background preloader

Les Bienfaits des Jeux Vidéos sur notre santé

Les Bienfaits des Jeux Vidéos sur notre santé
Beaucoup d’études ont montré que les jeux vidéos pouvaient avoir un effet néfaste sur les enfants et leur croissance ou encore leur nervosité. On en a tous entendu parlé… mais, contrairement à ce qu’on peut imaginer, il existe aussi des études sérieuses qui ont démontré que les jeux vidéos présentaient également des bienfaits sur notre santé! Quels sont ces bienfaits? Docteur Bonne Bouffe a mené l’enquête pour vous! Les jeux vidéo améliorent votre vision » Tu es trop proche de l’écran, c’est mauvais pour tes yeux ! Le Dr. Crédits: FreeDigitalPhotos.net/Patrisyu Les jeux vidéo améliorent notre concentration, notre réactivité et nos réflexes Daphne Bavelier, neuroscientifique, a réalisé des études sur l’impact des jeux vidéo sur notre santé: une de ses conclusions indique que les joueurs réguliers de jeux vidéos sont capables de résoudre des problèmes plus rapidement, même dans un environnement stressant ou bruyant. Crédits: FreeDigitalPhotos.net/Jeroen van Oostrom Source: ESA Related:  Faut-il donner accès aux jeux vidéos dès le plus jeune age? Ouimorganerotureaujorisfayant

Adultes, Enfants et Jeux Vidéo Violents : d'Art et d'Amour Quand l'éducation des parents n'est pas en cause, c'est leur naïveté qui est à mettre au banc des accusés. Un enfant, quel qu'il soit, aura toujours la tentation d'atteindre ce qui n'est pas fait pour lui et qu'on a pourtant eu la sagesse de lui refuser. Ce n'est plus un secret pour personne. Les jeux vidéo sont devenus au fil du temps le divertissement N°1 dans le monde devant la musique et le cinéma. Il existe un organisme officiel, le PEGI, dont le rôle est de classer les jeux selon la sensibilité de leur contenu et par extension de prescrire l'âge des joueurs pour lesquels il sont recommandés. Dès l'enfance, un être humain ressent le besoin d'expérimenter tout ce qui passe à sa portée, surtout ce qui lui est défendu. Cette attention que nous devons porter instinctivement est d'autant plus indispensable qu'en dehors du cadre familial, il est difficile voire impossible de s'assurer que nos petits anges ne soient pas abusivement exposés à des contenus agressifs.

Des jeux vidéo pour l'apprentissage? Facteurs de motivation et de jouabilité issus du game design René St-Pierre (Vitrine Technologie-Éducation) D'abord, qu’entend-on par jeux vidéo éducatifs? Qu’entend-on par jeux vidéo éducatifs? On peut définir les jeux vidéo éducatifs comme toute application informatique intégrant des aspects à la fois ludiques et éducatifs. Qu’est-ce qui nous motive à nous livrer à des jeux vidéo? Pour développer un environnement de jeu permettant l’apprentissage et motivant, il faut respecter un certain nombre de critères qualitatifs. Dans une autre étude conduite en 2001 par la British Educational Communications and Technology Agency (BECTA) concernant l’usage des jeux vidéo en éducation, une série de recommandations ont été soumises : Facteurs de motivation : le concept de flux de Csikszentmihalyi L’impact des jeux vidéo sur l’aspect motivationnel de l’apprentissage est étudié depuis une trentaine d’années. L’apprentissage comme facteur de motivation pour les jeux Immersion et sensorialité Becoming Human

Les jeux vidéo ont des bienfaits chez les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour JEUX VIDÉO - Ceci est une étude que vos enfants n'hésiteront pas à vous mettre sous les yeux la prochaine fois que vous débrancherez leur console de jeu. Publiée ce lundi 4 août dans la revue Pediatrics, elle montre que les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour sont plus sociables, plus heureux et moins hyperactifs que ceux qui ne jouent pas du tout. Des chercheurs de l'Université d'Oxford se sont intéressés aux comportements de 5000 jeunes qui avaient entre 10 et 15 ans. Sans surprise, 75% d'entre eux jouaient quotidiennement à des jeux vidéo. Moins d'une heure par jour Les chercheurs ont constaté que ces jeunes étaient plus sociables, avaient moins de problèmes relationnels ou émotionnels, et étaient moins hyperactifs que les jeunes qui jouaient beaucoup, ou, plus surprenant, que ceux qui ne jouaient pas du tout. Entre une et trois heures par jour Pour ces jeunes qui jouent de façon "modérée", aucun effet négatif ou positif n'a pu être repéré. Plus de trois heures par jour

Jeux vidéo : 9 bienfaits étonnants sur le corps et la santé JEUX-VIDEO - Votre mère avait tort. Les jeux vidéo ne sont pas mauvais pour vous. En réalité, ils améliorent votre vie. En dépit des idées reçues sur le lien supposé entre violence et jeux vidéo (indice: il n'y en a aucun), de nombreuses études universitaires indiquent que jouer aux jeux vidéo a beaucoup d'avantages psychologiques, et même physiques. Considérés dans leur ensemble, il semblerait qu'en fait, les jeux vidéo font de vous un meilleur être humain. 1. Pour mieux comprendre la façon dont les jeux vidéo affectent le cerveau, des chercheurs allemands ont conduit une étude, publiée cette semaine. Des scans IRM de leurs cerveaux ont montré que le groupe de joueurs avaient vu leurs cellules grises augmenter dans l'hippocampe droit, le cortex préfrontal droit et le cervelet – les zones du cerveau responsables de la navigation spatiale, de la mémoire, de l'organisation et de la motricité des mains. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Les résultats pour le groupe SPARX furent très encourageants. 9.

Les jeux vidéo aident-ils à apprendre ? Profiter de vos compétences en jeux vidéo pour réussir vos études ? Ne rêvez pas trop. Même si certaines écoles organisent déjà des tournois d'e-sport et mettent en avant les qualités professionnelles développées par les joueurs (lire notre enquête sur ce phénomène qui émerge tout juste en France), il y a peu de chances que l'éducation nationale convertisse vos points engrangés à Call of Duty en notes. Pourtant, l'apprentissage n'est pas épargné par le phénomène de « gamification » de la société : au Japon, le premier cyberlycée, qui ouvrira ses portes en avril, permettra d'obtenir son baccalauréat en suivant des cours par le biais d'un jeu vidéo. Peut-on apprendre en jouant aux jeux vidéo ? Oui, car on ne peut jouer sans apprendre. Quelles sont les compétences développées par le jeu ? Ces compétences sont-elles les mêmes que celles utiles à l'étude ? Contrairement à l'étude, ce sont davantage des compétences de savoir-être que de savoir-faire. Non, c'est une idée très ancienne.

Top 10 des bienfaits des jeux vidéo pour vous et pour vos enfants Source photo : Theme Hospital Régulièrement, après un fait divers sordide, les jeux vidéo sont montrés du doigt comme les racines du mal, ces objets du diable qui banalisent la brutalité et désacralisent le respect de la vie humaine. Car pour beaucoup : Jeux Vidéo = Doom et violence virtuelle => violence réelle, dans l'esprit malléable et fragile de notre jeunesse. Mais ce serait occulter les bienfaits de ce genre de loisirs, qui ne sont pas nécessairement violents et qui peuvent s'avérer plus stimulants qu'une soirée de visionnage de la TNT. Certains chercheurs semblent en tout cas s'être penchés sur le sujet : Les jeux vidéo développent le volume de la matière grise Pour avoir un énooooorme cerveau, nul besoin d'avaler des encyclopédies, il suffit de jouer à Super Mario. Les jeux vidéo réduisent les souvenirs douloureux En tout cas le jeu Tétris, d'après une étude britannique. Un top à envoyer à vos parents donc. Sources : Ranker, et le HuffPost.

" Notre cerveau est conçu pour l'action". Entretien Idriss Aberkane Par François Jarraud Et si le principal apport du jeu vidéo c'était ce qu'il nous apprend sur le fonctionnement du cerveau ? Idriss Aberkane enseigne les maths en s'appuyant sur des jeux populaires. Starcraft, Final Fantasy sont des jeux vidéo bien connus des jeunes. Utiliser un jeu vidéo est aussi une tâche complexe. David Hilbert a dit « les mathématiques sont un jeu qu’on exerce selon des règles simples, en manipulant des symboles et des concepts », et justement ce jeu est un jeu de pensée, d’intuition, de paris… Je veux aller au-delà de l’ancienne conception constructiviste, pour qui l’activité mathématique n’est qu’un langage manipulant des symboles. Pourtant toute une école, par exemple Bentolila, nous explique que c'est le langage, la grammaire qui créent la pensée… Le langage ne peut plus être considéré comme la seule fonction cognitive dite « supérieure ». Stanislas Dehaene, lui, nous parle d’un « sens du nombre », une vraie intuition du nombre qui précède le langage. Liens :

III) Quels sont les conscéquences et les traitements pour cette addiction? L’addiction aux jeux vidéo n’est pas à prendre à la légère peut avoir des effets négatifs voir même dramatiques dans certains cas allant d’une « simple » dépendance à des effets beaucoup plus graves. Plusieurs effets dus à cette addiction ont été constatés ainsi que leurs impacts. Selon les chiffres officiels, il y aurait 1% de la population française qui serait touchée par l’addiction aux jeux de paris. Impacts physiologiques : Physiologiquement, les risques liés aux jeux vidéo sont faible .L’épilepsie a longtemps été évoquée mais elle en concerne que les personnes déjà atteintes. La violence : Le thème le plus fréquemment présent dans les jeux vidéo est la violence. L'isolement social: Le véritable risque lié aux jeux vidéo est l’isolement social. Remedes: L’avantage de cette addiction, contrairement à la drogue, c’est qu’elle est rapidement visible. Suite du témoignage de la mère d’un addict : “Heureusement, mon mari était sur la même ligne que moi.

famille jeux video Les bienfaits - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction Amélioration des capacités visuelles. Des chercheurs du département cerveau et vision de l’université de Rochester (Etats-Unis) ont comparé l'acuité visuo-motrices de joueurs avec celle de non-joueurs (qui pour l'anecdote ont été plus difficile à trouver !). L'étude a montré que les joueurs présentaient une zone d’attention visuelle plus large, pouvaient capturer des images plus complexes et se laissaient moins distraire alors qu’ils étaient engagés dans une tâche complexe. Une fois entraînés pendant une dizaine d’heures sur un jeu vidéo, les non-initiés ont montré une amélioration de leurs performances. Les jeux pourraient alors être utilisés en entrainement pour les pilotes de course ou d'avion mais pour les personnes ayant perdu une partie de leur acuité visuelle, comme certaines victimes d’Accidents Vasculaires Cérébraux. Le jeu en thérapie post-traumatique / anti-stress De manière plus simple, et plus habituelle, jouer sert d'anti-stress après une journée bien remplie. L'évasion Dr.

L’IRM permet de mesurer les bienfaits des jeux vidéo Europe 1 S'abonner au podcast S'abonner au podcast : "La question santé" Vous pouvez vous abonnez au téléchargement périodique d'un fichier audio ou vidéo. Si vous choississez Itunes, cliquez simplement sur le lien suivant, le logiciel iTunes prend en charge toutes les opérations d'abonnement. > S'abonner avec iTunesSi vous optez pour un autre logiciel, copier-coller le lien suivant dans votre logiciel et suivez les indications de celui-ci pour procéder à l'abonnement. L’actualité santé avec Anne Le Gall. L'addiction aux jeux vidéo : mythe ou réalité ? Peut-on vraiment être dépendant aux jeux vidéo ? C'est la question que nous avons posée au Docteur Bruno Rocher, psychiatre spécialisé dans ce domaine. Pour ce médecin du centre de référence en la matière, la réponse est clairement oui. Peut-on, médicalement parlant, devenir dépendant aux jeux vidéo ? Pour faire le point sur ce dossier aussi passionné que passionnant, nous avons interrogé le psychiatre Bruno Rocher, expert en addictologie et spécialiste de l’addiction aux jeux vidéo ou aux jeux d’argent, qui officie au sein du très réputé Centre de Référence sur le Jeu Excessif, au CHU de Nantes. Pour le docteur Rocher, l’addiction aux jeux vidéo est une réalité. L’addiction et les pratiques excessives ne doivent pas être opposées, nous explique Bruno Rocher. « On parlera plus d’addiction quand, éventuellement, [le joueur] est tombé dans l’addiction par [le biais de la pratique excessive] mais qu’il va faire perdurer cette situation pendant deux ou trois ans.

Related: