background preloader

La réputation est-elle soluble dans le numérique ?

La réputation est-elle soluble dans le numérique ?

http://cadderep.hypotheses.org/

Related:  Construction de l'identité virtuelleConstruction de L'identité virtuelleSHS3G Sciences humaines et sociales Troisième génération

L'identité (3/4) : Les fabriques de soi sur le net En quelques années, l’identité est devenue une affaire de profils, de réseaux, de fils et de mises à jour. Cette intense dynamique numérique relie désormais le quotidien des internautes aux intérêts de géants américains cotés en bourse. Notre invité, Gustavo Gomez-Mejia, Maître de conférences en Sciences de l'information et de la communication à l'Université François Rabelais de Tours et chercheur à l'équipe Prim (Pratiques et ressources de l'information et des médiations). L'identité Cet ouvrage sur l’identité n’entend pas être la énième synthèse et reformulation générale de ce qui s’écrit depuis plus de cinquante ans sur la question. Il ne redira donc pas ce que l’on a déjà lu et relu sur les fondements génétiques, biologiques, psychologiques, relationnels ou culturels de l’identité, mais tentera de dépasser cette morcellisation des approches et des définitions. Pour cela, l’auteur resitue le concept dans le nouveau paradigme des sciences humaines, celui de la complexité, afin de proposer une vision générale et nouvelle du phénomène identitaire qui puisse englober et dépasser les diverses théories et définitions connues de l’identité. Quels sont les fondements de l’identité psychosociologique ? À quels problèmes l’identité psychosociale se trouve-t-elle confrontée ? Page 1 à 2

La figure de l'avatar dans la construction identitaire contemporaine (de : Loisel_groupec_psy) Cet article vise à présenter une réflexion sur les spécificités du processus d’individuation dans les sociétés post-modernes et questionne la condition humaine. Au regard de C. Olievenstein (1971), en constituant un phénomène social (le « problème drogue ») l’usage de psychotropes invite à identifier des indicateurs de transformations sociales. L’analyse des modes de vie dans lesquels s’inscrivent ces conduites est une clef essentielle et permet l’élaboration d’éléments théoriques utiles à une lecture originale de la dynamique des sociétés actuelles. Les situations de dépendance pathologique aux jeux de rôle et d’aventures en ligne, rencontrées au centre médical Marmottan ces dernières années, ne représentent, certes, qu’une vision partielle d’un phénomène culturel beaucoup plus vaste.

Maîtriser son identité numérique sur le web Comment construire son identité numérique sur le web ? Plusieurs actions simples permettent de soigner le positionnement de son patronyme sur les moteurs de recherche : une démarche essentielle pour se présenter à son avantage dans le cadre de la vie professionnelle notamment, à l'heure où de plus en plus de recruteurs sont adeptes du « name googling » pour chercher des informations sur des candidats. Voici quelques conseils pour se lancer. Apprendre à gérer son identité numérique : pour quoi faire ? Trois chiffres importants : 90% de la recherche en ligne passe aujourd'hui par Google, qui est l'outil de référence pour mener ses recherches, et donc sur lequel il est crucial d'optimiser sa présence, plus particulièrement sur la première page de résultats.

Du lien au like sur Internet. Deux mesures de la réputation Dominique Cardon Du lien au like sur Internet Deux mesures de la réputation Nos langues à l’heure du capitalisme linguistique Que transforme Google en analysant nos requêtes ? En intervenant directement sur nos mots, sur nos phrases et donc sur notre pensée ? A l’heure du capitalisme cognitif – c’est-à-dire, si l’on suit Yann Moulier-Boutang dans son livre éponyme, une économie qui exploite la connaissance -, Google domine déjà le marché des mots, explique Frédéric Kaplan, chercheur à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Une définition 1.1. Identité ? Identités ? Qu’est-ce que l’identité numérique ? Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0

Le design de la visibilité : un essai de typologie du web 2.0 La manière dont est rendue visible l’identité des personnes sur les sites du web 2.0 constitue l’une des variables les plus pertinentes pour apprécier la diversité des plateformes et des activités relationnelles qui y ont cours. Que montre-t-on de soi aux autres ? Comment sont rendus visibles les liens que l’on a tissés sur les plateformes d’interaction ? Comment ces sites permettent-ils aux visiteurs de retrouver les personnes qu’ils connaissent et d’en découvrir d’autres ? Dominique Cardon, sociologue au laboratoire Sense d’Orange Labs, propose ici une typologie des plateformes relationnelles du web 2.0 qui s’organise autour des différentes dimensions de l’identité numérique et du type de visibilité que chaque plateforme confère au profil de ses membres. La décomposition de l’identité numérique L’identité numérique est une notion très large.

Identité numérique définition Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'identité numérique (IDN) peut être définie comme un lien technologique entre une entité réelle (personne, organisme ou entreprise) et des entités virtuelles (sa ou ses représentation(s) numériques). Le développement et l’évolution des moyens de communication, au travers notamment de la multiplication des blogs et des réseaux sociaux, changent le rapport de l’individu à autrui. Ainsi, l’identité numérique permet l’identification de l’individu en ligne et la mise en relation de celui-ci avec cet ensemble de communautés virtuelles qu’est Internet. Dès lors, l’identité numérique peut être divisée en trois catégories (Georges, 2009) :

L'avatar, voie royale de la thérapie, entre espace potentiel et déni Grâce aux avatars, chacun peut donc mettre en scène ses difficultés relationnelles, présentes ou passées, par exemple avec une mère jugée possessive, un père jugé trop autoritaire ou permissif, un frère envahissant, une sœur chérie ou honnie… Le petit théâtre familial de chacun s’y trouve ressuscité à volonté, avec la possibilité d’y jouer un autre rôle que le sien, d’inverser les générations, de se mettre en scène sous un autre sexe… Mais derrière ce premier niveau s’en profile souvent un second : la mise en scène de ce que nous avons été nous-mêmes par le passé, des disparus que nous avons connus et de ceux dont nous nous sommes formé l’image en écoutant nos proches. Ce n’est plus le petit théâtre des vivants, mais celui des revenants et des fantômes que nous convoquons à volonté pour les voir accomplir sous nos yeux ce qu’ils ont fait un jour, ou que nous désirons leur voir faire… Mais le discours sur les avatars occupe une place essentielle dans le travail thérapeutique.

Bonjour, Je vous remercie pour votre adhésion à mon équipe pour notre recherche sur la construction de l'identité numérique. Je vous ai crée des sections de thèmes afin de regrouper nos articles et nos recherches. J'ai construit les sections en fonction des thématiques que j'ai soulevé lors de mes recherches, au plaisir de les enrichir de vos pistes de réflexion et de rajouter des sections. Je vous invite donc à venir déposer vos articles dans les sections correspondantes. Pour information, pour ce faire il suffit de cliquer sur votre article (perle dans pearl) et de cliquer sur éditer (le crayon) là vous sélectionner dupliquer puis vous sélectionner mon équipe. Il ne restera plus qu'à le déplacer dans la bonne section. Vous pouvez également ajouter une section en faisant éditer / section. Au plaisir d'échanger et construire une belle équipe ensemble Emilie ps: je me permets d'ajouter cet article à la section e réputation afin d'enrichir nos recherches à bientôt by favre_groupef_psy Mar 8

Related: