des classes homogènes et des filières homogènes scolairement, socialement ou culturellement. En mettant en place des classes de niveau, les chefs d'établissement pensent améliorer les chances des élèves, ce qui n'est pas le cas pour les plus faibles. Il sont aussi sensibles aux demandes des enseignants pour des classes moins hétérogènes.

Marcel Lebrun : "L'écart entre collaboration et aliénation numérique est étroit" Désormais présent partout, le numérique bouleverse les habitudes des enseignants et des étudiants. Mais suffit-il à transformer la pédagogie ? Le numérique peut avoir un impact sur la pédagogie, à condition que celle-ci change. Numérique : Agir et non subir son identité "Qui suis-je, qui puis-je dans ce monde en litige", c'est ainsi que Guy Béart démarre sa chanson dans laquelle il pose la question de l'identité. A propos de l'école, un couplet y est consacré dans lequel il déclare :"On m'a mis à l'école, Et là j'ai tout appris, Des poussières qui volent, À l'étoile qui luit, Une fois que j'ai tout digéré, On me dit "Le monde a changé !" et il conclut "qui change qui range dans ce monde en mélange... dans ce monde en émoi".

Actualités du numérique - Tableau de bord du numérique pour l'éducation Historique Fin 2014, la DNE a entrepris un travail de construction d'un tableau de bord du numérique pour l'éducation avec le concours d'un large groupe de travail. Ce tableau de bord de "reporting" permet de réunir un ensemble cohérent d'indicateurs illustrant le développement du numérique dans le système éducatif français. L’école et les quartiers populaires : Pour une autre vision des populations reléguées Il est des jours où les statistiques parlent. Il est des jours où le poids des inégalités de la relégation urbaine et des discriminations s’incarne dans des lieux et des visages. Il est des jours également où l’on accède à un état différent de la connaissance.

Alain Touraine, sociologue : “Les nouvelles technologies nous bouleversent autant que la vapeur ou l'électricité” Après avoir analysé le déclin de la société industrielle, Alain Touraine décrypte le nouveau monde façonné par les technologies de l'information et de la communication, où le pouvoir devient total. Comment résister ? A chacun de nous de se faire le défenseur des droits fondamentaux du sujet humain. Que peut-on faire face à la domination du capitalisme financier, au déclin de la croyance dans le progrès qui rend l'avenir menaçant, au spectacle déprimant de partis politiques à bout de souffle ? Comment rester acteurs de nos vies, qu'elles soient personnelles ou collectives ?

Bruno Devauchelle : Faut-il encore former les enseignants au numérique ? Depuis le renoncement à imposer une certification (C2i2e) d'une véritable maîtrise du numérique pour les métiers de l'enseignement, on ne cesse d'entendre dire que le problème est la formation des enseignants. Eux-mêmes d'ailleurs, à l'instar de leurs dirigeants, entonnent volontiers ce refrain sans jamais aller beaucoup plus loin. N'oublions pas l'histoire de l'informatique et du numérique scolaire et rappelons ici que dès 1983, ces mêmes propos faisaient florès dans les colloques et autres séminaires aussi bien scientifiques que politiques. Pas de plan sans un volet formation... Le grand plan numérique envisage d'ailleurs trois journées de formation et les DAN vont en parler (ainsi que de leur propre formation) dans leurs journées de regroupement.

Related: