background preloader

MENE1418381D

MENE1418381D
Publics concernés : les élèves des écoles primaires, des collèges et des lycées publics et privés sous contrat de l'éducation nationale et des établissements de l'enseignement agricole publics et privés sous contrat. Objet : modifications des dispositions du code de l'éducation relatives à l'évaluation des acquis et à l'accompagnement pédagogique des élèves, aux dispositifs d'aide et au redoublement. Entrée en vigueur : le présent décret entre en vigueur le lendemain de sa publication pour les dispositions de son article premier et à partir de la rentrée scolaire 2015 pour ce qui concerne les dispositions de ses autres articles. Références : le code de l'éducation modifié par le présent décret peut être consulté, dans sa version issue de cette modification, sur le site Légifrance : Article 1 - Le chapitre Ier du titre Ier du livre III de la partie réglementaire du code de l'éducation est complété par une section 5 ainsi rédigée : « Section 5 « L'accompagnement pédagogique des élèves « Art.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=84055

Related:  Le redoublementLe suivi des élèvesLe redoublementTextes réglementaires

Redoublement : le changement à bas bruit ? S’il est une caractéristique de la forme scolaire française bien établie dans la culture des personnels, des élèves et des parents, c’est bien le redoublement, censé sanctionner des résultats insuffisants pour envisager le passage dans la classe supérieure. Or, en ce domaine, l’évolution est nette. Le décret N°2014-13277 du 18 novembre 2014[1] modifiant les dispositions du code de l’éducation concernant les paliers d’orientation et le redoublement qui entre en vigueur à compter des procédures d’orientation 2015- 2016, semble accompagner un mouvement amorcé depuis longtemps de renoncement à une pratique dont la vanité est démontrée par les études nationales et internationales. L’édition 2015 de L’Etat de l’école[2] montre en page 31 l’évolution des redoublements de 1986 à 2014 : ils sont passés, au collège, de 15% en 5e et 3e, de plus de 10% en 6e et 4e à moins de 5% ; au lycée, ils sont passés de 15 à 20% en seconde et terminale à entre 5 et 10%, et de 12% en première à moins de 5%. [1]

Banqu'outils pour l'évaluation des élèves à l'entrée du CE2 Évaluation des élèves à l'entrée au CE2 À la rentrée 2015, les enseignants de CE2 doivent mettre en place une évaluation des élèves en français et mathématiques à des fins diagnostiques. Le but est de permettre aux équipes pédagogiques d'identifier les difficultés potentielles de chaque élève et de mettre en place une réponse adaptée dès le début de l'année scolaire. 400 fiches évaluation pour le français et les mathématiques Au total, plus de 400 fiches sont indexées pour faciliter la recherche d'exercices selon plusieurs critères (discipline, domaine d'apprentissage, compétences, niveau de difficulté).

Le redoublement au cours de la scolarité obligatoire : nouvelles analyses, mêmes constats Ce dossier présente un ensemble d'analyses effectuées par la Direction de l'évaluation et de la prospective sur la question du redoublement au cours de la scolarité obligatoire. Fondées sur des données actuelles, issues des panels d'élèves et des évaluations nationales et internationales de leurs acquis et de leurs attitudes, ces nouvelles analyses confirment ce que rapporte la littérature disponible sur le sujet, tant au plan national qu'international. Elles prennent notamment en compte des enquêtes récentes qui ont élargi le domaine de l'évaluation des acquis cognitifs à celui des aspects liés à la motivation ou bien encore l'estime de soi. En règle générale, à l'école et au collège, le redoublement s'avère peu équitable et inefficace du point de vue des progrès individuels des élèves.

MENE1512598C Introduction Troisième rentrée de la refondation de l'École de la République, celle de septembre 2015 ouvre une étape déterminante. L'année scolaire 2015-2016 doit d'abord mobiliser tous les acteurs de l'école pour engager ou poursuivre l'évolution des contenus d'enseignement et des pratiques pédagogiques au service de la lutte contre les inégalités et renforcer la transmission des valeurs de la République. C'est tout le sens, notamment, de la priorité au premier degré, mise en œuvre depuis deux ans et qui doit continuer à se déployer pour que chaque enfant puisse disposer, dès son entrée à l'école, des meilleures conditions pour nouer et développer ses apprentissages. L'année 2015-2016 sera aussi une année de préparation des personnels aux évolutions majeures de la rentrée 2016. I - Construire une école plus juste pour offrir à chaque élève un parcours de réussite

Le redoublement sinon rien C’est à la veille des conseils de classe de fin d’année que la lutte contre la suppression du redoublement est relancée par différents syndicats. Le décret de 2014 s’applique en effet seulement cette année. Lors de sa parution il avait déjà fait l’objet de réactions au moins sur deux thèmes que nous allons revoir. Nous explorerons ici d’autres arguments expliquant cette résistance. Les faits sont durs En évaluation, critères, indicateurs : quelles différences ?- Compétences François-Marie Gérard , dans son guide pratique Evaluer des compétences, nous donne quelques précieuses pistes.L’évaluation des compétences doit, dans la mesure du possible, faire sortir la valeur d’une production donnée (du latin e-valuere ), c’est-à dire mettre en évidence ce qui est réussi et pas seulement signaler les lacunes. Pour cela, l’évaluateur doit s’appuyer sur deux éléments : les critères et les indicateurs. • Le critère ou la qualité que l’enseignant s’attend à trouver dans les productions de l’élève Des listes de critères sont fréquemment observées dans les sujets de devoir donnés aux élèves, ces critères doivent être formulés de façon globale et qualitative car ils sont généraux et abstraits.D’après Gérard ils sont aussi : • Les indicateurs ou ce que l’évaluateur doit regarder pour évaluer le degré de maîtrise d’un critère

Perceptions du redoublement par les élèves Le redoublement : qu’en pensent les collégiens et les lycéens ? La parole des élèves est souvent peu analysée dans la recherche. Pour combler cette lacune, le Cnesco a mené en novembre 2014 une étude auprès de plus de 5 000 collégiens et lycéens pour les interroger sur leur perception du redoublement. La circulaire de rentrée 2015 au Bulletin officiel La rentrée de septembre 2015 sera la troisième rentrée scolaire de la refondation de l’École de la République. Une circulaire publiée au Bulletin officiel du 4 juin 2015 en fixe les priorités. L'année scolaire 2015-2016 sera celle de la mise en œuvre du programme de l’école maternelle, de l’enseignement moral et civique et des parcours éducatifs. Un effort important sera accordé à la formation et à l’accompagnement des équipes. À la rentrée 2016, ce sont les cycles, le socle et les programmes de l’école élémentaire et du collège qui entreront en vigueur. La circulaire de rentrée 2015 détaille les priorités pour l'année scolaire 2015-2016 :

Related: