background preloader

L'engagement citoyen face au mythe du plein emploi

L'engagement citoyen face au mythe du plein emploi

http://www.youtube.com/watch?v=PX4DUIuJhjs

Related:  l'emploi et le travail dans 20 ansTedXConférencesEmploi / Chômage / Inégalités / Santé

Comment travaillera-on dans 10 ans ? - Mutinerie, Coworking Paris Nos modes de travail sont à l’aube d’une révolution radicale. Une révolution susceptible de modifier en profondeur l’organisation de nos sociétés et la conception même du travail. On aspire à travailler différemment, on ressent le besoin de s’organiser autrement et partout dans le monde, des initiatives émergent et proposent des alternatives viables. Evoluant au coeur de ces nouveaux modes de travail depuis plusieurs années et ayant la chance de pouvoir mener des recherches autour de ces questions, je vous propose un tour d’horizon des principales mutations à venir dans nos façons de travailler : On a du mal à l’imaginer aujourd’hui, mais le temps n’est pas loin où le nombre de travailleurs indépendants aura dépassé le nombre de salariés.

Bellastock: de jeunes architectes au service de la ville du futur L’aventure Bellastock est née d’un double constat : la frustration de trois étudiants en architecture qui voulaient travailler la matière après avoir étudié la théorie, et un manque d’argent pour lancer leur festival. La construction d’une ville éphémère Depuis 2006, l’association Bellastock réunit chaque année un millier d’architectes en herbe. 35 millions d'euros pour une bibliothèque inutilisable Un chantier pour le moins chaotique. En Seine-et-Marne, la bibliothèque de l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée est éclairée, chauffée… mais toujours fermée au public. La faute à plusieurs défauts de construction. L’argent de l’État est parfois littéralement jeté par les fenêtres. En octobre dernier, Le Figaro rapportait l’histoire de cet immeuble vide de 12.000 mètres carrés à Rouen, censé accueillir des services administratifs depuis plus d’un an et demi...

Les entreprises ne créent pas l'emploi Il faut avoir sérieusement forcé sur les boissons fermentées, et se trouver victime de leur propension à faire paraître toutes les routes sinueuses, pour voir, comme s’y emploie le commentariat quasi-unanime, un tournant néolibéral dans les annonces récentes de François Hollande (1). Sans porter trop hauts les standards de la sobriété, la vérité appelle plutôt une de ces formulations dont Jean-Pierre Raffarin nous avait enchantés en son temps : la route est droite et la pente est forte — mais très descendante (et les freins viennent de lâcher). Entreprise, mon amour ? En effet, droit, c’est droit ! Et depuis l’origine.

TEDxAlsace : x = independently organized TED eventTEDxAlsace : x = independently organized TED event Initialement lancée sur une orientation marketing et commerciale, elle tombe dans les Ressources Humaines un peu par hasard. Heureux pour elle, heureux pour les équipes dont elle a la charge. D’abord DRH dans le privé, elle érige la fonction RH au rang d’enjeu stratégique, focalisant son travail sur le décloisonnement et le bien être au travail. Ceci lui vaut en 2012 le titre de « HR manager de l’année ».

Estrosi continue d’être payé comme député Communiqué de presse du mercredi 20 janvier. Christian Estrosi ne respecte pas sa promesse de démissionner de l’Assemblée nationale et de la mairie de Nice sitôt après son élection à la tête de la région PACA. 37 jours après [39 au vendredi 22 janvier], Contribuables Associés constate et dénonce son cumul de mandats, et sa rémunération parlementaire afférente de près de 11 000€ net par mois. Vérification faite auprès des services de l’Assemblée nationale, le député Estrosi continue de percevoir sa rémunération parlementaire, alors même qu’il ne siège plus depuis mi-novembre. Christian Estrosi est toujours député de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes, ainsi que maire de Nice (rémunération de 2180€ mensuelle après écrêtement), et président de la métropole Nice-Côte d’Azur. Un député bénéficie d’une indemnité nette mensuelle de 5 047 €, d’une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) de 5 770 €, soit 10 817 € net mensuels.

65% des métiers de demain n'existent pas. L'école est-elle prête ? Elle ne meurt pas mais elles profondément bouleversée. Je m'appuie cette fois sur un travail de prospective publié sur le site Regards sur le numérique de Microsoft, qui se fait l'écho d'une recherche menée par TFE Research et Michell Zappa sur l'impact des technologies sur l'éducation. Première étape, elle nous conduit en 2016, c'est la " ludification ". Néologisme français pour " gamification ", en gros le recours à des mécanismes venus du jeu. Vous savez que tout le monde court après le moteur du plaisir pour favoriser les apprentissages.

TED: les coulisses d'une conférence " Déplier le monde ". C'est le thème de la conférence TEDx organisée ce jeudi 28 novembre au théâtre de La Gaîté Lyrique à Paris. Cette franchise européenne de la célèbre conférence américaine TED (Technology-Entertainment-Design) poursuit l'objectif initial de l'événement créé à Monterey, en Californie, en 1984 : diffuser des idées qui méritent de l'être au nom du progrès. En donnant la parole à des individus susceptibles de transmettre et de faire partager leurs expériences.

Un sénateur jamais présent touchera plus de 7000 euros net par mois Article publié initialement le 17 mars 2015. Le président du Sénat, Gérard Larcher, a annoncé que la Chambre Haute envisage de pénaliser les sénateurs absentéistes en leur infligeant des retenues sur leurs indemnités. Une mesure allant dans le bon sens, mais encore loin du compte. Cet article du 17 mars 2015 revient à la Une avec la sanction infligée par Gérard Larcher à 14 sénateurs d’une retenue de 2100 euros, sur un seul mois, sachant que le maximum prévu est de 4400 euros de pénalité. En photo ci-dessus, le « champion » des sénateurs absentéistes, Paul Vergès. Les 10 compétences qui seront nécessaires en 2020 selon l’IFTF La connectivité mondiale, les machines intelligentes et les nouveaux médias remodèlent notre vision du travail, ce qui le constitue et les compétences dont nous avons besoin pour être productif. L’Institute for the future (IFTF) a décrit les 10 compétences clés dont nous aurons besoin dans une dizaine d’année. Cette étude se différencie des études habituelles qui cherchent plutôt à établir une typologie des métiers futurs (avec des prédictions qui ne s’avèrent pas exactes). L’article de la FING a proposé une traduction de ces compétences que nous vous reproduisons ci-dessous. Téléchargez le rapport présentant les compétences et la carte créée pour les représenter. via

ZevillageZevillage : télétravail, coworking et travail à distance Dans sa conférence TED donnée début 2013 à Lille, le professeur de leadership Isaac Getz commente l’enquête Gallup sur l’engagement des salariés. Il en tire la conclusion que le bon manager doit se comporter comme un jardinier qui favorise la croissance et l’épanouissement de chaque salarié. Selon cette méta-étude Gallup de 2011 réalisée dans 9 pays, on peut classer les salariés en 3 catégories selon leur niveau d’engagement : 62 personnes possèdent autant que la moitié des habitants de la planète Selon un rapport publié lundi 18 janvier par Oxfam, en amont de la rencontre annuelle des "élites" mondiales de la finance et de la politique à Davos, des inégalités galopantes créent un monde où 62 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Ce chiffre était de 388 il y a cinq ans. Intitulé Une économie au service des 1 %, ce rapport montre que le patrimoine de la moitié la plus pauvre de la population mondiale s’est réduit de mille milliards de dollars depuis 2010. Cette baisse de 41 % s’est produite alors même que la population mondiale augmentait de 400 millions de personnes. Dans le même temps, la fortune des 62 premières fortunes mondiales – dont 53 sont des hommes pour seulement 9 femmes -, a augmenté de plus de 500 milliards de dollars pour atteindre un total de 1 760 milliards.

Related: