background preloader

Telecharger gestion des conflits PDF - Pdf gratuit

Telecharger gestion des conflits PDF - Pdf gratuit

Comment gérer un conflit lors d'une discussion ? Le conflit est normal, inhérent au travail en équipe. L’important n’est donc pas de chercher à l’éviter à tout prix, mais de savoir le transformer en une discussion constructive, génératrice de solutions et non dommageable pour les relations interpersonnelles de l’entreprise. Un des secrets d’un bon management est de savoir désamorcer un conflit avant qu’il ne dégénère ! Distinguer conflit et désaccord Sachez discerner en premier lieu si vous êtes en face d'un conflit ou d'un simple désaccord. Comprendre les comportements de chaque protagoniste Attention piège ! Même si vous devez faire preuve d'écoute envers vos interlocuteurs, gardez vos distances avec vos émotions. 1. 2. Pratiquer l'empathie 1. 2. Maîtriser plusieurs stratégies Le conseil de ToutApprendre.com Dès qu'un conflit se déclare, imposez à vos interlocuteurs et à vous-même de clarifier le problème : parlez-vous de la même chose ? En savoir plus

L'experte de la souffrance au travail "discriminée" puis virée Créatrice de la première consultation sur la souffrance au travail, Marie Pezé est victime de tensions liées à son handicap. Avec son livre « Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés », la psychologue Marie Pezé a contribué à rendre public le problème de la souffrance au travail. C’est du passé : sa consultation est condamnée depuis qu’elle a reçu, mardi, une lettre de licenciement après des années de bras de fer avec la direction de l’hôpital qui l’employait. Son histoire est d’une ironie confondante : alors qu’elle reçoit des salariés en souffrance au Centre d’accueil et de soins hospitaliers (Cash) de Nanterre (Hauts-de-Seine), Marie Pezé est licenciée après avoir tenté, en vain, d’obtenir des aménagements de son poste de travail, qui la faisait souffrir. Psychanalyste et docteur en psychologie, Marie Pezé a créé sa consultation, la première de France, en 1997. L’hôpital ne réalise pas les aménagements demandés Des journalistes et des parlementaires la sollicitent

Les 5 modes de gestion des conflits en entreprise Vous avez des divergences d’opinions, de valeurs et d’intérêts avec vos collaborateurs. Cette situation vous stresse et génère beaucoup de pertes de temps, vous vous sentez dans l’obligation expresse de le régler. Eh bien dites vous que c’est normal. Le conflit au boulot, c'est quoi ? Le conflit est une composante de la vie de tous les jours et il est inévitable. Un conflit peut se définir comme une situation ou des acteurs organisationnels poursuivent des buts différents, défendent des valeurs contradictoires, ont des intérêts différents ou opposés ou poursuivent simultanément le même but (bref, ils sont en compétition). Il va de soi que l’on ne gère pas un conflit avec un collaborateur comme on le ferait avec un inconnu. Solution 1 : la collaboration Les principaux conflits susceptibles de survenir entre collaborateurs sont, entre autres, le malentendu, le conflit d’intérêt et le conflit de personnalité. Solutions 2 et 3 : l'accommodation et le compromis

Etincelle - Nos liens préférés Utiliser la Communication Non Violente dans un groupe Qu'on soit en entreprise, en milieu scolaire, dans une association ou dans un cadre familial, la communication fait souvent défaut et dégénère en rapport de force. Face à ce constat, Marshall B. Rosenberg a initié un processus de communication inspiré notamment des travaux des psychologues Carl Rogers et d'Abraham Maslow, ainsi que des religions orientales et a donné naissance à la Communication Non Violente. Qu'est-ce que la Communication Non Violente ? Il s'agit d'un ensemble de concepts et d'outils destinés à aider les gens à établir des relations bienveillantes en eux-mêmes et avec les autres. Le terme non-violent est en référence au mouvement de Gandhi et signifie ici le fait de communiquer avec l'autre sans lui nuire. Pour le Centre pour la Communication Non Violente promoteur de la méthode, l'objectif est également de développer une éthique de vie fondée sur l'empathie et la compassion, et un projet pour une société pacifiée. Quel impact sur le territoire ? Comment faire ? 1. 2. 3.

La psychosociologie La psychosociologie est courant transdisciplinaire d'apparition récente qui rassemble des sociologues, des psychologues et des pédagogues. A la différence de la sociologie, elle ne fait pas de césure entre l'individu et le collectif et étudie les conduites humaines et les phénomènes sociaux comme des processus relationnels articulant l’individuel et le collectif. Elle appréhende l’être humain comme un être relationnel, au coeur d'un jeu d’influence mêlant des phénomènes psychiques : singularisation d’une part et socialisation d'autre part. La psychosociologie prend en compte les phénomènes affectifs et inconscients affectant les conduites et les représentations individuelles et collectives, mais également l'implication des chercheurs et des intervenants dans les questions qu'ils étudient ou par rapport auxquelles ils interviennent. Autres approches :

Communication orale - La méthode Gordon Mise au point par le docteur Thomas Gordon, aux Etats-Unis, dans les années 1950, cette approche se retrouve dans la démarche de la Communication dite non-violente (C.N.V.), et peut faire référence aux besoins de MASLOW. Résumé du concept : La méthode est basée sur un postulat simple : celui de la « satisfaction mutuelle des besoins ». En effet, si j’ai un problème que je ne peux pas exprimer, ou si l’autre à un problème non-exprimé, ou que je ne l’écoute pas, nous ne pourrons pas avoir une vraie communication. Le principe va donc être : De provoquer la confrontation des besoins. Outils de la méthode : 1/ Le « message-Je » Il s’agit de s’attribuer les choses et de ne plus faire porter à l’autre la seule responsabilité d’un problème. Nous avons une fâcheuse tendance à utiliser le « message-Tu » ou le « message-Vous ». Le message efficace est celui qui dit « Je », et qui décrit à l’autre notre ressenti. 2/ L’écoute active : Il s’agit d’accepter l’autre et de le reconnaître dans son intégralité.

L'approche systémique Née aux Etats Unis au début des années 50, connue et pratiquée en France depuis les années 70, l'approche systémique ouvre une voie originale qui a déjà donné lieu à de nombreuses applications en biologie, en écologie, en économie, dans les thérapies familiales, le management des entreprises, etc… La prise de conscience de la complexité explique l’émergence de la Systémique. Le rationalisme analytique était suffisant pour appréhender le monde et la science mais l'appréhension d'une réalité complexe (floue, incertaine, imprévisible, ambiguë, aléatoire) se traduit par la nécessité de comprendre et d’agir dans un monde sans pouvoir accéder à toutes les informations. Le système constitue le socle sur lequel repose la Systémique. Le mot provient du grec sustêma qui signifie "ensemble cohérent". Un système est un ensemble d'éléments en interaction dynamique. " Nous pouvons plus que nous ne savons ", Claude Bernard. Bibliographie Daniel Durand, La systémique, PUF "Que sais-je?"

l'assertivité un outil pour les maîtres "S'affirmer sans s'opposer" L'assertivité est une démarche personnelle dont le but est de rechercher une communication constructive et positive notamment dans les relations professionnelles ou sociales. Cette démarche se refuse à l'agression, la soumission ou la manipulation . Elle s'incarne dans une affirmation tranquille de soi et une bonne mise à distance où comportements et personnes ne sont pas confondus. C'est l'art de s'affirmer sans s'opposer. Démarche non violente, elle s'inscrit dans une éthique de la responsabilité qui prend le réel en compte sans dogmatisme. Dans l'absolu, si l'on ne s'en tient pas à certaines interprétations un peu réductrices du monde du travail, il s'agit de rechercher la convergence du progrès social avec celle du projet personnel. Cette démarche permet aux acteurs d'objectiver ou professionnaliser leurs échanges, de travailler dans le cadre d'une démocratie cognitive où les objectifs sont exprimés en référence à des valeurs. Vincent Breton

La perspective développementale La pensée du développement, qui appréhende l’être humain dans un processus évolutif émerge au XIXème siècle avec des philosophes comme Leibniz, Schelling et Hegel puis des naturalistes comme Lamarck et Darwin. Au milieu du XXème siècle, des penseurs comme S.Freud, C. Bergson, J. Piaget, M. Foucault, A. Maslow, C. Certes des critiques et des débats continuent de faire évoluer ces modèles mais sans pour autant remettre en question le concept de développement. Le développement relationnel s’inscrit dans cette perspective développementale car les compétences relationnelles se développent également dans un ordre précis, que ce soit au niveau individuel ou collectif : fusion, puissance, ordre, compétition et pensée personnelle, empathie…. Autres approches :

Les 9 collègues les plus pénibles (et comment les supporter) | Richie Frieman Etant d'un naturel extraverti, je me considère comme une personne avec qui il est facile de s'entendre. Je m'adapte à toutes les situations, même lorsque qu'il a fallu me coltiner les excentriques sur lesquels je suis tombé au cours de ma carrière. Peu importe où vous travaillez, dans quelle branche, ou la taille de votre entreprise, je peux vous assurer que vous vous retrouverez un jour en train de regarder un collègue en vous demandant: "Mais tu viens de quelle planète, toi? Et comment as-tu réussi à atterrir ici?". Après tout, la série The Office doit tout son succès à ces collègues agaçants. C'est à cause d'eux qu'on épingle sur nos murs de bureaux des reproductions des comic-strips de L'Univers impitoyable et de Dilbert. Mais ce n'est pas parce que certains collègues vous donnent envie d'appuyer sur les touches CTRL+Z après votre dernière conversation avec eux, que vous pouvez les éviter. Pour la rédaction de mon nouveau livre, Reply All... Comment gérer M./ Mme Je-sais-tout?

L'approche intégrale de Ken Wilber Article de Jacques Ferber Introduction La vision intégrale fait référence à l'oeuvre de Ken Wilber, penseur américain, encore très peu connu en France, bien qu'étant l'un des auteurs les plus traduits dans le monde. A partir de cette considération, que se passe-t-il si l’on cherche à comprendre ce que toutes ces civilisations peuvent nous dire sur le potentiel humain ? C’est ce qu’a fait Ken Wilber, en s’appuyant lui-même sur d’autres auteurs qui avaient commencé le travail avant lui : A. Le principe consiste à assembler et à mettre en corrélation toutes les vérités que chaque culture prétend détenir. Le résultat de cette recherche résulte en un système, le “système intégral” que Wilber élabore, améliore et peaufine au travers de ses nombreux livres qui traitent aussi bien de psychologie, de spiritualité, de sociologie, d’histoire des idées que de théories de l’art, d’éthique ou de philosophie. Les quadrants Figure 1. Les niveaux Les autres aspects Jacques Ferber

La méthode DESC : gérer conflits et critiques Quand je dis qu’il est possible de pouvoir tout dire, à partir du moment où l’on met certaines formes, il n’est pas rare que l’on me ri au nez : « Quelle naïveté, ça ne marche pas pour tout le monde ! ». Et si je vous disais qu’il existe une méthode qui permet de dire vraiment ce que l’on pense, en minimisant les risques que votre interlocuteur se froisse ? Une méthode qui permet de gérer les conflits, de construire des critiques constructives, et d’améliorer votre capacité à vous affirmer auprès des autres. Dans cette vidéo, vous allez apprendre à formuler une critique en 4 étapes, chaque lettre de la méthode DESC étant un moyen mnémotechnique pour vous rappeler des différentes phases : Dans un premier temps, il s’agira de décrire la situation le plus objectivement possible. Je rappelle que durant ces 4 phases, il faudra se montrer : • Bienveillant (ne pas chercher à avoir à tout pris raison) • Ouvert (admettre que l’on a peut-être une part de responsabilité)

Related: