background preloader

Contraception, pilule du lendemain... avec #PayeTonUterus, les femmes racontent sur Twitter leurs galères avec le corps médical

Contraception, pilule du lendemain... avec #PayeTonUterus, les femmes racontent sur Twitter leurs galères avec le corps médical
SANTE - Parler sexualité et contraception avec son médecin n'est pas toujours simple. A lire les témoignages de femmes autour du hashtag #PayeTonUterus, lancé sur Twitter par une utilisatrice ce mercredi 19 novembre, on se rend compte que la consultation relève trop souvent de la galère. Parmi les sujets les plus discutés du jour, le tag, qui soulève de nombreux problèmes rencontrés par les internautes, rassemble les récits de leurs expériences négatives chez le gynécologue, le médecin ou encore le pharmacien. Demande de pilule qui passe mal, réflexions sexistes, homophobes, mal informées, fat shaming, situations embarrassantes, leurs anecdotes en disent long sur les galères auxquelles elles sont confrontées avec le corps médical. Aucun sujet n'est épargné, mais celui qui revient souvent, c'est la contraception. Les internautes se plaignent d'un manque de compréhension des médecins, qui peuvent se montrer mal informés et se fendent parfois de remarques semblant venir d'une autre époque.

http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/19/contraception-pilule-lendemain-payetonuterus-twitter_n_6184764.html

Related:  Sexualité féminineViolences médicalesLes femmes prennent la parole

Savon "de virginité" : une forme de mutilation. La domination masculine fait des ravages Le "savon de virginité" permettrait d’offrir des rapports sexuels plus satisfaisants au partenaire masculin (Flickr/mrhayata/CC). "Il ne coûte pas cher et promet des merveilles", nous rapporte le site Jeune Afrique. Le "savon de virginité", la nouvelle mode en vogue sur le continent africain. Il est ainsi nommé parce que ses propriétés astreignantes permettraient de resserrer les muqueuses et donc d’offrir des rapports sexuels plus satisfaisants au partenaire masculin.

Mon IVG « de confort » ? J’en suis sortie choquée et humiliée Ils sont nombreux à parler au nom des femmes. Ils veulent remettre en cause notre droit fondamental de disposer de notre corps, mais savent-ils au moins de quoi ils parlent ? J’ai subi une IVG par curetage en juillet dernier, et à la réflexion, je peux témoigner que le « confort » dont j’ai bénéficié est relatif. Près de quarante ans après l’adoption de la loi Veil, alors que je pensais ce droit acquis, je me permets de porter à votre connaissance ma douloureuse expérience qui, à mon sens, illustre un net recul des pratiques et des mentalités dans ce domaine. Lettre ouverte à Julie Escudier et à l'ensemble du Conseil municipal de Toulouse Métropole  Très chère Julie Escudier, Je vous écris car je suis en colère. Je viens d'apprendre votre décision d'interdire l'exposition des planches de Thomas Mathieu pour sa BD "Crocodiles" dans le square Charles de Gaulle à Toulouse, à l'occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, ce 25 novembre. Je suis M., l'anonyme qui a fourni son témoignage de viol conjugal qui semble vous poser tant problème.

Elles parlent de leur IVG : "Il va très bien, son cœur bat parfaitement" - L'Obs "J'étais accroupie par terre, à me contorsionner de douleur, le front posé sur une chaise. Je souffrais tellement que la sueur gouttait de mes cheveux. Je suis restée quatre à cinq heures comme ça, toute seule dans une salle d'attente. LETTRE OUVERTE À MON FRÈRE Je t’écris cette lettre, parce que je serai bien incapable de te dire ce qui va suivre en face à face. Parce que l’expérience de jeudi dernier m’a suffi, que j’en suis sortie écœurée, blessée, triste et sans voix. Parce qu’il est difficile pour moi de tenir un argumentaire construit et posé face à toi, qui couvre mes paroles par ta grosse voix. Parce que je suis obligée de crier pour faire en sorte que tu m’entendes, et qu’alors tu t’empresses de me qualifier d’hystérique et de féministe excitée. Très cher frère, si je suis obligée de crier pour couvrir ta voix, ce n’est pas parce que je suis une harpie, mais c’est pour une raison biologique très simple : tu as une voix grave de mâle, et moi une voix plus aigüe de femelle. Jeudi dernier, donc, nous étions chez nos parents pour un repas de famille, l’ambiance était chouette et bon enfant.

"La pornographie mainstream est aussi outrancière qu'une dame-pipi excentrique" Quand avez-vous monté votre blog, et comment vous en est venue l’idée? Maïa Mazaurette – Tout ça remonte à avril 2002, autant dire la préhistoire des blogs. Je travaillais à l’époque pour France 3, j’étais reporteure d’images. Entre deux missions, je pouvais m’ennuyer assez ferme. La pose d'un DIU est-elle toujours douloureuse ? La pose d’un DIU est-elle toujours douloureuse ? par N. et Martin Winckler Article du 16 janvier 2005 Le col (la partie inférieure, porteuse de l’orifice) de l’utérus est une zone sensible. Les médecins français ont la mauvaise habitude, pour poser un DIU, de saisir le col avec une pince de Pozzi, une horreur terminée par deux crochets pointus. (En Angleterre, on utilise des pinces à extrémité plate.)

Teri Hatcher (Desperate Housewives) raconte à l'ONU son calvaire de victime d'abus sexuels L'actrice Teri Hatcher fait partie de ces trop nombreuses femmes victimes d'abus sexuels qui se sont tues, convaincues que c'était de leur faute. En 2006, la comédienne révélait qu'elle avait été abusée sexuellement par son oncle, alors qu'elle n'avait que sept ans. A l'occasion de la journée contre les violences faites aux femmes, Teri Hatcher a été invitée à s'exprimer au siège de l'ONU à New York. Devant une assemblée de personnalités politiques, l'actrice a évoqué ce passage terrible de sa vie et le silence qu'elle a gardé durant de trop nombreuses années. "J'étais silencieuse, ils étaient silencieux et mon oncle était libre et pas responsable de ces actes"

Comment utiliser une coupe menstruelle ? 1ère étape : Lire la notice Chaque fabriquant donne une notice d’utilisation et d’entretien avec sa cup. Vous devez la lire, c’est primordial pour optimiser sa durée de vie et compléter ou confirmer ses connaissances en matière de cup. N’oubliez pas de la stériliser avant la première utilisation ! (voir l’étape 12 en bas de page) 2ème étape : La préparation

Related: