background preloader

Je n'ai produit aucun déchet en 2 ans. Voici à quoi ressemble ma vie.

Je n'ai produit aucun déchet en 2 ans. Voici à quoi ressemble ma vie.
Je m’appelle Lauren, j’ai 23 ans et je vis à New York. Je ne produis aucun déchet. Pour de vrai. Aucune poubelle, aucune décharge. Rien. Je sais ce que vous pensez. Je n’ai pas toujours vécu ce que certains appellent le mode de vie « zéro déchet ». Mais j’ai commencé à changer ma façon de vivre il y a environ trois ans, quand je faisais des études environnementales à l’Université de New York, que je protestais contre les grandes sociétés pétrolières, et que j’étais présidente d’un club qui proposait des discussions hebdomadaires sur des sujets environnementaux. Faux. Quand j’étais en cours, il y a avait une autre étudiante qui apportait toujours un sac en plastique contenant une barquette en plastique pleine de nourriture, une bouteille d’eau en plastique, des couverts en plastique, et un paquet de chips. C’est la première fois de ma vie que j’ai senti que je pouvais me regarder et me dire « HYPOCRITE ». Éliminer le plastique signifiait apprendre à emballer tous mes produits moi-même. 1.

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/je-nai-produit-aucun-dechet-en-2-ans-voici-quoi-ressemble-ma-vie.html

Related:  Rêvesolutions et GénialeriesrazoniaSimplicité volontaireSimplicité volontaireécologie

Le Carsharing: les voitures en commun! Le Carsharing: les voitures en commun! Vous avez besoin d’une voiture mais vous vous passeriez bien des soucis qui vont avec ? Déplacez-vous autrement et découvrez le carsharing ! Le carsharing, c’est un parc de voitures mis à la disposition d’un grand nombre de personnes.Vous utilisez une voiture quand vous en avez besoin et lorsqu’elle est libre, une autre personne peut l’utiliser. Des œuvres d'art célèbres réalisées avec des objets de récupération ART - Cette artiste anglaise qui se prénomme Jane Perkins fait un travaille remarquable. Elle tire son inspiration d'objets trouvés pour en faire des œuvres d'art. Ces créations sont donc faites à partir d'objets recyclés tels que des jouets, des coquillages, des boutons ou encore des perles, entre autres. L'artiste prétend n'ajouter aucune couleur à ses œuvres, principalement des portraits, qu'elle copie parfois de grands artistes tels que Johannes Vermeer, avec La fille à la perle, mais qu'elle crée parfois elle même à partir de photos de personnalités.

Prendre une douche par semaine : écolo et meilleur pour la peau Prendre une seule douche par semaine : la nouvelle tendance beauté venue d'outre-Manche © iStockphoto Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. La vie de cette famille de 4 personnes est-elle pour autant pavée de sacrifices, de privations et de restrictions ?

Une vision pour Terra Perma Terra Perma est une communauté résidentielle et d’éco-entrepreneurs au cœur des Laurentides. En bordure de la célèbre Rivière Rouge à l’ouest et situés dans la région de Mont-Tremblant, ses 800 hectares sont un sanctuaire où il est possible de pratiquer de nombreuses activités passionnantes sur place et à proximité. Terra Perma c’est aussi un vaste parc de plus de 200 acres géré conjointement avec la Fondation Terra Perma. En soi, la mission de Terra Perma est de préserver l’habitat naturel et de promouvoir le développement durable. « Terra Perma prévoit accroître son territoire de 90 hectares au cours des trois prochaines années. » Terra Perma conclut également des partenariats avec des éco-entrepreneurs qui intègrent la permaculture à leurs projets d’affaires en leur fournissant des conseils et un appui au développement commercial, ainsi qu’un accès aux marchés et un service de microfinancement pour leurs projets.

Comment voyager à moindre frais et en faire son mode de vie ? Pourquoi tout quitter ? Mon copain et moi avions des situations très confortables, des CDI et un appart, mais nous en avions marre de passer nos journées à travailler pour quelque chose qui ne nous intéressait pas. Travailler une année en Chine n’a pas vraiment amélioré le problème : le contexte était peut-être dépaysant, mais nous nous ennuyions toujours. Nous avions déjà testé la vie en France, en Espagne et en Chine donc, mais aucun de ces pays ne nous plaisait assez pour nous y installer définitivement.

Créations artistiques pneus recyclés Pneu entièrement peint à la main, création unique. Ici on a découpé des pneus pour en faire de jolies cygnes blancs. Toujours avec des pneus, un coq et un cobra. source photos Pinterest De magnifiques perroquets en pneus recyclés, dont une jardinière perroquet. Eco-Quartier Strasbourg - Monnaie locale complémentaire Rendez-vous "StammStück" - chaque dernier mercredi du mois Détails Catégorie : Monnaie locale complémentaire Mis à jour le mardi 28 janvier 2014 00:14 Venez faire connaissance avec le collectif citoyen pour une monnaie locale complémentaire à Strasbourg lors des StammStück : des réunions mensuelles ouvertes à tous !

J'ai changé de vie en deux ans, voici mes conseils Quand je prends le temps de me poser quelques instants, en général quand quelqu’un m’interroge sur mon parcours et mon mode de vie, j’ouvre les yeux sur deux années de « petits changements » du quotidien... Mis bout à bout, mes amis en viennent à me voir comme une sorte d’écolo militante, alors que je commence à peine à être plus en accord avec ma conscience, et que je me commence - enfin - à me sentir vivante. Les réactions que j’entends le plus souvent tournent autour de « oh j’aimerais faire comme toi mais je n’y arriverais pas », « quel beau chemin, bravo », « c’est impressionnant, quel courage », « c’est si dur aujourd’hui d’être cohérent sur tous les plans »... Ça me laisse généralement perplexe, puisque moi je vois surtout ce que je voudrais encore changer, mes doutes, mes blocages, mes difficultés... Il faut dire qu’issue d’une génération « tout jetable » et encouragée de toutes part à la surconsommation, j’avais à la base une énorme marge de progression.

Related: