background preloader

Les RSE dans les grands groupes : état des lieux

Les RSE dans les grands groupes : état des lieux
CCM Benchmark réunissait le 18 novembre des experts et des grands groupes autour de la thématique du RSE et de la digitalisation des entreprises. Cet événement était l’occasion pour nous de faire un état des lieux des projets de RSE dans les grands Groupes et d’en analyser les grandes tendances. Bouygues Telecom, Bouygues SA, Crédit Agricole, Rexel, la CCI Région Alsace, Humanis, Réseau Ferré de France, Suez Environnement, GrDF, RATP et BNP Paribas Personal Finance ont partagé leurs expériences, leurs écueils et leurs succès avec les experts tels qu’Arnaud Rayrole de Lecko, Michel Germain d’Arctus ou Vincent Berthelot de l’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise. Après quelques mois/années d’adoption, des résultats globalement décevants Rares sont les projets qui donnent satisfaction, que ce soit sur l’adoption ou les fonctionnalités déployées. Ces RSE, vecteurs de performance et censés rendre la communication plus fluide, ne trouvent pas leur public Les freins à l’adoption des RSE Related:  Réseau social interne entrepriseRSE : bilanslucilepionica

Tribune | Réseaux sociaux d’entreprises : le management, un frein à l’utilisation et à l’appropriation Twitter ou Facebook ont fait rentrer les réseaux sociaux dans la vie quotidienne de millions d’utilisateurs à travers le monde. Pour les salariés, des réseaux similaires se mettent en place tels que Linkedin ou Viadeo (respectivement 5 et 8 millions d’utilisateurs en France) où les collaborateurs peuvent se construire un réseau professionnel. Le monde de l’entreprise ne pouvait être en reste face à la montée de ce phénomène. La croissance des réseaux sociaux se réalise à la fois grâce aux évolutions technologiques mais surtout par son déploiement massif tant dans la sphère publique (1,2 milliard d’utilisateurs de Facebook en septembre 2013) qu’au sein de l’entreprise (75% des entreprises du CAC 40 ont déployé un RSE en 2013). Si les technologies offrent des possibilités croissantes pour les organisations, le résultat de ces déploiements reste cependant en deçà des espérances. Romain Braibant Références :

Réseau social d'entreprise : Facebook lance son Facebook at Work Facebook décline son service pour permettre aux organisations de se doter d'un réseau social d'entreprise. En bêta, la solution devrait être lancée d'ici la fin de l'année. [Mis à jour 26/10/2015 à 14h35] Facebook travaille depuis plusieurs années déjà sur une déclinaison de son réseau social pour le monde de l'entreprise. Un réseau social d'entreprise, mais pas uniquement Quels seront les contours de cette offre freemium ? Un Facebook pour l'entreprise, avec apps iOS et Android Concrètement, FB@Work est une déclinaison de Facebook qui permettra aux organisations de créer leur propre réseau social. Une solution très inspirée du Facebook historique Facebook at Work reprend les grandes fonctionnalités de Facebook. Une expérience connue des 1,5 milliard d'utilisateurs de Facebook Le principal avantage de FB@Work sur ses concurrents ? Des réactions mitigés Les premières réactions à FB@Work sont globalement plutôt mitigées. La délicate question de la sécurité A lire aussi :

Réseau Social d’Entreprise Intranet (RSE) : un constat universel d’échec. Je suis conscient, en écrivant ce billet, que de très nombreux lecteurs vont en contester le contenu et prétendre que je fais un diagnostic erroné sur la réalité des RSE, Réseaux Sociaux d’Entreprise. Ce seront en priorité les éditeurs de logiciels de RSE et les responsables informatiques qui ont déployé ces solutions... sans succès, mais qui refusent d’admettre l’échec de leurs projets. Mon objectif est clair ; éviter que les entreprises continuent à aller dans le mur, comme le font actuellement un très grand nombre d’entre elles, et en particulier les plus grandes. Elles poursuivent un objectif très noble : améliorer la communication et le partage entre leurs collaborateurs.Hélas, elles choisissent pour y arriver des solutions techniques qui mènent toujours à l’échec. Il existe heureusement une démarche simple pour réussir la mise en œuvre d’un RSE avec une probabilité raisonnable de réussite : Comprendre la dynamique des réseaux Réseaux sociaux grand public : les quatre mousquetaires

Le blog du communicant 2.0 Un RSE ne peut pas fonctionner sans une forte couche de contenus Le titre ce ce billet est extrait d’une citation faite par Thomas Prudhomme (RFF) et publiée la semaine dernière dans le Journal du Net. La "socialisation" des intranets -plus que le réseau social d’entreprise – est le type de projet qui visiblement fait sens aujourd’hui dans beaucoup d’entreprises. Il est vrai qu’il est souvent porté par la "com" interne et qu’il bénéficie d’un concours de circonstances intéressants – à savoir, entre autres, : obsolescence de la plupart des intranets en production depuis le début du siècleperte d’efficacité et faible audiencebesoin de mobilisation (engagement) des ressources humaines"on boarding" de nouvelles générations (Y)nouveaux comportements et outils (mobilité, apps, etc.)etc. Et c’est un bon gage de réussite ! Les "pure players" sociaux apportent des briques fonctionnelles très intéressantes, mais parfois trop "décalées" au regard de la culture, de la pratique et des besoins de l’entreprises. Une stratégie éditoriale Des porteurs de messages Like this:

Quand le réseau social d’entreprise devient un outil de management Le réseau social d’entreprise (RSE) peut devenir un outil au service du management. Le RSE traverse ainsi plusieurs phases de maturation, jusqu’à ce qu’il puisse être utilisé pour manager les équipes. A condition toutefois d’avoir anticipé cette possibilité. Un RSE ne se décrète pas spontanément. Une fois la plateforme technologique déployée, c’est bien-sûr le contenu qui viendra l’irriguer et susciter les échanges. Le RSE traverse ainsi trois phases dans sa maturation : Création La plateforme technologique vient d’être déployée, des efforts de communication sont faits pour la faire connaître. Croissance Les utilisateurs commencent à prendre l’habitude de poster des contenus, ou de commenter les contenus postés par leurs collègues. Croisière Le régime de croisière est celui d’un RSE parfaitement intégré à la vie de l’entreprise. En phase de création, le management se doit de faire preuve d’exemplarité. Votre entreprise a-t-elle déployée un RSE ? J'aime : J'aime chargement…

Arctus » Eclaireur en e-transformationBlog Arctus - Comment identifier les bonnes communautés RSE Mercredi 25 mars, Arctus participait lors du salon Solutions Intranet à la table ronde intitulée : « Comment identifier les bonnes communautés RSE ? ». L’occasion de rappeler quelques éléments essentiels. Il n’y a pas de recette magique ou d’incantation chamanique conduisant à l’identification d’une « bonne » communauté. A qui va-t-on s’adresser ? Les réponses apportées à ces questions permettront de déduire une grille d’évaluation du succès de la communauté. On voit donc que la « bonne communauté » ne se définit pas au travers d’un modèle unique transposable d’une entreprise à l’autre…. Revenons donc sur les questions clefs qui doivent précéder la création d’une communauté ; que l’on pourra regrouper autour de 3 axes. 1) Le sujet, le thème, le ou les objectifs Même si cela peut paraitre trivial, s’interroger sur le « quoi », la finalité de la communauté est la première étape. Il faut donc identifier une thématique fédératrice, capable d’engendrer une dynamique propre.

Définitions Les éléments constitutifs de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) se retrouvent à travers différentes définitions, dont celles de Philias, de l'Organisation internationale des employeurs (OIE) et de la Commission européenne. Définition RSE par Philias La RSE est la responsabilité de l’entreprise vis-à-vis de toutes ses parties prenantes : il s'agit pour l'entreprise de garantir un dialogue constant et constructif avec ses parties prenantes, et contribuer au bien-être social et environnemental de la communauté dans laquelle elle agit. Définition RSE par l'Organisation internationale des employeurs (OIE) Il s’agit des initiatives des entreprises qui intègrent volontairement les préoccupations sociales et écologiques dans leurs opérations et dans leurs interactions avec les parties prenantes. Définition RSE par la Commission Européenne Le concept de RSE est "la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société".

Les réseaux sociaux raniment les intranets DOCUMENT De pyramidal, le réseau de communication interne des entreprises glisse vers une architecture horizontale et adopte les outils du web 2.0. De nouvelles plateformes se mettent en place pour favoriser les échanges, le travail collaboratif et resserrer les liens entre salariés et direction. Une révolution de la culture d'entreprise est en marche. Certains l'appellent encore intranet, d'autres ont tranché et n'hésitent pas à le qualifier de réseau social. Cette plateforme de nouvelle génération est accessible à l’ensemble des collaborateurs et le sera prochainement, aux clients et partenaires du groupe. Devoteam qui déploie actuellement une nouvelle plateforme interne lui donnera aussi le nom de « réseau social ». Selon une étude de Global Intranet Trends for 2010, cinq types de plateformes existent allant du réseau fortement contrôlé en interne jusqu'à la plateforme proche d'un grand réseau social. L'avenir des entreprises passe par le collaboratif et le partage des connaissances

Peupler son réseau social d’entreprise est toujours critique par @arayrole #e20 01Business le 18/04/14 à 17h03 Sans taille suffisante, une communauté de pratique n’apporte pas de bénéfices nouveaux aux collaborateurs. Le peuplement synonyme d’implantation durable Le peuplement est le "mur de verre" devant lequel buttent beaucoup d'entreprises. La valeur du RSE tient à la capacité de mobilisation de l'intelligence collective. Tenir compte de la phase de transition Pourtant, au démarrage d’un réseau social, il y a d’abord un puis deux, puis trois utilisateurs, progressivement d’autres rejoignent les pionniers. Pour peupler son RSE, l'entreprise doit convaincre de l'intérêt général de l’outil et justifier ainsi l’effort d’adaptation nécessaire au départ, bien avant d’en récupérer un quelconque bénéfice. En donnant du sens à son RSE l’entreprise fixe une ambition, mais elle doit adopter une stratégie avec des propositions d’usages « pratico pratiques » pour toucher ceux qui apprendront en marchant. Arnaud Rayrole

Réseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan XEnvoyer cet article par e-mail Réseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan XEnvoyer cet article par e-mailRéseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan Management - Technologies Près de 10 ans après l’arrivée des RSE sur le marché, quel bilan peut-on tirer de leur utilisation dans l’entreprise ? Les premiers réseaux sociaux d’entreprise (RSE) sont apparus en 2008 et ils se sont progressivement installés dans les sociétés pour remplacer ou coexister avec les intranets classiques. par Héloïse de Neuville “La révolution attendue des réseaux sociaux d’entreprise n’a pas eu lieu. Des finalités louables, mais peut-être trop ambitieuses ? Phénomène de mode La première explication avancée par ses détracteurs est celle d’une fracture des générations : les RSE seraient des outils réservés aux jeunes générations dites “connectées”. L’entreprise JCDecaux est à cet égard un exemple intéressant de réussite. Aujourd’hui, la moitié des salariés du groupe sont des utilisateurs du réseau. Absolument.

Site français dédié au reporting RSE des entreprises Les réseaux sociaux d'entreprises freinés par la peur du changement - Journal du Net Solutions Une enquête révèle que moins d'un tiers des sociétés se sont dotées d'un RSE. Incompatibilité avec la culture organisationnelle, crainte de perte de pouvoir de la hiérarchie et coût constituent de puissants freins. Réalisée sur la base d'un corpus de 110 répondants, parmi lesquels des responsables intranet (21%), directeurs de la communication interne (11%) et DSI (17%), la dernière enquête de Voirin Consultants, cabinet de conseil en nouvelles technologies, confirme la jeunesse des implémentations des réseaux sociaux d'entreprise (RSE). Ainsi, un peu plus du tiers des réseaux sociaux internes des sondés ont moins d'un an, sachant que la moitié a entre 1 et 3 ans. Raisons pour déployer un RSE Fiche utilisateur personnalisable, annuaire détaillé et moteur de recherche au cœur des fonctionnalités RSE Pour favoriser le développement des RSE, plus de trois répondants sur quatre (83,3%) à l'enquête de Voirin Consultants indique l'intervention d'au moins un community manager.

Related: