background preloader

L'image au service de ma destination

L'image au service de ma destination
nov272014 Le 19 et le 20 novembre 2014, c'était la 9e édition des R-Evolutions Touristiques de Brive (RTB). J'ai eu le plaisir d'animer avec Vincent Vandevelde un atelier sur "L'image au service de la destination". Cela serait une lapalissade de rappeler qu'une photographie vaut mieux qu'un long discours. Un visuel permet de passer rapidement un message de manière simple, lisible et facilement mémorisable. A ce sujet, je ne peux que vous conseiller de lire la synthèse de Frédéric Gonzalo sur le rôle de la photo en marketing numérique. Sur Internet la photo occupe une place de choix. D'une manière générale on sait que la photo a plus d'impact en marketing. La photo a un rôle primordial dans le tourisme. La photographie sert donc un double objectifs dans le tourisme : séduire et rassurer. Présentation de l'atelier sur l'image au service de ma destination Cet article vous a plu? A propos de l'auteur : Philippe Fabry

http://www.etourisme.info/limage-au-service-destination/

Related:  Web MarketingInnovation et révolution E-tourismemarietourez

Le marketing personnalisé vous suit en voyage A l’heure où la customisation des produits est l’un des éléments les plus appréciés des consommateurs, une compagnie aérienne italienne, la TAM, en partenariat avec l’agence FCB Milan, a décidé de pousser la personnalisation à son paroxysme en utilisant le marketing personnalisé pour améliorer l’expérience de ses clients. Ayant fait le constat que les magazines de bord sont souvent ennuyeux et peu créatifs ou intéressants, la compagnie aérienne TAM a choisi ce support pour chouchouter ses clients. A l’occasion des huit ans de la création de sa ligne São Paulo-Milan, au mois de mars dernier, la compagnie a réalisé un magazine de bord adapté à la personnalité de chacun : the « Ownboard Magazine ». Chaque voyageur a donc trouvé à sa place un exemplaire du magazine à son nom, entièrement personnalisé, avec des produits qu’il aime et a l’habitude de consommer. Comment ont-ils procédé ?

L’expérience humaine au centre du parcours digital du client Être omniprésent avec moins de temps Si l’on observe que les outils d’analyse sont de plus en plus précis que le big-data nous promet une connaissance client étroitement ciblée, il reste que la technologie et le marketing nous poussent à toucher notre Audience Cible au bon endroit , au bon moment et cela représente à plus d’un titre un enjeu devenant plus complexe. Le client tend irrémédiablement à être sans cesse sollicité, de sorte que l’expérience et le parcours qui en découlent se doivent d’être affinés pour éviter l’erreur et son départ fatal du site de l’annonceur. Moins de temps rime souvent avec plus exigeant. Identifier le parcours client prend, dès lors, du sens car comprendre pourquoi celui-ci prend telle ou telle orientation peut permettre d’améliorer son expérience digitale et donc son taux de conversion.

Le rôle de la photo en marketing numérique 30 octobre 2014 En avril dernier, j’avais l’immense plaisir de visiter pour la première fois l’Abitibi-Témiscamingue, me rendant à Val d’Or pour y donner une formation d’une journée sur le marketing web en tourisme. Même si je n’ai pas eu le temps d’en profiter pour visiter les attraits de la région, j’ai au moins pu constater le dynamisme des intervenants, dont certains avec qui j’ai gardé le contact depuis. En septembre, je recevais d’ailleurs cette question d’une participante à la formation et lectrice de mon blogue. » Comprendre le voyageur de demain (partie 2) Ces six segments sont définis selon des traits de personnalité, des valeurs, des attitudes, des centres d’intérêt et des modes de vie. Dans une analyse précédente, nous vous présentions les trois premières tribus de la firme Amadeus, soit le chercheur d’aisance (simplicity searcher), le puriste culturel (cultural purist) et l’assoiffé de capital social (social capital seeker). Pour compléter le portrait, voici les trois suivantes. Chasseur de récompense (reward hunter)

Sharebooking mise sur le réseau pour favoriser les réservations en direct La question de la distribution est une des préoccupations principales des hôteliers aujourd’hui et à juste titre. Importance des comparateurs et domination des OTAs fragilisent la distribution en direct des hôteliers qui voient ainsi leurs marges fondre. Plusieurs initiatives personnelles et collectives voient le jour pour faire face à cette situation. Utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir une destination touristique : du pourquoi au comment - La tourismothèque J’ai choisi aujourd’hui de me pencher sur les destinations touristiques et sur leur stratégie en matière de community management. Quoi de mieux à l’approche des vacances d’été et en pleine période de fortes chaleurs ? J’ai choisi de m’intéresser plus particulièrement aux stratégies digitales des offices de tourisme qui jouent aujourd’hui un rôle primordial dans la promotion d’une ville. Le web et le tourisme sont aujourd’hui deux mondes très liés et en mutation constante.

Veux-tu être concierge de destination ? Investis déjà ta FAQ juin302015 La HomeTweetHome est la première maison qui tweete. Elle a posté plus de 6300 tweets en deux ans et demi. Une vraie pipelette, une vraie concierge de ses propres petites aventures. Elle est esseulée puisque elle ne suit qu'une douzaine de compagnons abonnés. Le tourisme en ligne croît deux fois plus vite que le marché D’après une étude du cabinet PhoCusWright, les ventes de voyages en ligne en France ont progressé de 12% en 2011. Le online représente 35% de l’activité globale. La septième édition de l’enquête "French online travel overview" du cabinet PhoCusWright dévoile que les ventes de voyages en ligne en France ont progressé de 12% en 2011 par rapport à l’an dernier.

Le pouvoir de la photographie sur Internet Pinterest, Instagram, Snapchat : les réseaux sociaux qui crèvent l’écran digital se développent tous azimuts. Les acteurs du tourisme savent-ils en profiter ? Pas sûr… "Les acteurs du tourisme ont toujours placé l’image au coeur de leur communication", explique Frédéric Campart, fondateur de la société de conseil en stratégie digitale Station Next.

Related: