background preloader

Marcel Lebrun : "L'écart entre collaboration et aliénation numérique est étroit"

Marcel Lebrun : "L'écart entre collaboration et aliénation numérique est étroit"
Désormais présent partout, le numérique bouleverse les habitudes des enseignants et des étudiants. Mais suffit-il à transformer la pédagogie ? Le numérique peut avoir un impact sur la pédagogie, à condition que celle-ci change. Dès lors, doter les établissements d'outils numériques ne suffit pas. Cela suppose une véritable réflexion, qui va au-delà de la manière d'utiliser les outils numériques. En effet, réfléchir aux outils sans se demander ce qu'ils vont modifier équivaut à mettre des emplâtres numériques sur des structures qui n'évolueront pas. Le fait que la plupart des ressources soient disponibles sur Internet modifie les rôles de l'enseignant et de l'étudiant, entre lesquels les frontières s'estompent : en allant chercher des informations autour de lui, dans la société, l'étudiant acquiert un savoir que l'enseignant n'a pas forcément, ce qui place celui-ci dans une position d'apprenant. Marcel Lebrun, professeur à l'Université catholique de Louvain © SFR magazine Related:  Le débat sur le numérique à l'école

La Cartographie des Savoirs, mirage et dérives de l’e-éducation Le SE-Unsa a pris connaissance du projet de Cartographie des Savoirs développé par la société Educlever, soutenu par le fond d’investissement, et qui travaille en partenariat avec le CNED. Au salon Educatice 2014, et aussi à l’Université d’été Ludovia 2014, nous avons visité le stand d’Educlever, échangé avec les promoteurs de ce projet. Récemment, Benjamin Magnard, fondateur de Educlever, a publié une tribune sur le Huffington Post montrant, face à une gabegie dans l’éducation nationale, comment “se dessine désormais une solution numérique pour éradiquer rapidement l’échec scolaire : la pédagogie adaptative à base de cartographie des savoirs et des compétences (l’adaptive learning, déjà très présent dans les pays anglo-saxons).” Le SE-Unsa s’inquiète aujourd’hui d’une telle conception de l’éducation et de la pédagogie et tient à pointer un certain nombre de dérives à travers ce projet de Cartographie des Savoirs. Qu’est-ce que la Cartographie des Savoirs ? J'aime : J'aime chargement…

« Le numérique permet d’élargir notre palette pédagogique » Ce dossier montre que le numérique, à certaines conditions, a un réel impact sur les apprentissages des élèves en histoire-géographie, en développant l’autonomie, la collaboration, la concentration, le sens de l’effort, tout en offrant un aspect ludique que nos élèves apprécient. On verra ainsi naitre de nouveaux chemins qui amènent tous à apprendre, tous au savoir. Voir le sommaire du numéro Ce dossier est le premier d’une série qui portera sur l’enseignement avec le numérique. Ensuite, ce qui est surprenant, c’est que la quasi totalité de ces exemples ne s’appuient pas sur des outils spécifiques à l’histoire-géographie (générateur de frise, SIG, outil cartographique, etc.) mais sur des outils numériques plus généralistes. Quelles mises en garde récurrentes voyez-vous émises au travers des textes ? Quelles réussites se dessinent dans le dossier ? Sur la librairie

untitled Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes. Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l'apprentissage.

Préparer l'école numérique de demain 28 projets-pilotes ont été sélectionnés pour un budget total de 450.000 euros, afin de préparer le prochain plan d'équipement TIC des écoles. En phase de démarrage, ils bénéficieront d'un suivi pédagogique et technique Dynamique positive L'enthousiasme était palpable lors de l'annonce des 28 projets pilotes retenus, à l'issue d'un colloque consacré à la place des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans l'éducation, qui s'est tenu le 18 novembre 2011 au Val Saint Lambert. La dynamique positive était déjà perceptible en amont avec près de 300 inscrits au colloque et pas moins de 175 propositions introduites lors de l'appel à projets. Les 28 projets sélectionnés sont en phase de démarrage. Zoom sur les TNI et tablettes L'engouement pour les TNI Tableau remplaçant le tableau à craie ou à marqueur effaçable, le tableau interactif détecte les commandes de l'utilisateur via caméras ou par système tactile (interne ou externe). LMS et ENT en embuscade Pour en savoir plus

Impacts du numérique sur l'apprentissage «L'être et l'écran» «Le philosophe Dominique Lecourt analyse les bouleversements apportés par la révolution du numérique dans notre rapport à l’apprentissage et dans nos relations aux autres. » La Croix, le 24/09/2013 Apprend-on mieux sur un support papier ou sur un écran ? « Différentes études seraient plutôt en faveur du papier, mais la différence est faible [...] Futura Sciences, le 22/03/2013 Les enseignants plébiscitent le manuel numérique 90% des enseignants interrogés dans le cadre d’un sondage de Savoir livre estiment que le manuel numérique leur permet de mobiliser l’attention de toute la classe. Livre hebdo, 27 mai 2010. L’impact de l’usage des technologies numériques sur les apprentissages des élèves : qu’en dit la science ? Café pédagogique, 18 avril 2010 Les apports des TICELe rapport de la mission parlementaire de Jean-Michel Fourgous, sur la modernisation de l’école par le numérique "Réussir l’école numérique" consacre un chapitre aux apports des TICE dans les apprentissages."

Enseignement de l’informatique : dans les classes de primaire à partir de 2016 Selon l'EPI, dont le direc­teur a été reçu en audience par Najat Vallaud-Belkacem, de pre­mières notions d'informatique pour­raient être ensei­gnées sur le temps sco­laire en pri­maire à par­tir de la ren­trée 2016. © Shawn Hempel — Fotolia.com Selon un com­mu­ni­qué de Jean-Pierre Archambault, pré­sident de l'EPI, Gilles Dowek, pré­sident du Conseil scien­ti­fique de la SIF, et Maurice Nivat, membre de l'Académie des Sciences, reçus en audience la semaine der­nière par la ministre de l'Education natio­nale, l'enseignement sur le temps sco­laire d'éléments d'informatique en pri­maire inter­vien­dra "plu­tôt à la ren­trée 2016 qu'à celle de 2015". Des "ensei­gnants for­més" à la ren­trée 2016 "Dans un pre­mier temps" seront orga­ni­sées "des ini­tia­tives dans le cadre du péri-scolaire, tran­si­toires", indiquent-ils, avant la mise en oeuvre, "dans un deuxième temps, [...] d'éléments d'informatique dans le cadre sco­laire, avec des ensei­gnants for­més", à la ren­trée 2016.

ORME 2014 : Quelle plus-value pédagogique pour l’École numérique ? Les Rencontres de l’Orme mardi 27 et mercredi 28 mais 2014 ont rassemblé un grand nombre d’intervenants et acteurs éducatifs, pédagogiques, culturels, institutionnels et industriels autour d’une grande thématique : « Ecole numérique : une école augmentée ? » Pour lancer le sujet, expliquer cette thématique qui peut apparaître sibylline au premier abord et proposer quelques pistes de réflexion, Jacques Papadopoulos, directeur du CANOPÉ–CRDP d’Aix-Marseille a réuni autour de lui plusieurs chercheurs, pédagogues ou acteurs du Ministère de l’Education Nationale, autour d’une table ronde inaugurale des plus intéressantes. École numérique : une école augmentée ? Avec cette question première, des dizaines d’autres questions sont sous-jacentes. Quelles préconisations pour lever les obstacles au développement du numérique à l’École ? - des freins pédagogiques : ils ont été identifiés dans le fait que les usages dans les classes n’étaient pas présents. Alexandra Mazzilli

Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités Eric Sanchez, Institut Français de l’Enseignement (IFE) L’éducation est aujourd’hui soumise à un changement de référentiel. Ce changement porte plus particulièrement sur les rapports qu’un apprenant entretient avec le savoir, sur les temps et les espaces éducatifs et sur l’importance du collectif dans l’apprentissage.

Related: