background preloader

La matrice SWOT, un outil de diagnostic facile

La matrice SWOT, un outil de diagnostic facile
Qui aujourd’hui ne connaît pas l’analyse SWOT ? SWOT signifie Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats. En substance, cet outil d’analyse stratégique a pour but de mettre en évidence les forces et faiblesses d’une entreprise (interne) avec les opportunités et menaces (externe) que présente son environnement. En un mot, il s’agit d’un outil d’évaluation de la situation actuelle. Cet outil peut, par exemple, être utilisé en phase de choix de solution, en réponse à un appel d’offres, pour appréhender la vison du chef, voire d’en faire un support de discussion avec lui, ou pour un diagnostic sur sa propre situation professionnelle. Ceci étant posé, à quoi peut servir la matrice SWOT au cours d’un projet ? L’interprétation du contenu du tableau passe par les questions suivantes : De quelle manière utiliser les points forts pour exploiter les opportunités du projet ? Idéalement, la matrice est utilisée en phase d’opportunité, ce qui permet d’analyser les enjeux du projet. Related:  A4.3

Hamel & Prahalad Introduction : Les entreprises de toute taille se doivent de prendre en compte le facteur humain dans leur gestion – ce n’est plus à démontrer. L’anticipation des besoins du consommateur est également indispensable dans un contexte environnemental d’exacerbation de la concurrence. Dans le souci de répondre à toutes ces exigences, l’analyse des compétences , de la chaîne de valeur, et des forces et faiblesses internes devient primordiale. Les méthodes utilisées varieront mais le but recherché sera fondamentalement toujours le même. I – L’évaluation des compétences et des ressources de l’entreprise A – Evaluer les ressources internes de l’entreprise 1 – Les Ressources humaines 2 – Les Ressources physiques Il s’agit ici d’apprécier le degré de modernité des équipements, les capacités de production, le potentiel inutilisé, la productivité réelle du matériel etc.. 3 – Les Ressources financières 4 – Les ressources intangibles ou immatérielles Qu’appelle t’on cœur de compétences ou compétences clés ?

La démarche stratégique – Modèle FFOM – Segmentation stratégique et segmentation marketing Introduction : La stratégie c’est la détermination des buts et objectifs à long terme que s’assigne une entité et le choix des actions à conduire ainsi que de l’allocation des ressources nécessaires pour les atteindre (A.D Chandler). Pour une entreprise il s’agira de mettre en adéquation ses capacités et les caractéristiques du domaine d’activité sur lequel elle entend se développer. Le concept de stratégie a été emprunté à l’armée et a été adapté au monde des affaires. Au niveau de l’entreprise il faut donc distinguer les notions de politique, stratégie et tactique Politique :Ce terme désigne les orientations globales, les objectifs généraux pris par les entreprises au regard de l’environnement dans lequel elles évoluent : • La concurrence est-elle féroce ? Stratégie :La stratégie sert à matérialiser les orientations de politique générale prises par l’entreprise. Tactique :Il s’agit ici de la mise en œuvre, au jour le jour, des choix stratégiques. I – Le modèle LCAG (FFOM ou SWOT) 1. 2.

Piton Auteur : Isabelle Piton A - Le plan marketing. 1) Pourquoi ? Définition et objectifs Définition Ce plan de marketing est un document écrit avec lequel on fixera les objectifs pour l'entreprise entière, ou bien pour une division, une activité ou une gamme de produits. Au-delà du plan marketing, on trouve un autre plan plus ambitieux: le plan de développement de l'entreprise. 2) La mise en place du plan La mise en place initiale Elle implique le respect de certaines règles de base : Une mise en place progressive : période de rodage de 2 ou 3 ans, plan trop détaillé. 3) Le contenu du plan On peut le ramener au modèle suivant : préambule explicatif, analyse des marchés, objectifs et stratégies, moyens, actions et contrôle. Préambule Il faut présenter différents éléments d'identification (division et/ou produits concernés), terme du plan, auteur du plan, commission d'élaboration, date d'élaboration, hypothèses de base retenue et axe principal de développement, destinataires du plan.

Chaîne de valeur de Porter : concept et exemples Cet outil s'intéresse à une question fondamentale de la performance d'une entreprise : comment la valeur est-elle créée au sein de l'organisation ? L'exploitation de cette donnée permet de localiser les gisements de valeur. Elle met en exergue le comportement des coûts et les sources de différenciation. Ce type d'analyse est la base d'une stratégie performante. Elle oriente l'allocation de moyens pour développer des avantages concurrentiels et s'imposer ainsi sur ses marchés. Compréhension du modèle de Porter Cette représentation générale de l'entreprise s'appuie sur un processus composé d'un enchaînement d'activités transformant les inputs en outputs achetés par les consommateurs. Les activités créatrices de valeur sont de 2 types : activités principales et activités de soutien. Activités principales La logistique interne : activités logistiques (amont) de réception, de stockage et de manutention interne La production : transformation des matières et sous-ensembles en produits finis Utilisation

Etude de marché : comment réaliser une analyse PESTEL ? Community Manager : rôle et responsabilités Une journée co-organisée par Voirin Consultants et l’éditeur Blue Kiwi. L’objectif est d’offrir un panorama complet sur les activités du Community Manager, le rôle pivot au sein de l’entreprise collaborative utilisant des logiciels sociaux. Une journée instructive, en particulier lors des retours d’expérience (avec les études de cas CEA ou Renault) et lors de la présentation sur la gestion du changement. En plus de 2 ans sur les sujet des réseaux sociaux d’entreprise, #hypertextual n’a jamais traité le sujet Community Managers. Une synthèse un peu longue qui n’apportera pas grandes nouveautés aux experts mais qui pourra éclairer les novices sur le sujet … L’essor de L’entreprise Collaborative Cette journée a été entamée par une présentation théorique de Frédéric Créplet (DG de Voirin Consultants) présentant l’Entreprise 2.0 et les différentes typologies de communautés la constituant. 1- “Réseauter” : Objectif : favoriser la mise en avant des compétences et des intérêts. Planification

Définition Communication publicitaire La communication publicitaire ou publicité peut être définie plus ou moins largement selon l’angle de définition retenu. Une directive européenne de 1984 définit comme communication publicitaire "toute forme de communication faite dans le cadre d’une activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérale dans le but de promouvoir la fourniture de biens ou services, y compris les biens immeubles, les droits et les obligations". Dans ce cadre, un publipostage, une information affichée en point de vente ou un spot TV sont toutes des actions de communication publicitaire. Dans un sens plus restrictif, l’enseignement marketing spécialisé dissocie généralement la publicité des autres techniques marketing (marketing direct et promotion des ventes notamment). On peut remarquer que le développement d’Internet a remis en cause la définition habituelle de la publicité et la distinction qui est faite entre publicité et marketing direct. Une sélection de livres sur la communication publicitaire :

Matrice d'Ansoff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Matrice d'Ansoff Objectif de la matrice[modifier | modifier le code] La matrice, croisant les produits (actuels et nouveaux) et les marchés (actuels et nouveaux) de l'entreprise, permet de faciliter la prise de décision du décideur. Définition de la matrice[modifier | modifier le code] Selon Ansoff, il existe quatre stratégies de croissance: Pénétration de marché (ou consolidation) - produits existants/marché existants[modifier | modifier le code] L’entreprise cherche à développer les ventes de ses produits actuels sur ses marchés actuels grâce à un effort marketing plus soutenu. pousser le client à augmenter son niveau d’achat ou sa fréquence d’achat ;détourner le client des concurrents ;ou convaincre les clients potentiels. Extension de marché[modifier | modifier le code] Développement de produits (ou extension de segments)[modifier | modifier le code] Diversification[modifier | modifier le code] Article connexe[modifier | modifier le code]

Orga2 Stratégies concurrentielles de PORTER I – La stratégie de domination par les coûts Il s’agit avant tout d’une stratégie agressive consistant à vouloir conquérir des parts de marché se caractérisant par une « concurrence au couteau » – En réduisant au maximum les coûts de production l’entreprise baisse ses prix et gagne des parts de marché. Les délocalisations peuvent s’inscrire dans cette logique ! Les stratégies génériques – M.Porter Les coûts sont réduits sur tous les éléments de la chaîne de valeur. En terme d’avantages attendus, il n’est pas douteux qu’en réduisant les coûts et en augmentant ainsi les quantités produites, l’entreprise génèrera aussi bien des économies d’échelle que des économies d’apprentissage (effet d’expérience) L’effet d’expérience : On appelle expérience la production cumulée d’un produit depuis le début de sa commercialisation. Une relation s’établit donc très nettement entre le niveau d’expérience d’une entreprise et le coût de la dernière unité produite. Courbe d’apprentissage – effet d’expérience

Comment se différencier de ses concurrents ? Se différencier de ses concurrents n’est pas une tâche facile pour tout commerçant. Mais, lorsque la concurrence est de plus en plus féroce dans un domaine d’activité, cela représente une démarche impérieuse à la pérennisation de votre boutique ou restaurant. Outre le fait de miser sur ce qui rend unique votre entreprise, il existe plusieurs pistes pour y parvenir. En voici 10 qui vous aideront à développer et faire croître votre entreprise. 1 # Identifiez votre avantage concurrentiel Pour se différencier de ses concurrents, il faut déjà savoir quel est son avantage concurrentiel. Pour vous aider à l’identifier, interrogez-vous sur un certain nombre de points : Qu’est-ce que votre commerce fait mieux que ses concurrents ? 2 # Trouvez ce qui n’existe nulle part ailleurs Généralement, lorsque l’on crée un commerce, on s’inspire d’expériences passées dans des commerces du même type et on fait une synthèse. 3 # Réfléchissez hors du cadre pour créer l’effet waouh Ayez confiance en vous !

Stratégies génériques de Porter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le modèle des stratégies génériques de Michael Porter, professeur de stratégie d'entreprise à l'Université de Harvard, propose différentes façons dont une entreprise peut détenir un avantage concurrentiel sur son marché. Selon Porter, un avantage concurrentiel est durable s'il ne peut être copié, substitué ou érodé par l'action des concurrents et si l'évolution de l'environnement économique ne le rend pas obsolète. D'après Porter, une entreprise, pour chacun de ses Domaines d'Activité Stratégique (DAS), peut opter pour l'une des 3 stratégies suivantes. Domination par les coûts[modifier | modifier le code] La stratégie de domination par les coûts consiste à proposer une offre de même valeur que celle des concurrents, mais à un prix inférieur (c'est la raison pour laquelle on la qualifie également de stratégie de prix). Différenciation[modifier | modifier le code] Il existe deux types de différenciation : Voir aussi[modifier | modifier le code]

8 conseils efficaces pour se démarquer de la concurrence Comment se différencier de la concurrence ? 8 Astuces utiles Vous le savez déjà, nous vivons à l’ère de la mondialisation et de la globalisation de l’économie, et cela affecte chacun de nous. Il y a 50 ans, les petits commerces fleurissaient sur tout le territoire et étaient les seuls commerces à nous offrir un service adapté et particulier tout près de chez nous. L’avènement d’internet et la mondialisation ont fait entrer sur le marché un nouveau type de concurrents. Ceux-ci ne sont plus au coin de votre rue mais à l’autre bout de la planète, avec des prix défiant toute concurrence. De même, au niveau national, l’essor des TPE/PME a été dynamisé par différents dispositifs légaux et aides qui en découlent. Pourquoi se différencier de la concurrence est devenu indispensable ? Dorénavant, avec la mondialisation, être concurrentiel devient une obligation, non seulement pour être viable, mais aussi pour pouvoir se développer, et cela concerne tous les secteurs d’activité. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Manager et (ou) leader ? Une jeune femme vient d’être nommée manager et, lors d’un entretien avec son hiérarchique, elle le questionne sur les attendus de sa nouvelle fonction : « qu’attendez-vous de moi en tant que manager ? ». Réponse : « soyez un leader ! ». Le leader est capable de donner le cap parce qu’il est porteur d’une vision Alors que le leader est « celui que l’on suit », l’imaginaire collectif renvoie fréquemment le manager à une image d’expertise, c’est à dire à une maitrise technique de son champ d’action et/ou de capacités relationnelles reconnues. Ainsi, on peut être manager sans être leader ou leader sans être manager. Le manager est focalisé sur la gestion de processus : relations entre les méthodes, les métiers, les personnes, les interfaces. Le leader est passionné, focalisé sur le sens, c’est çà dire sur la vision stratégique. Le leader influence son entourage dans le sens défini par l’organisation Le leader pilote les transformations Alors Manager ?

Related: