background preloader

Inoreader, enfin le digne successeur de Google Reader ?

Inoreader, enfin le digne successeur de Google Reader ?
Le 1er juillet 2013 fermait « Google Reader », l’agrégateur en ligne de flux de syndication le plus populaire et l’un des plus utilisés. La nouvelle avait quelque peu bouleversé la communauté spécifique des « suiveurs de flux RSS » car elle semblait donner raison à ceux qui annonçaient « la mort des flux RSS », aux prises avec les usages du réseautage social, lesquels permettent de confier la curation à des comptes que l’on suit, sans passer, en quelque sorte par la case « collecte » de l’information. Néanmoins les réactions (notamment une pétition contre l’arrêt de son service adressée à Google) ont été suffisamment fortes pour voir de nouveaux outils apparaître (ou renaître), essentiellement des services en ligne, qui se proposaient de prendre la place laissée vacante par Google Reader. D’où un frémissement « buzzique » sur « Digg Reader », « AOL Reader », « GReader », … et bien d’autres encore.

http://urfistinfo.hypotheses.org/2716

Related:  la veilleOutils de veille (Feedly, RSSOwl...)outils collaboratifs

5 outils futés pour faire sa veille d'actus sur internet En dehors des traditionnels lecteurs de flux RSS et des réseaux sociaux, il existe quelques outils utiles pour rapidement identifier les articles les plus populaires du moment sur Internet. Nuzzel Nuzzel vous fournit un récapitulatif quotidien des liens les plus partagés par vos contacts sur les médias sociaux. Vous pouvez connecter les réseaux sociaux Twitter et Facebook. News.me News.me fonctionne sur le même principe que Nuzzel. La veille informationnelle, c’est du sérieux ! J’ai décidé de vous parler d’un sujet qui m’intéresse beaucoup en cette heure d’ouverture de TourismeNumerique.fr : la veille. En particulier la façon de dompter l’information afin de pouvoir en faire une matière modelable et facilement réutilisable. La sélection des sources y joue un grand rôle, mais ce n’est pas le seul élément à considérer.

Talkwalker Alertes, un outil gratuit au service de la veille Il existe un certain nombre d'outils d'alerte gratuits qui permettent d'effectuer une veille d'image. Le plus connu est, sans conteste, Google Alertes. Mais il y a une alternative très intéressante et encore assez peu connue. Il s'agit de Talkwalker Alertes qui se présente comme "un moyen simple et gratuit de surveiller n’importe quel sujet sur le web". Papaly. Outil en ligne pour gérer tous vos liens Papaly est un outil de curation qui permet de conserver et de classer tous vos liens favoris. Papaly permet de jongler avec les multiples liens urls dont vos avez besoin chaque jour, il permet aussi d’en ajouter et d’en découvrir de nouveaux. Il offre enfin et surtout un moyen efficace d’organiser toute ces sources pour les avoir à portée de clic simplement. Le premier usage qui vient à l’esprit pour Papaly c’est bien sûr de se créer facilement une page de démarrage utile ou concentrer toutes les adresses de sites que vous visitez régulièrement. Mais Papaly cache bien son jeu et offre bien plus que cela.

Netvibes : optimiser sa veille d'informations Netvibes est un outil en ligne efficace pour les professionnels qui organisent leur veille sur le web. Ce tableau de bord permet en effet de suivre des centaines de sources d'informations simultanément, et de gérer de nombreuses tâches courantes, via plusieurs applications tierces connectées au service. En dehors de l'ajout et de la gestion des flux RSS, voici quelques astuces et conseils pour mieux tirer parti de l'utilisation de Netvibes. Créer un tableau de bord prédéfini Netvibes permet de créer des tableaux de bord thématiques (Actualité, social, productivité, finance, high-tech, design) proposant un certain nombre de widgets prédéfinis. (Dashboards > Nouveau).

"Futur !", application de veille collaborative - L'Œil au Carré Usbek & Rica est un magazine trimestriel français qui explore à chaque numéro la relation homme-technique (et plus seulement la machine) et ses évolutions à venir, tout en gardant un oeil humaniste, positif et étonné sur toutes ces choses qui nous entourent (ou nous entoureront bientôt). Et on aime ça ! Cette revue a plusieurs cordes à son arc : une édition avec la collection de livres chez 10/18 « Le monde expliqué aux vieux », un blog où tout ce qui ne peut pas être raconté dans le magazine est publié, une application, des conseils en entreprises, une collaboration à l’émission « FutureMag » diffusée sur Arte et une chronique hebdomadaire pour la radio Nova « Deux heures et quart avant la fin du monde ». Et cette fameuse application alors ? Voici ce que nous en avons pensé… A quoi peut bien me servir « Futur !

4 outils pour créer une veille et recevoir des alertes par mail Pour des besoins simples de veille, nul besoin de faire appel à des outils complexes et couteux. Il existe plusieurs solutions en ligne gratuites qui offrent la possibilité de recevoir un email à chaque fois qu’un nom ou un terme apparait sur le web. Plus ou moins puissants, ces outils peuvent être une solution souple et pratique pour des besoins limités de veille sur un nom une marque. Voici quatre de ces outils en ligne qui vont vous permettre de créer une veille simple et de recevoir des alertes automatiques par mail. Google Alertes A tout seigneur, tout honneur, le moteur de recherche a été un des premiers à populariser ce type de service. Evernote dans un système de veille - Les Outils Numériques Vous avez mis en place tous vos outils de veille, alertes, filtres Twitter, abonnements RSS, et vous avez maintenant des dizaines d’articles intéressants, stockés sous forme de favoris internet, d’impressions papier, de PDF, … Comment s’y retrouver dans toutes ces données très importantes et disséminées? Evernote C’est aujourd’hui le meilleur usage que j’ai trouvé dans mon cas personnel à Evernote, et celui pour lequel je l’utilise plusieurs fois par jour. Pour cela, j’utilise abondamment le Web Clipper, dans sa version Chrome, la plus aboutie actuellement.

Collections : le réseau social Google+ propose de la curation La curation est le nouvel eldorado des marketeurs. Le réseau social de Google n’est pas en reste et propose sa propre solution de curation : Collections. Collection : la solution de curation de Google+ Depuis quelques mois, la curation est devenue la Nouvelle Frontière des marketeurs, un eldorado sensé faciliter le « lean content » , le contenu « maigre ». Entendez : contenu pas trop cher ou trop difficile à produire mais qui intéressera une majorité de visiteurs de votre site ou blog – un investissement minimum pour un maximum d’impact. les sites incontournables (liebster award détourné) Accueil > Boîte à outils > les sites incontournables (liebster award détourné) J’ai eu l’agréable surprise de recevoir un liebster award, à la fois par Doc toc toc (blog humoristique illustré sur le quotidien des professeurs-documentalistes) et par Cinéphiledoc (blog cinéphile de mutualisation de séances pédagogiques). D’après la coutume, je dois à mon tour nominer 11 blogs. Comme Fenetresur a pour vocation la mutualisation et les pratiques professionnelles, c’est dans cet esprit que j’édite cette liste. Elle synthétise les sites et blogs que je suis de près pour ma veille et/ou que j’utilise comme outil incontournable. Dans la catégorie "les profs-docs parlent aux profs-docs", je nomine :

Tagging, collections personnelles et curation publique (Culturenum - U. Caen - Notes de synthèses par les étudiant-e-s) Les outils du Web 2.0 ont entrainé une modification du rapport de l’usager à l’information. Jusqu’alors simple récepteur de l’information, dépendant des professionnels de l’information-documentation, il devient acteur de la scène informationnelle dans laquelle il évolue. Les pratiques sociales et collaboratives du Web constituent pour l’usager une réponse face à la masse informationnelle qui y est présente. Elles lui permettent de collecter, sélectionner, traiter et diffuser l’information qu’il juge pertinente. Il n’en fait plus une lecture passive mais, peut, s’il le désire, y apporter une valeur ajoutée, la modifier, la mettre en perceptive, il devient ainsi lui-même auteur, éditeur et diffuseur de l’information.

Related: