background preloader

Pompeii touch

Pompeii touch
View In iTunes This app is designed for both iPhone and iPad $1.99Category: TravelUpdated: Sep 13, 2014Version: 1.0.4Size: 25.6 MBLanguage: EnglishSeller: Maria Gentiluomo© Rosy Vitiello Compatibility: Requires iOS 3.1 or later. Compatible with iPhone 3GS, iPhone 4, iPhone 4S, iPhone 5, iPhone 5c, iPhone 5s, iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPad, iPod touch (3rd generation), iPod touch (4th generation), and iPod touch (5th generation). This app is optimized for iPhone 5. Customer Ratings We have not received enough ratings to display an average for the current version of this application.

https://itunes.apple.com/us/app/pompeii-touch/id835682385?mt=8

Related:  viviane6533

Le port antique de Rome revit grâce au virtuel Des chercheurs ont déblayé virtuellement le plus grand port antique de Méditerranée, aujourd’hui complètement ensablé, et ont remis en mouvement l’eau qui s’y trouvait. Un travail qui a permis de répondre à une question qui taraudait les archéologues depuis longtemps. Le port antique de Rome, le Portus, fut le plus grand port du monde méditerranéen antique. Il y a deux millénaires, son bassin s’étalait à perte de vue sur le delta du Tibre.

Le maître de Diesel revient sur la mort de son chien dans l’assaut de Saint-Denis Tout le monde sait désormais qui est Diesel. Ce berger malinois de 7 ans, chien d'assaut du Raid tué lors de l’assaut à Saint-Denis, a fait le tour du Web en quelques heures, après que la police nationale a annoncé son décès sur son compte Twitter. La mobilisation qui a suivi a impressionné le groupe cynophile par son ampleur : création d’un compte Twitter @RIPDiesel, mise en place d’un hashtag #JeSuisChien, et même propositions multiples de dons de canidés à la brigade. Emu par tant de soutien, le maître-chien de Diesel, qui a préféré rester anonyme, revient sur ses années de travail avec son fidèle compagnon et raconte le déroulé exact des événements qui ont conduits à sa mort, dans une interview exclusive sur RMC, dimanche. Mercredi matin, le raid part à l’assaut d'un "appartement conspiratif" à Saint-Denis, deux logements sont visés. "Dès que nous sommes arrivés, il y a eu de nombreux échanges de coups de feu, d’envoi de grenades", raconte le maître-chien.

Les Phéniciens - Baalbek La ville de Baalbek, située au pied du versant sud occidental de l'Anti-Liban, se trouve à 85 km de Beyrouth. Elle se positionne à une altitude de 1150m, en bordure de la riche plaine de la Békaa, l'antique Coelesyrie. Son emplacement entre les deux grandes régions civilisées de l'Antiquité, entre Nil et Euphrate, était hautement stratégique.

Visites panoramiques Vue 1 de la chapelle du musée Vue 2 de la chapelle du musée Vue 3 de la chapelle du musée Vue du jardin et du cloître du musée Les Terrasses saint Pierre, café-restaurant du musée Plan de Rome Le Plan de Rome Le Plan de Rome est une grande maquette en plâtre de près de 70 m² qui représente la Rome antique au temps de l'empereur Constantin (IVe s. apr. J.-C.). Classé à l'Inventaire des monuments historiques, il est l'œuvre de l'architecte normand Paul Bigot (1870-1942), Grand Prix de Rome en 1900 et Professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris.

Citadelle de Baalbek L’antique Héliopolis, conquise en 635 par les Arabes, prit le nom de Ba‘albak au VIIe siècle, comme l’indiquent ses émissions monétaires[1]. Durant les premiers siècles de la période islamique, elle aurait acquis le statut de ville (madîna), et été dotée d’une enceinte et d’une grande moquée. Mais ce n’est qu’à la suite de la conquête de la Syrie par les Seljukides, alors qu’elle jouait un rôle stratégique dans la lutte contre les Croisés, que ses fortifications furent renforcées. Sous le règne de l’émir Zangî (m. 1146) et de son fils Nûr al-Dîn, le sanctuaire romain fut transformé en citadelle. Cette pratique de construction de forteresses sur des sites antiques se retrouve en Syrie à Bosra et à Palmyre, mais aussi dans d’autres régions comme le Sud de la France, avec Nîmes et Arles. Suite à l’invasion mongole de 1260, les Mamluks entreprirent la reconstruction de la ville.

Baalbek. Baalbek, Heliopolis (c.-à-d. Cité du soleil). - Ville du Liban (vallée de la Bekaa), à 65 kilomètres au Nord-Ouest de Damas. Sa population, qui était encore de 5000 habitants en 1751, n'était plus guère à la fin du XIXe siècle que de 200. On y voit de superbes ruines, les plus belles de cette contrée après celles de Palmyre, notamment les restes du temple de Jupiter ou du Soleil Baalbek Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Baalbek (écrit aussi Baalbeck ou Baalback ou Balbeck ou Balback ou Baalbec, en arabe بعلبك) est l’ancienne Héliopolis des Romains. Aujourd’hui, la ville moderne, chef-lieu du district de Baalbek, au Liban, compte environ 80 000 habitants, majoritairement chiites. La température la plus élevée du Liban y a été recensée avec 37°C. La ville antique, située dans le nord de la plaine de la Békaa, est composée de ruines de l’époque gréco-romaine, avec des traces plus anciennes de l’époque sémitique.

Related: