background preloader

Être et devenir libraire, nos témoignages — madmoiZelle.com

– Article initialement publié le 8 mars 2016. Plus d’un an après la publication de son témoignage, Ayla est revenue vous donner des nouvelles ! Rendez-vous à la fin de l’article. Article du 19 novembre 2014 : Je suis libraire et ce métier, pourtant bien connu du grand public, véhicule encore pas mal de fantasmes. Devenir libraire : un diplôme nécessaire Pour être libraire, il faut avant tout avoir un diplôme. À lire aussi : J’ai testé pour vous… être un rat de bibliothèque Le premier diplôme possible est le CAP d’employé de librairie-papeterie. En ce qui me concerne, j’ai passé une Licence Pro Métiers du livre. Et belle dans ce genre-là. Être libraire : un métier de rêve, mais difficile Sorti-e de l’école, le monde d’un-e libraire sans emploi, c’est un peu la guerre. Après mon année d’alternance passée à me balader entre Nantes et Bordeaux (à raison de deux semaines par mois à l’école) et l’obtention de mon diplôme, je me suis retrouvée pendant quelques temps au chômage. Eh oui. En conclusion Related:  Missions et fonctionnementLa librairieLa librairie en France

Jérôme, libraire : « Il n’y a rien de plus lourd que les livres » - 28 décembre 2012 Jérôme Dayre, libraire à Paris - Ava du Parc Pour Jérôme Dayre, le conseil du libraire, c’est un peu comme une « relation amoureuse rapide » : « Le client vient me voir pour que je lui conseille un livre, sans idée précise, juste avec l’envie de lire quelque chose. Je l’observe, je fais une micro analyse psychologique : homme ou femme, jeune ou vieux, air socialement éduqué ou pas. En discutant, j’affine mon analyse, et parfois je suis pris à contre-pied. On se regarde dans les yeux, on est proches : deux inconnus qui se parlent et partagent une grande intimité, puisque je lui demande de révéler qui il est pour mieux le conseiller. Jérôme, 48 ans, va jusqu’à évoquer les « infidélités numériques » de ses clients. Quel est votre contrat ? Je suis chef d’entreprise, donc je suis un travailleur non salarié. Quel est votre salaire ? Je me paye beaucoup plus cher que mes libraires : 4 000 euros net par mois. J’estime que 4 000 euros ce n’est pas trop cher payé pour un travail 24 heures sur 24.

Trouvez la librairie indépendante la plus proche de chez vous Avant les fêtes de fin d'année, le syndicat de la librairie française (SLF) lance la première campagne nationale des librairies indépendantes. Objectif : inciter le public à privilégier leurs commerces. Parmi le dispositif, la possibilité aux internautes de géolocaliser les librairies indépendantes à proximité. Entre 2.500 et 3.000 librairies indépendantes se partagent 40% de l'ensemble des ventes de livres au détail, rapporte le SLF. "Acheter un livre en librairie en cette fin d’année 2014 est un geste fort, permettant de soutenir des acteurs économiques de proximité qui défendent les livres et leur territoire!" Le slogan "Entrez ailleurs…." est le premier message de la campagne qui invite les clients "à se laisser porter par la curiosité, à passer de livre en livre (...) dans un commerce porté par des passionnés", souligne le SLF. Selon une étude du cabinet Deloitte, pour la première fois en France, le livre arrive en tête des cadeaux les plus désirés pour Noël.

La librairie est morte, vive la... ? Editeur / Editrice Que fait-il ?En charge d'une ou plusieurs collections, l'éditeur reçoit et sélectionne les manuscrits d'auteurs connus ou inconnus qu'il souhaite publier. Il supervise ensuite l'impression et la diffusion des livres. Comment travaille-t-il ?Dans une grande maison d'édition, l'éditeur est responsable d'une collection, par exemple des romans policiers ou des ouvrages scientifiques. Aidé par un comité de lecture, il sélectionne les manuscrits susceptibles de compléter la collection qu'il gère. Où exerce-t-il ? Les +Faire connaître des textes intéressants ou contribuer à la naissance de nouveaux talents constituent des missions enthousiasmantes et enrichissantes intellectuellement. Les -Non motivés s'abstenir !

immatériel·fr - La librairie numérique "Être libraire, c'est être un passeur", portrait de libraire Manon Trépanier, collaboratrice à l’émission « La librairie francophone » parle de son métier en ces termes : « Être libraire, c’est être un passeur et faire rencontrer le bon livre à la bonne personne. ».La librairie Alire est née en 1987 à Longueuil au Québec. En 1988, un an plus tard, alors qu’elle passe le seuil de la porte, elle rencontre Robert Leroux, le propriétaire qui deviendra son époux. Elle a remporté, en 2013, le tout premier Prix d’excellence de l’Association des libraires du Québec et a été nommée Grand Leader Culturel en Montérégie en 2006. Un libraire, c’est un accompagnateur qui t’aide à tomber en amour avec un livre, à rencontrer celui qui peut faire une différence dans ta vie Dans une interview, elle ne dissocie pas l’amour des livres de l’amour tout court : « Un libraire, c’est un accompagnateur qui t’aide à tomber en amour avec un livre, à rencontrer celui qui peut faire une différence dans ta vie » . ►►►À lire également Portrait de libraire, la librairie du Québec

Pour une économie du li(v)re circulaire et moléculaire (vidéos) Les langues se délient, on commence à entendre les politiques avouer que le numérique, l'informatique, l'électronique, le digital, le web, l'internet, la technologie, bref appelez-le comme vous voulez, va ou vont détruire des emplois... Une autre raison semble s'ajouter (cause, effet ?) : la désintermédiation. Nouveau mot à la mode ? Non. La désintermédiation existe depuis la nuit des temps mais comme souvent, l'évolution technologique (oserais-je dire le progrès ?) Au-delà de l'économie du livre, c'est l'économie tout entière qui est en train de muter, et même l'ensemble de la société. Pour vous en donner un aperçu, je vous conseille de lire l'excellent livre de Julien Cantoni « La société connectée » aux éditions Incultes. Ce livre parcourt l'ensemble des champs de notre société et y décrit le séisme qu'occasionne l'arrivée du numérique dans nos vies. Le citoyen parait beaucoup plus adapté et agile aux nouvelles technologies que ne le sont parfois nos dirigeants. A bon entendeur...

Fiche Métiers Libraire - ONISEP Description métier Le libraire est un commerçant qui cherche à réaliser un chiffre d’affaires satisfaisant. Mais le libraire est aussi et surtout passionné par les livres ! À ce titre, il joue un rôle de médiateur entre la demande du public, l’offre éditoriale et la publicité dont elle fait l’objet. Il doit tout savoir des réseaux de distribution et maîtriser les techniques de vente et de gestion : gestion des stocks, commande des ouvrages, approvisionnement, traitement des codes-barres, inventaires, mise en valeur des rayons et de la vitrine… Par la lecture de la presse et des revues professionnelles écrites et en ligne, par l’écoute des émissions littéraires (radio et TV), le libraire s’informe en permanence sur l'actualité du livre, avec pour objectif de pouvoir mieux conseiller le public et lui faire partager ses coups de cœur. Parallèlement, il reçoit les représentants des maisons d'édition et les diffuseurs. Études / Formation pour devenir Libraire Évolutions Salaires

Informetiers Information sur l'emploi, la formation et les métiers de Basse-Normandie L'assistant d'édition, aussi appelé secrétaire d'édition, est le collaborateur direct de l'éditeur. Il est chargé du suivi pratique des dossiers. Premièrement, il lit les manuscrits reçus par la maison d'édition et participe aux comités de lecture. Il rencontre régulièrement les auteurs et leur propose, parfois, des réajustements ou des modifications pour mieux mettre l'ouvrage en valeur. Dans quelles conditions ? L'assistant d'édition travaille dans les maisons d'édition. Comment y accéder? Une formation supérieure (licences pro, masters pro) orientée vers les domaines de l'édition, de la librairie ou vers celui de la communication est recommandée. Comment évoluer ? Au bout de trois à cinq ans, quelques élus peuvent accéder au poste de responsable éditorial. Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes source : Groupe de travail Prisme Basse-Normandie

Related: