background preloader

Démarches fiscales par envoi de fichiers

Démarches fiscales par envoi de fichiers
Vous disposez d'une solution globale La procédure EDI vous permet de transmettre : vos déclarations et vos paiements de TVA (mode EDI-TVA) ; vos déclarations de résultats et 1330-CVAE et déclaration de loyers (mode EDI-TDFC : Transfert des Données Fiscales et Comptables) ; vos paiements de CVAE, d’impôt sur les sociétés et de taxe sur les salaires (mode EDI-PAIEMENT). La procédure EDI vous permet de recevoir : les informations qui vous permettront de déclarer les loyers de vos locaux professionnels (mode EDI-REQUETE). Obligations : depuis le 1er octobre 2013, les entreprises non soumises à l'impôt sur les sociétés ayant un chiffre d'affaires supérieur à 80 000 € doivent télédéclarer leur TVA et télérègler les montants dus au titre de la TVA ; Elles ont également l'obligation de télédéclarer leur déclaration de résultat et leur déclaration n° 1330 CVAE depuis mai 2014. Related:  7.3 - Contribuer à la qualité du système d'information

L’Echange de Données Informatisées (EDI) La comptabilité de votre entreprise génère un flux d’information important : factures, documents sociaux et fiscaux, relevés bancaires, etc. Grâce à l’Echange de Données Informatisées (EDI), votre information comptable peut être archivée et partagée en toute sécurité, vous permettant notamment d’effectuer certaines démarches fiscales en ligne. Qu’est-ce que l’EDI ? Ce système informatisé vous permet de transmettre vos fichiers numériques à votre banque, votre expert-comptable ou aux autorités fiscales en toute sécurité. L’intérêt de ce système de partage est que l’information que vous recevez (ou que vous envoyez) est directement intégrée à votre outil de gestion informatique (ou celui de votre destinataire). Exemple : la facture dématérialisée Plusieurs étapes coûteuses en temps et en argent concourent à l’envoi d’une facture papier : comptabilisation, envoi, archivage, gestion des relances... Comment mettre en place un système d’EDI au sein de votre entreprise ?

Échange de données informatisé Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir EDI. Définition[modifier | modifier le code] Les messages normalisés au niveau de la syntaxe et du vocabulaire (sémantique) véhiculent des données essentiellement codifiées, par exemple, dans la Grande Distribution : les codes lieu-fonction d'une entreprise sont des identifiants attribués par GS1 France (anciennement GENCOD). Les standards EDI ont été définis vers le milieu des années 1980. Quelques organisations[modifier | modifier le code] Quelques normes EDI[modifier | modifier le code] Syntaxes XML : EbXML, RosettaNet (électronique), CAP (pièces détachées automobiles), CIDX (chimie), PIDX (pétrole), etc.EDIFACT de l'UN/CEFACT, normes et syntaxe, utilisés dans le monde entier et dans des secteurs d'activité très variés tels que le transport, l'industrie automobile ou pharmaceutique et la grande distribution. Quelques protocoles de communication[modifier | modifier le code] Portail de l’informatique

Réseaux - Architecture client/serveur à 3 niveaux Mai 2016 Présentation de l'architecture à 2 niveaux L'architecture à deux niveaux (aussi appelée architecture 2-tier, tier signifiant rangée en anglais) caractérise les systèmes clients/serveurs pour lesquels le client demande une ressource et le serveur la lui fournit directement, en utilisant ses propres ressources. Présentation de l'architecture à 3 niveaux Dans l'architecture à 3 niveaux (appelée architecture 3-tier), il existe un niveau intermédiaire, c'est-à-dire que l'on a généralement une architecture partagée entre : Un client, c'est-à-dire l'ordinateur demandeur de ressources, équipée d'une interface utilisateur (généralement un navigateur web) chargée de la présentation ;Le serveur d'application (appelé également middleware), chargé de fournir la ressource mais faisant appel à un autre serveurLe serveur de données, fournissant au serveur d'application les données dont il a besoin. Comparaison des deux types d'architecture L'architecture multiniveaux Fêtes des mères Pandora

Secteur public : la facture électronique obligatoire dès 2017 Dans le cadre des marchés publics, l'usage de la facturation électronique connaît une rapide montée en puissance depuis 2012. Elle deviendra progressivement obligatoire d'ici le 1er janvier 2020. L’obligation faite à l’Etat d’accepter les factures électroniques est élargie aux collectivités territoriales et à tous les établissements publics à compter du 1er janvier 2017. D'ici 2020, toutes les factures entre l’Etat et ses fournisseurs seront dématérialisées. Le calendrier d’obligation de facturation électronique L’ordonnance du 26 juin 2014 définit le calendrier d’obligation de facturation électronique pour les émetteurs de factures à destination de l’Etat, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics respectifs : Cette disposition généralise par ailleurs aux collectivités territoriales et à tous les établissements publics, l’obligation faite à l’Etat d’accepter les factures électroniques. Gains de la facturation électronique

Environnement Client/Serveur Septembre 2017 Présentation de l'architecture d'un système client/serveur De nombreuses applications fonctionnent selon un environnement client/serveur, cela signifie que des machines clientes (des machines faisant partie du réseau) contactent un serveur, une machine généralement très puissante en terme de capacités d'entrée-sortie, qui leur fournit des services. Ces services sont des programmes fournissant des données telles que l'heure, des fichiers, une connexion, etc. Les services sont exploités par des programmes, appelés programmes clients, s'exécutant sur les machines clientes. Avantages de l'architecture client/serveur Le modèle client/serveur est particulièrement recommandé pour des réseaux nécessitant un grand niveau de fiabilité, ses principaux atouts sont : Inconvénients du modèle client/serveur L'architecture client/serveur a tout de même quelques lacunes parmi lesquelles : Fonctionnement d'un système client/serveur Un système client/serveur fonctionne selon le schéma suivant :

Dématérialisation de factures La dématérialisation de factures consiste à faire passer des documents du support physique (le plus souvent papier) au support numérique/électronique. Depuis quelques années, du fait des progrès techniques et des modifications législatives, les factures sont dématérialisables tout en gardant leur valeur fiscale[1]. Le média de la dématérialisation d'une facture est la facture électronique ou facture dématérialisée. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Le processus de dématérialisation peut être décomposé en deux temps principaux, étant donné qu’une facture doit aussi bien être émise que réceptionnée. Le système traditionnel de facturation comporte par contre beaucoup plus d’étapes intermédiaires qui coûtent de l’argent, sont chronophages, comportent un risque (de fraude, ou d’erreur de saisie), et ne sont pas spécialement valorisantes pour les employés chargés de leur exécution. Modèle traditionnel (papier)[modifier | modifier le code] Partie « envoi » : Partie « réception » :

ERP et PGI, définition et explication Envoi effectué avec succès Vos enjeux Qu'est-ce qu'un ERP ? ERP vient de l'anglais « Enterprise Resource Planning ». Littéralement, ERP signifie donc : « Planification des ressources de l'entreprise » On utilise parfois dans le monde francophone la dénomination PGI : « Progiciel de gestion intégré » Quoiqu'il en soit, un ERP a pour principale définition « Outil informatisé de pilotage de l'entreprise » Un ERP répond aux caractéristiques suivantes : Autrement dit, un ERP ou Progiciel de Gestion Intégrée (PGI) : Connecte les fonctions en utilisant des données communes Standardise les processus et les données de la compagnie Transforme les données transactionnelles en information utile Par exemple, la saisie d'une vente génère automatiquement une écriture comptable en partie double dans le journal des ventes avec calcul automatique de la TVA collectée. Au-delà de l'aspect fonctionnel de l'ERP, il faut également que : Quel périmètre de gestion couvre un ERP ? Yourcegid une offre :

Ce Qu'est EDI (Échange De Données Informatisé)? | EDI Pour Tous L’Échange de données informatisé (EDI) est un échange ordinateur-à-ordinateur de documents commerciaux dans un format électronique standard entre les partenaires commerciaux. En passant d’un échange physique de documents commerciaux à un échange électronique, les entreprises bénéficient d’avantages significatifs tels que la réduction des coûts, l’amélioration de la vitesse de traitement, la diminution des erreurs et l’amélioration des relations avec leurs partenaires commerciaux. Pour en savoir plus sur les avantages de l’EDI cliquez ici » Chaque terme de la définition est important : Ordinateur-à-ordinateur – l’EDI remplace les lettres, les fax et les courriels. Même si un courriel est envoyé par voie électronique, les documents qu’il permet d’échanger doivent tout de même être traités par les personnes au lieu des ordinateurs. Voici un processus typiquement manuel qui implique une multitude de papier et de personnes : Voici le processus EDI (sans papier ni personne) : Besoin d'aide ?

Principe de l'ERP PGI Progiciel de Gestion Integre ERP, PGI Progiciel de Gestion Intégré : quelques principes Pourquoi utiliser un ERP ? L'informatisation des fonctions de gestion a toujours été réalisée sans se préoccuper des fonctions voisines et connexes. Cette approche parcellaire est à l'origine de très nombreux conflits d'interface. La cohérence des traitements Dans la réalité, les fonctions de l'entreprise ne sont pas isolées. Le fonctionnement est en réalité transversal et non vertical. Un ERP, comment ça marche ? Les ERP utilisent traditionnellement une architecture de type client/serveur. Perspectives ERP Ce texte-ci expose les principes des ERP tels que nous avons pu les connaître jusqu'à aujourd'hui. Ces quelques textes consacrés aux ERP s'inspire très largement de l'ouvrage de référence "Le bon usage des technologies expliqué au manager" Eyrolles ©. Ouvrage de référence Gestion commerciale et marketing avec OpenERP Fabien Pinckaers, Els Van Vossel EyrollesSeptembre 2012 184 pages Prix librairie : 34,20 Euros Page suivante 4.

Enseigner la gestion... Livre blanc - LES 10 ANS DE CEGID EDUCATION Envoi effectué avec succès Se rencontrer et échanger Cegid Education a fêté son Anniversaire avec les acteurs de l'enseignement de la gestion et du numérique ! C'est le 26 mars dernier que Cegid a soufflé les bougies des 10 ans de son programme Education. Cette journée exceptionnelle a rassemblé à Paris enseignants et représentants de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de l'enseignement privé, autour d'une thématique d'actualité : Transformation numérique : enjeux et défis pour l'éducation La manifestation a été marquée par les interventions de Jean-Michel AULAS, qui est revenu sur l'engagement de Cegid dans le monde de l'Education, et de Patrick BERTRAND, qui a livré sa vision des changements engendrés par l'avènement du numérique. La conclusion fut confiée à l'invité d'honneur, le brillant mathématicien Cedric VILLANI, Médaille Fields en 2010, qui a su embarquer son public dans son univers à la fois pragmatique et visionnaire : passionnant ! Bonne lecture à toutes et tous !

FSD : Sécurité des Systèmes d'Information - Principes et enjeux La valeur d'une information est fonction du besoin qu'on en a. Elle est liée à sa confidentialité, son intégrité et sa disponibilité. Les informations se présentent généralement dans un ensemble qu'on appelle "système" parce que chacun des éléments qui le composent est en interrelation étroite avec les autres. Dans la notion de système, il y a la notion de complexité. Le risque est l'éventualité que des menaces exploitent des vulnérabilités pour causer un dommage. La "Sécurité des Systèmes d'Information" (SSI) est la gestion de ce type de risque. La SSI repose sur l'utilisation de quelques techniques comme, l'authentification des utilisateurs, le contrôle d'accès aux ressources, la non-répudiation, l'audit des traces de sécurité, etc. La SSI doit prendre en compte aussi la protection de la sphère privée, classe fonctionnelle des Critères communs (ISO 15408) déclinée en quatre propriétés (FPR Privacy) : Anonymat, Pseudonymité, Non-chaînabilité, Non-observabilité. Haut de page

Un système d'information 100% cloud, est-ce réaliste aujourd'hui ? Le nombre d'applications disponibles dans le cloud s'accroît de jour en jour. A tel point qu'une entreprise peut aujourd'hui se passer du moindre serveur. De quoi a réellement besoin une entreprise pour fonctionner ? Un logiciel de comptabilité, un outil de gestion de la paie, une CRM, une messagerie pour ses salariés. Autant d'applications aujourd'hui disponibles dans le cloud. La question ne se pose déjà plus pour les start-up Ce scénario n'a plus rien de théorique aujourd'hui, c'est même devenu la règle numéro 1 lorsque vous créez une start-up dans la Silicon Valley. Non seulement ces jeunes entreprises se passent d'infrastructure informatique, mais ne pas choisir le cloud est désormais perçu par leurs investisseurs comme une erreur de gestion du dirigeant. L'exemple d'Aldebaran Robotics Autre exemple significatif, celui d'Aldebaran Robotics. De son côté, Leroy Merlin a pratiquement éliminé tous les serveurs de ses magasins, virtualisant ses applications dans son data center.

Sensibiliser à la cybersécurité, le serious game CIGREF dans les entreprises Transformation Numérique et Cybersécurité sont indissociables La transformation numérique est en marche et concerne toutes les strates de l’entreprise et de la société. Cette mutation profonde impacte fortement la sécurité. Transformation numérique et cybersécurité sont donc indissociables ! C’est fort de cette conviction, depuis longtemps anticipée, que le CIGREF mène des actions de sensibilisation, que ce soit vers les dirigeants1, vers les Métiers2 mais aussi vers les collaborateurs de l’entreprise. Pour sensibiliser les collaborateurs (et l’ensemble de l’entreprise), le CIGREF a choisi une approche fortement pédagogique, ludique et impliquante : la conception d’un serious game, baptisé « Keep An Eye Out », afin que chacun apprenne à « devenir ange gardien de la sécurité numérique de son entreprise… ». Quelques singularités du serious game CIGREF Jean-François PEPIN3, venu présenter le serious game CIGREF lors de la conférence CLUSIF « La sensibilisation pour qui, pourquoi et comment ?

Related: