background preloader

La guerre de 14-18+docs

La guerre de 14-18+docs
Contrairement à ce qui est généralement admis, l’émancipation féminine en France ne commence pas pendant la Première Guerre mondiale. Certes, les images de femmes participant à l’effort de guerre, en travaillant à des métiers alors exclusivement réservés aux hommes ou en soignant les soldats, ont induit ce constat ; de plus, au lendemain de la Première guerre mondiale, la population française a un nouveau visage, plus féminin, avec 1 103 femmes pour 1 000 hommes en 1921, et les nouvelles responsabilités de chef de famille des veuves de guerre ou l’abandon du corset et la mode à la garçonne de l’après-guerre ont renforcé cette idée de libéralisation de la condition féminine. Mais c’est oublier le taux d’activité féminin avant la Grande Guerre, qui représente déjà, en 1906, 37 % de la population active.

http://expositions.bnf.fr/guerre14/pedago/04.htm

Related:  condition féminineLes femmes pendant la Guerre 14-18EPIschessel

Les femmes dans la Grande Guerre+docs Cette carte postale produite par l'éditeur toulousain Laclau et cette photographie extraite de l'album de la poudrerie condensent l'essentiel des discours et des représentations sur les femmes pendant la Première Guerre mondiale : la première évoque des figures féminines rassurantes - l'infirmière, la fiancée, la mère ; la seconde montre le travail des femmes à la Poudrerie de Toulouse, activité traditionnellement dévolue aux hommes avant l'entrée en guerre. Mais derrière ces icônes, se profile une réalité nettement plus complexe... Le point sur... les femmes dans la Grande Guerre La guerre est d'abord une épreuve pour les femmes.

14 mai 1917 : quand des "midinettes" en grève font changer la loi Parti d'une revendication salariale et accueilli avec bienveillance par les autorités, il durera 14 jours et débouchera sur le vote d'une loi instaurant la semaine de cinq jours et demi et l'ébauche de ce qui deviendra les conventions collectives. Cette grève comme bien d'autres. Dans un atelier de couture parisienne, des "midinettes" se rassemblent. L'humeur est mauvaise. Celles que l'on surnomme ainsi à cause de leur repas de midi pris sur le pouce (midi et dînette, ce qui donne midinette), travaillent dix heures par jour pour les grandes dames de la société, souvent bien plus oisives.

Katharine Hepburn Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hepburn. Katharine Hepburn en 1940. Chronologie de la place des femmes dans les sciences Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ceci est une chronologie de la place des femmes en sciences. VIe siècle av. J. Marlene Dietrich Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Dietrich. Marlene Dietrich en 1951. Marie Magdalene Dietrich, dite Marlene Dietrich est une actrice et chanteuse allemande naturalisée américaine, née le à Berlin et morte le à Paris 8e. Les EPI : ressources produites par le groupe thématique de l'académie de Versailles - Réforme du collège Le diaporama, le schéma et les textes ci-joints ont d’abord été conçus comme des outils de formation. Nous les proposons ici à la réflexion de chacun. La carte mentale « 10-Presentation synthétique » permet d’articuler l’ensemble des documents. Ces derniers ont vocation à expliciter les enjeux des EPI et à aider à leur construction. Ils pourront être utilisés lors d’animations pédagogiques, pour tout ou partie suivant les besoins.

D’un corps de classe à un corps de genre Cf. Alexie Geers, « Un magazine pour se faire belle. Votre beauté et l’industrie cosmétique dans les années 1930 », in Clio, femmes, genre, histoire, n° 40, novembre 2014, p. 249-269. Edgar Morin, Les Stars, Paris, éditions du Seuil, 1972, p. 132. Grilles modélisantes pour construire un EPI Bassins d’Éducation et de Formation Académie de Rouen CONSULTEZ LA RUBRIQUE Informations généralesFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Les B.E.F.FERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Pédagogie & InnovationFERMER

Katharine Hepburn en reine de cœur : Mary of Scotland (John Ford, 1936) Hepburn a grandi à Hartford dans le Connecticut et a suivi des études à la prestigieuse université de Bryn Mawr avant de tenter sa chance en tant qu’actrice. Sa mère était membre d’une famille de la haute société de Boston et militante féministe, tandis que son père était urologue à l’hôpital de Hartford. Dès ses premiers pas à Hollywood, les fan magazines mettent en avant ses origines sociales privilégiées. On peut, par exemple, lire dans Motion Picture : « She spells her first name with a second “a”, instead of an “e”, because it is an old family name and its spelling is an old family tradition. And Katharine’s wealthy family is also one of the traditional old families of Eastern society ». Motion Picture, December 1932, 42.

Journée de la Femme: les cinq points noirs de la condition féminine En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. Michel Foucault (1926-1984) aura été en France le plus novateur des maîtres à penser – maître sans programme qui a su offrir à ses lecteurs une « boîte à outils » qu’il expose par fragments dans ses entretiens, cours, articles et livres… Philosophe « par défaut », Foucault était loin d’ignorer les méthodes, les auteurs et surtout les controverses qui agitaient les sciences humaines, qu’il ne se priva d’ailleurs pas de critiquer ouvertement. En retour, plusieurs notions qu’il élabora tout au long de son parcours (« savoirs », « gouvernementalité », « subjectivation ») continuent de faire débat autant chez les historiens, les sociologues ou les anthropologues, que chez certains praticiens comme les criminologues, les psychanalystes ou les spécialistes du droit, sans oublier le vaste domaine des cultural studies. Jean-François Bert est historien des sciences sociales, maître d'enseignement et de recherche à l'université de Lausanne.

Related: