background preloader

Comment les ressources humaines influencent les performances financières

Comment les ressources humaines influencent les performances financières
Les entreprises où il fait bon travailler réaliseraient de meilleures performances. C'est la conclusion d'un rapport du cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG) intitulé "Creating people advantage" mené dans 101 pays auprès de 3.507 responsables des ressources humaines et managers et publié ce lundi 1er décembre. Le BCG note ainsi une "performance boursière deux fois supérieure aux autres" pour les entreprises dont l'environnement de travail a été récompensé par un classement, comme ceux du magazine Fortune ou du cabinet d'études internationales Universum. On retrouve ainsi dans ce dernier EADS, LVMH, L'Oréal ou encore Google, qui figurent également en première position du classement Fortune 2014, dont la troisième place est occupée... par le Boston Consulting Group. "L'une des explications possibles est l'allocation stratégique d'investissement", analyse le rapport, qui met en relation les niveaux d'efforts investis et l'importance future accordée à un sujet.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/20141201tribc1d60552f/comment-les-ressources-humaines-influencent-les-performances-financieres.html

Related:  MAN 31 - La performance de l'organisationEvaluation et performancemhbg1Evaluation et Performancethème 4

RSE : interview de Nicole Notat sur la notation sociale Accueil > Entreprise > RSE > RSE : interview de Nicole Notat sur la notation sociale Vous dirigez l’agence de notation sociale Vigeo, quelle est l’utilité de la notation sociale ? NN- Quand un investisseur, un fonds de pension, un gestionnaire d’épargne, cherche à diriger un placement vers une entreprise, il regarde bien évidemment ses résultats financiers et donc ce qu’en disent les agences de notation financière. Prix de vente et marge - Comprendre le calcul des taux de marge La gestion commerciale s'appuie sur un certain nombre d'indicateurs de performance et de rentabilité. Voici les principaux. Le chiffre d'affaires Le premier d'entre eux est le chiffre d'affaires. Représentant l'activité ventes, il est exprimable en valeur.

 Les nouvelles stratégies de communication des organisations publiques, privées et associatives par rapport au déclin des médias généralistes 1 Dans le présent texte, les expressions « médias généralistes », « médias traditionnels » et « médi (...) 1Les sociétés dites avancées seraient en train de sortir d’une configuration globale où, pendant plus d’un siècle, les médias généralistes1 ont constitué « la » scène publique (Watine et Rieffel, 2002), à tel point que même les principales arènes étatiques de délibération, politiques et administratives, leur paraissaient subordonnées. 2Chacun des médias forme une place publique à lui seul. Dans les faits, la concurrence entre eux pour la totalité d’un même public, délimité par un territoire ou une langue, tend vers le monopole. Cette représentation des médias, de masse et généralistes, a longtemps dominé l’horizon de la recherche et de l’analyse.

Qu’est ce que la performance commerciale ? Qu’est ce que la performance commerciale ? La performance commerciale ne se résume pas au simple nombre de rendez-vous clients, à l’activité du groupe de commerciaux ou au gain de quelques affaires. La performance commerciale réelle va au-delà. Elle résulte en la capacité à satisfaire deux notions distinctes : l’efficacité et l’efficience. L’efficacité consiste en l’atteinte des résultats escomptés quant à l’efficience, elle se définit par l’optimisation des ressources et moyens engagés pour atteindre un niveau de performance établit. Ces deux axes sont à considérer sur l’ensemble de l’entreprise, les différents canaux ou services en contact avec les clients.

Evaluation de la performance commerciale de l'entreprise - Hermes-Consulting La performance commerciale de l’entreprise (et des organisations plus largement, associations et administrations publiques notamment), est une notion qui semble faire relativement peu débat. Ainsi, une entreprise performante sur le plan commercial doit-elle enregistrer un niveau de ventes et de marges élevés, une augmentation du nombre de clients recrutés et fidélisés, une diminution de son volume de stock…. Pourtant, à l’instar des autres performances de l’entreprise (sociale, sociétale, écologique, comptable, financière…) celle-ci est nécessairement le fruit d’un consensus entre les différentes parties prenantes (clients, usagers, actionnaires, salariés, pouvoirs publics, concurrents…), qui chacune va essayer d’imposer la définition qu’elle considère la plus pertinente, utile. Comment la performance de l’entreprise, et notamment sa performance commerciale, peut-elle se définir ?

Les 3 parties du dossier Le contexte est connu : le consommateur, de plus en plus exigeant, est aussi de plus en plus volatil, comparant produits et services. Marques et enseignes multiplient donc les façons d’écouter leurs clients et de mesurer leur satisfaction. Ces programmes, souvent dénommés « Voix du client », font émerger des solutions pragmatiques pour répondre aux attentes des consommateurs et sont aussi un levier de communication externe.

Pourquoi et comment mesurer la performance sociale des entreprises ? La performance sociale d’une entreprise, dont le bien-être de ses collaborateurs, ne doit pas ou plus être considérée comme un « luxe inutile ». En réalité, elle conditionne la performance économique. Aujourd’hui nous ne disposons pas d’outils de mesure et d’évaluation vraiment satisfaisants. Voici quelques pistes pour amorcer une réflexion. Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’écrire, le bien-être des collaborateurs peut être une source, voire une ressource stratégique de performance économique, de différenciation concurrentielle et d’image de marque. Cela notamment lorsque le service tient une place prépondérante, et plus largement lorsque l’entreprise est ancrée dans ce que nous nommons désormais « l’économie de la connaissance ».

Stratégie de communication pour une organisation à but non-lucratif (1 jour + 3 heures de coaching) Comment définir une stratégie de communication adaptée à votre organisation Prochain cours 12 avril 2014, Genève, Suisse Cliquez ici pour télécharger le descriptif du cours en format PDF. Descriptif du cours Concevoir et mettre en place une stratégie de communication n’est pas une affaire facile. Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante ? - Réviser le cours - Sciences de gestion Les décisions de gestion peuvent être orientées vers l'amélioration de la performance de l'organisation. Cependant, dans un contexte de ressources limitées, l'amélioration de certains indicateurs pourra signifier que d'autres se dégradent. Les décisions prises illustrent la nécessité de réaliser des arbitrages. 1. La notion de prix

Related: