background preloader

Quelques repères chronologique dans la musique de film

Quelques repères chronologique dans la musique de film
Related:  Musique de film. Relation entre son et image

Par quel procédé d'écriture la musique peut-elle évoquer un moment précis ou un personnage ? On se souvient des images d’un film, d’un acteur, d’un physique, d’une action mais l’émotion passe aussi par le son et la musique. Des exemples de musique de film..il y en a beaucoup mais il a fallu faire un choix. Dans le cadre de cette séquence nous nous poserons la question QUESTION ;Par quel procédé d’écriture , la musique peut-elle évoquer un moment précis ou personnage ? 1ère oeuvre : la musique du film INCEPTION lorsque la musique est rattachée à une action Fiche technique: Compositeur Hanz Zimmer. Réalisateur Christopher Nolan sortie juillet 2010 ( très bon film au passage…à voir !) Dom Cobb (Léonardo Di Caprio) est un espion industriel capable d’extirper des informations secrètes enfouies dans le subconscient de ses cibles à travers leurs rêves. Dans cette musique de film, le compositeur Hanz Zimmer a choisi un thème récurent ( leitmotiv ) pour le passage entre le monde rêvé et le monde réel. à retenir pour la semaine prochaine : c’est un conseil 2ème écoute : la musique de James Bond

Hans Zimmer Hans Zimmer est un compositeur de musique de film et producteur de trames sonores allemand, né le 12 septembre 1957 à Francfort. Naturalisé américain, il vit désormais à Los Angeles[1]. En 2007, Hans Zimmer a été classé par le quotidien britannique The Daily Telegraph comme l'un des plus grands compositeurs de musique de film au monde[2]. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Débuts[modifier | modifier le code] Ascension[modifier | modifier le code] Fort de ce succès, Hans Zimmer — très convoité — décide de s’installer définitivement à Los Angeles. Consécration[modifier | modifier le code] Remote Control Productions[modifier | modifier le code] Après des différends judiciaires entre Hans Zimmer et Jay Rifkin (en) en 2003, Media Ventures devient Remote Control Productions. Tournées européenne et mondiale[modifier | modifier le code] Filmographie[modifier | modifier le code] Cinéma[modifier | modifier le code] Années 1980[modifier | modifier le code]

Les composantes d'une bande-son La bande-son d’un film Elle est constituée de nombreux éléments : les dialogues, les voix off (narrateur, personnage qui revient sur le passé) et les voix intérieures (pensées du personnage) les bruitages (apparus dans les années 50), réalisés en auditorium après le montage définitif des images essentiellement, par le biais de détournement d’objets. Ex : fécule de pomme de terre pour imiter les pas dans la neige. les ambiances (pluie, vent, orage...) et les effets (qui donnent la sensation de mouvement : trajet d’un véhicule, scène d’action...) et la musique La musique constitue un élément dont l’influence est directe et profonde, d’autant plus qu’elle passe inaperçue la plupart du temps. 1) La musique,est composée, dans des proportions inégales : d’une bande originale, musique composée spécifiquement pour le film (ex : intouchables, musique signée par Ludovico Einaudi (2011) Version orchestrale 2) On distingue plusieurs types de musique, en fonction du rapport à la situation qu’elle supporte :

John Williams (compositeur) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John Williams John Williams à l'Avery Fisher Hall en 2007 John Towner Williams est un compositeur, chef d'orchestre et pianiste américain, né le 8 février 1932 à New York. Williams a remporté cinq fois l'Oscar de la meilleure musique, mais aussi 4 Golden Globes, 7 BAFTA Awards et 21 prix Grammy. Williams a composé également de nombreuses œuvres « classiques » à la demande des plus grands orchestres : un Concerto pour cor pour Dale Clevenger et le Chicago Symphony Orchestra, un Concerto pour violoncelle pour Yo-Yo Ma et le Boston Symphony Orchestra, un Concerto pour basson pour les 150 ans du New York Philharmonic, etc. Il rejoint l'UCLA et le Los Angeles City College ; il étudie l'orchestration avec Robert van Eps, de la MGM, et auprès de Mario Castelnuovo-Tedesco, et profite de trois ans à l'US Air Force pour diriger. John Williams a été marié avec l'actrice Barbara Ruick (en) de 1956 jusqu'au décès de celle-ci le 1er mars 1974.

Tendez l'oreille ! Mélodie de timbres - reconnaître les instruments... sans leurs attaques. Singin' in the Rain (chanson) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Singin' in the Rain est une chanson écrite par Arthur Freed et composée par Nacio Herb Brown, publiée en 1929. Elle est troisième au classement « 100 ans ... 100 chansons » de l'American Film Institute (AFI). On ne connaît pas la date exacte à laquelle la chanson a été écrite, certains[Qui ?] prétendant qu'elle fut interprétée dès 1927. La chanson obtient rapidement un grand succès et est interprétée par plusieurs chanteurs, parmi lesquels Cliff Edwards dans le film Hollywood chante et danse (1929), ou encore Jimmy Durante et Judy Garland. NB "C’est un homme dansant sous la pluie devant la vitrine de son magasin de partitions qui aurait inspiré Arthur Freed pour l’écriture des paroles. De nos jours, on la connaît surtout comme le thème du film Chantons sous la pluie (1952), dans lequel l'acteur Gene Kelly danse au son de la chanson tout en sautant dans des flaques sous une pluie battante.

Tendez l'oreille ! Maurice Ravel - Petit traité d'orchestration en cinq minutes Arthur Freed Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Freed. Il fut également parolier et producteur de spectacles dont, en 1929, la chanson qui donna son nom au film Chantons sous la pluie. Biographie[modifier | modifier le code] Filmographie[modifier | modifier le code] (Filmographie en tant que producteur a priori complète) Musique classique et musique de films, les partenaires indissociables Alors que s’ouvre aujourd'hui la 69ème édition du festival de Cannes, France musique revient sur le lien entre musique classique et musique de film, partenaires parfois indissociables. La musique classique a toujours eu sa place dans l’univers cinématographique. Si le morceau « Aquarium » de Saint Saë ns est utilisé comme thème d’ouverture du Festival de Cannes, il fait également part intégrante du chef d’œuvre de Terrence Malick,Les Moissons du ciel. « L’intérêt de la musique classique est de nous donner beaucoup de rigueur dans l’émotion», disait Renoir qui n’hésitait pas à utiliser ce registre dans nombre de ses films. L’intérêt d’une musique de film réside dans son épaisseur, sa sonorité. Clarifier le contenu du film - 2001 l’Odyssée de l’espace - de Stanley Kubrick S’il est difficile d’aborder toutes les composantes musicales du chef d’œuvre de Kubrick, 2001 : l’Odyssée de l’espace, ce film marque cependant une rupture. « Dans 2001, j’ai utilisé Ligeti, compositeur contemporain.

Leonard Bernstein Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec le compositeur américain de musique de film Elmer Bernstein Leonard Bernstein Biographie[modifier | modifier le code] Léonard Bernstein est né Louis Bernstein à Lawrence dans le Massachusetts, de parents juifs ukrainiens. Chef d'orchestre et pédagogue[modifier | modifier le code] Leonard Bernstein dirigeant l'Orchestre philharmonique de New York (1945). Chef d'orchestre réputé pour son énergie fulgurante tant aux répétitions qu'aux concerts, il a dirigé les plus grandes formations de ce monde : outre le Philharmonique de New York, il a dirigé également très fréquemment l'Orchestre philharmonique d'Israël, l'Orchestre philharmonique de Vienne (où il eut du mal à faire accepter la musique de Mahler), l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam, l'Orchestre symphonique de Londres, l'Orchestre symphonique de la radio bavaroise et l'Orchestre national de France. Compositeur[modifier | modifier le code]

Le rôle ou l'importance de la musique dans les films La musique et le film ont toujours été de bons associés. Alors que le cinéma muet était encore en vogue, les producteurs illustrent et agrémentent l’histoire avec un joli morceau joué au piano. En fait, la musique a des fonctions importantes. On peut pratiquement dire qu’elle a un rôle à jouer dans le succès ou l’échec d’un film. En effet, le cinéma essaie de capter désormais le maximum de nos sens et l'ouïe a pris une dimension considérable dans ce domaine. On ne peut pas imaginer aujourd'hui un film sans sa BO, qui sort de plus en plus en CD. On comprend alors pourquoi certains réalisateurs ont préféré jouer des duos gagnants avec leurs compositeurs préférés. La musique pour illustrer le film En effet, le principal rôle de la musique dans un film, c’est d’illustrer l’histoire et la rendre encore plus captivante. La musique constitue également un lien entre deux scènes ou bien deux évènements. Le choix de la musique d’un film Un tour sur les caractéristiques des musiques de film

JOHN WILLIAMS - LES DENTS DE LA MER ET SA MUSIQUE - THE JAWS THEME Inspiré d’un best-seller écrit par Peter Benchley, Les dents de la mer, est un film de Steven Spielberg qui prend à témoin le monde fascinant des requins. Dans son « spectacle » de bête carnassière, le monstrueux animal aux dents acérées provoquera et renforcera la chasse aux squales des années durant. En effet, la grande force de ce film est d'avoir su utiliser une montée en puissance méticuleusement étudiée à travers un habile scénario et des effets pseudo-scientifiques faussement vraisemblables : description du bol alimentaire, taille des mâchoires du redoutable animal... Pour le spectateur, l’adrénaline était entretenue par le puissant thème musical ostinato de John Williams, simple mais efficace, qui se faisait entendre chaque fois que le danger était tout proche. Les dents de la mer (1975) est le second long-métrage de Steven Spielberg. Le film possède tous les ingrédients du film fantastique. 1 – Le requin sera prénommé Bruce, du nom de son avocat.

A chaque genre, sa musique 1896, L’arroseur arrosé des Frères Lumière… A cette époque, un pianiste accompagne la projection du film en direct : il improvise. Cela permet de couvrir le bruit du projecteur : 1927, Le chanteur de jazz d’Alan Crosland, premier film parlant… Musique de Louis Silvers : A chaque genre sa musique… Prenons Le Cinquième Elément de Luc Besson (musique d’Eric Serra) qui est votre oeuvre de référence… La bande son permet de découper la scène suivante en trois parties, mais donne également d’autres indices : Scène de la diva On peut repérer une première partie qui est un air d’opéra tiré d’un opéra de Donizetti Lucia di Lammermoor, l’Air de la Folie, que vous pouvez réentendre ICI. Ensuite on repère les premiers dialogues évoquant l’amarrage d’un vaisseau, avec en fond sonore toujours l’Air de la Folie. La musique de film, un élément capital… La musique de film est voulue par le réalisateur qui travaille en collaboration avec un compositeur. les dialogues, voix off, commentaires, monologues etc

Related: