background preloader

1 TVA : Principes et mécanisme d’un impôt indirect

1 TVA : Principes et mécanisme d’un impôt indirect
<p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> La distinction entre les impôts directs et indirects est sans doute la plus importante parmi les différentes classifications envisageables, ne serait-ce que parce qu’elle a des incidences opérationnelles. Pourtant, c’est une des distinctions les plus complexes à caractériser. On perçoit aisément que l’impôt sur le revenu est le modèle type de l’impôt direct, car il est établi et collecté sur la base d’un avis d’imposition adressé à chaque contribuable ; la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est le modèle de l’impôt indirect, qui n’est pas acquitté auprès du Trésor public directement par le contribuable qui en supporte le coût : le critère serait donc celui de l’existence d’un rôle d’imposition, qui serait le marqueur des impositions directes. Related:  leonarnaud

2 - TVA régime et options 2412-PGPTVA - Régimes d'imposition et obligations déclaratives et comptables - Obligations et formalités déclaratives - Déclaration des opérations réalisées et paiement de l'impôt - Régime simplifié de liquidation et de recouvrement - Options pour un régime d'imposition réel normal2 TVA - Régimes d'imposition et obligations déclaratives et comptables - Obligations et formalités déclaratives - Déclaration des opérations réalisées et paiement de l'impôt - Régime simplifié de liquidation et de recouvrement - Options pour un régime d'imposition réel normal Bien que le régime simplifié demeure un régime d'imposition réel, il comporte par rapport au régime de droit commun (réel normal) un allègement sensible des formalités. Grâce à un système d'options, son application est laissée au choix de certains redevables. Les autres redevables imposés sous le régime simplifié d'imposition peuvent opter pour le régime de droit commun du réel normal. A. 1. L’option prend effet à compter du 1er janvier N.

Tout savoir sur la TVA | economie.gouv.fr La TVA, qu’est-ce que c’est ? La TVA, taxe sur la valeur ajoutée, est un impôt indirect qui est payé par les consommateurs et collecté par les entreprises. Elle représente la différence entre un prix hors taxe (HT) et un prix toutes taxes comprises (TTC). Lire aussi : Le numéro de TVA intracommunautaire, qu'est-ce que c'est ? Calcul de la TVA : comment calculer le prix HT ou le prix TTC ? Le prix HT est calculé ainsi : prix HT = prix TTC / (1 + taux de TVA) Le prix TTC est calculé ainsi : prix TTC = prix HT x (1 + taux de TVA) Accédez à un simulateur pour convertir un prix HT en prix TTC Lire aussi : Les différents régimes d'imposition de la TVA Quels sont les différents taux de TVA ? La TVA d’un produit ou d’un service est proportionnelle au prix de vente hors taxes. Voici la liste des taux applicables en France (hors Corse et DOM) Voici la liste des taux applicables en Corse Voici la liste des taux applicables en Guadeloupe, Martinique et à la Réunion Quelle TVA devez-vous reverser à l’État ?

Régime mère-fille : condition de détention du capital de la fille En application du régime mère-fille (article 145 du CGI), les distributions perçues de leurs filiales par les sociétés mères sont exonérées d'impôt sur les sociétés, à l'exception d'une quote-part de frais et charges de 5% du montant brut des distributions (i.e. exonération effective à hauteur de 95% du montant des distributions perçues). Pour plus de détail concernant ce régime : La taxation des dividendes perçus par les sociétés relevant de l'IS L'application de ce régime est subordonné au respect d'un certain nombre de conditions, dont, notamment, la détention, par la société mère, d'une participation d'au moins 5% dans le capital de la société filiale. L'administration fiscale estime, dans sa doctrine, que, par référence à la définition comptable des titres de participation, "le bénéfice du régime des sociétés mères est réservé aux sociétés qui participent de manière active à la gestion de leur filiale par l'exercice du droit de vote". 1.

3- TVA Champ d’application et territorialité 1495-PGPTVA - Champ d'application et territorialité - Lieu des prestations de services - Dérogations à la règle générale afférente à des prestations de services fournies à des personnes non assujetties établies ou domiciliées hors de l'Union européenne3 TVA - Champ d'application et territorialité - Lieu des prestations de services - Dérogations à la règle générale afférente à des prestations de services fournies à des personnes non assujetties établies ou domiciliées hors de l'Union européenne L'article 259 B du code général des impôts (CGI) dispose que le lieu de certaines prestations est réputé ne pas se situer en France lorsqu'elles sont fournies à une personne non assujettie qui n'est pas établie ou n'a pas sa résidence habituelle dans un État membre de l'Union. En revanche, elles sont imposables en France si le preneur non assujetti est établi ou a sa résidence habituelle dans un autre État membre de l'Union européenne (CGI, art. 259, 2°). Il s'agit des prestations suivantes : A. B.

Définition et calcul de la TVA TVA : définition La TVA est un impôt indirect français qui pèse sur les particuliers, lors de l’achat d’un bien ou d’un service. Il s’agit d’un impôt indirect dans le sens où la taxe est prélevée de manière indirecte sur les particuliers, via les entreprises qui vendent les biens achetés ou exécutent les services payés. >> À lire aussi - Impôt sur la production : principe et types Comment fonctionne la TVA ? Lorsqu’une entreprise vend un bien ou un service, le prix demandé au client tient compte du montant de la TVA. >> A lire aussi - Qu'est-ce que le pouvoir d'achat ? Opérations exonérées de TVA Certaines opérations sont exonérées de TVA, à savoir les activités : de pêche maritime,paramédical et médical,d’enseignement,d’exportations et de livraisons intracommunautaires,de locations d’immeubles nus ou de logements meublés,de livraisons de déchets neufs d’industrie et de matières de récupération. Calcul de la TVA Taux de TVA TVA à payer par le consommateur TVA déductible

Achats à distance et envois entre particuliers Avertissements En cas de litige, rapprochez-vous du transporteur, responsable de la livraison de vos marchandises ou pour obtenir le détail des prestations facturées (assurances, droits de douane, frais de transport, etc.). De même, en cas de retard ou si votre colis est sous sujétion douanière (contrôle en douane), il vous indiquera les démarches à suivre pour le récupérer : coordonnées des transporteurs, cliquez-ici L'attention des usagers est appelée sur le fait que les formalités de dédouanement des envois postaux, contenant des marchandises soumises à des mesures de prohibition ou de restriction ou à toute autre formalité particulière, doivent être effectuées par le destinataire ou l'expéditeur de l'envoi lui même, ou par tout déclarant, (notamment le déclarant de La Poste), susceptible d'effectuer ces formalités pour son compte. Achats et expéditions en provenance ... de pays situés dans l'Union européenne d'un département d'Outre-mer de pays situés hors de l'Union européenne

4- TVA base et taux 1475-PGPTVA - Base d'imposition - Règles applicables à des opérations déterminées - Prestations de services - Opérations particulières1 TVA - Base d'imposition - Règles applicables à des opérations déterminées - Prestations de services - Opérations particulières La présente sous-section précise les règles de détermination de la base d'imposition qu'il convient de suivre pour certaines opérations particulières : - opérations d'entremise ; - pourboires ; - services comportant des fournitures ; - ventes d'appareils domestiques pour un prix comportant leur installation ; - opérations libellées en devises. En vertu des dispositions de l'article 266-1-a du code général des impôts (CGI), la base d'imposition pour les prestations de services est constituée par toutes les sommes, valeurs, biens ou services reçus ou à recevoir par le prestataire en contrepartie de la prestation. Les articles 256-V du CGI et 256 bis-III du CGI prévoient respectivement que : Exemples : 1. C. Il est à noter que : D.

Quels sont les taux de TVA en vigueur en France et dans l'Union européenne ? | economie.gouv.fr En France, les dernières modifications de taux de TVA sont intervenues au 1er janvier 2014, conformément à l'article 68 de la loi n° 2012-1510 du 29 décembre 2012, modifié par l'article 6 de la loi de finances pour 2014 : Les dispositions relatives aux divers taux de TVA sont commentées par la division TVA - Liquidation - Taux de la base fiscale BOFIP - Impôts. Le Précis de fiscalité, accessible sous la rubrique Documentation du site des impôts, décrit en détail l'application des différents taux de TVA en partie 3 (titres 1, 2 et 3). Voir aussi, sous la rubrique Particuliers du portail economie.gouv.fr : TVA : quels sont les taux de votre quotidien ? Numéros TVA européens Recherche!

5- TVA collectée: exigibilité. ​La base imposable ¶ L’assiette de la TVA, c’est-à-dire la base imposable, correspond au prix net total hors taxes, demandé par le vendeur en contrepartie de la livraison du bien ou de la prestation de service. ​Eléments compris dans la base imposable ¶ Sont compris dans la base imposable : le prix de vente hors taxes, les frais accessoires : les frais de transport, les frais d’emballage, de manutention, les frais de déplacement, d’affranchissement, les compléments de prix : majorations pour faible facture, majorations pour délais rapides d’exécution, frais d’assurance, les frais fiscaux rattachés à l’opération : les taxes parafiscales ou spéciales (textiles, édition, etc.), les droits de douane, la TICPE, l’écotaxe . ​Eléments exclus de la base d’imposition ¶ Sont exclus de la base d’imposition : Les réductions de prix à savoir, les RRR (remises, rabais, ristournes) et escomptes entraînent une diminution de la base imposable. ​Cessions d’immobilisations ¶ ​La consignation d’emballages ¶

La comptabilisation de la TVA Les entreprises assujetties à la taxe sur la valeur ajoutée utilisent couramment des comptes de TVA dans leurs écritures comptables : achats supportant de la TVA, acquisitions intracommunautaires faisant l’objet d’une autoliquidation de TVA, ventes taxables à la TVA, etc. Toute la TVA correspondante est ainsi inscrite dans les comptes et ne sera soldée que lors de la déclaration de TVA. Compta-Facile répond ici à la question : comment comptabiliser la TVA ? Trois axes sont envisagés : La comptabilisation de la TVA sur les achats et les acquisitions intracommunautaires,La comptabilisation de la TVA sur les ventes La comptabilisation des déclarations de TVA. La comptabilisation de la TVA sur les achats Lors de l’enregistrement de vos factures d’achats (qui correspondent aux pièces justificatives comptables pour les achats), vous pouvez constater que celles-ci comportent plusieurs indications : le total hors taxes (HT), le taux et montant de la TVA et le total toutes taxes comprises (TTC).

N° TVA Intracommunautaire - Obtenir - Vérifier - Gratuit

Related: