background preloader

Plaisir au travail, bonheur au travail: comment c'est possible -

Plaisir au travail, bonheur au travail: comment c'est possible -
Plaisir au travail… bonheur au travail… Que voilà des mots qui, pour plusieurs, ne vont pas ensemble. Et pourtant, c’est possible quand certains besoins importants sont satisfaits. Qu’est-ce qui vous procure de la satisfaction au travail? Quelles sont vos sources de motivation? Certains répondront que le plaisir au travail, c’est d’avoir une marge de manoeuvre, de pouvoir prendre des initiatives. Pour d’autres, on éprouve du plaisir au travail quand on sent que tous travaillent dans le même sens ou qu’on contribue à faire avancer les choses. Pour plusieurs, le bonheur au travail, c’est se retrouver avec des collègues, échanger avec eux, rencontrer des personnes intéressantes. Chacune de ces réponses souligne un des sept besoins dont la satisfaction assure notre motivation au travail, et même notre plaisir au travail. Le confort Nous avons tous besoin d’une zone de confort, c’est la base. La question à vous poser ici: Jusqu’à quel point suis-je confortable dans mon travail? La variété

http://oserchanger.com/blogue_2/2013/05/21/du-plaisir-au-travail-cest-possible/

Related:  caillouxblancsNew managementvalpov

LE BONHEUR AU TRAVAIL :  DE LA PROPOSITION DE REVE AU RISQUE D’INJONCTION A ETRE Dans la droite ligne de la mode de la libération des entreprise ou de la pleine conscience, on voit surgir une nouvelle proposition : Le bonheur au travail. L’irruption, ou devrions nous dire l’éruption, de ces propositions sonne comme des promesses d’avenir radieux mais peuvent parfois être transformées en des injonctions cachées d’un système économique en réorganisation permanente et qui tente d’amener les individus à compenser individuellement les problèmes que ce même système génère. La proposition du bonheur mérite d’être examinée car qui refuserait une telle proposition ? La référence à Spinoza tente de placer le débat dans le champ philosophique.

Le plaisir/bonheur au travail, c’est bien autre chose que multiplier les récrés! Maintenant que le burnout menace une quantité non négligeable de travailleurs, être heureux au travail est au centre des préoccupations et la réflexion sur le sujet donne lieu à tout un tas de tentatives et expérimentations pas toujours très efficaces. Le “fun” au travail, sous la forme d’activités ludiques, est potentiellement l’une de ces fausses bonnes idées. L’occasion de proposer à défaut d’une définition complète, quelques éléments réellement constitutifs du plaisir au travail. Le bonheur au travail est-il possible ? – les experts RH by GERESO Bonjour Jean-François, l’idée d’être heureux motive sans doute chacun de nous. Comment en êtes-vous arrivé à la placer au cœur de votre métier ? Bonjour, l’histoire a commencé dès mon enfance. Je suis né dans une famille très joyeuse avec le sentiment d’être le vilain petit canard car tout me semblait plus compliqué pour moi que pour mes frères et sœurs ou mes parents.

Entreprise libérée… entreprise du bonheur ? - StimulusStimulus L’entreprise libérée, concept à la mode, génère une performance opérationnelle durable ainsi que du bonheur au travail pour ses salariés. Quels sont les ingrédients de cette double promesse ? Peut-on les mesurer pour les diffuser ? LE TRAVAIL ET LE BONHEUR. DISSERTATION : UNE VIE DE TRAVAIL EST-ELLE UNE VIE REUSSIE? - LAPHILODUCLOS « Il est travailleur, c’est un courageux » ; « il ne doit sa réussite qu’à lui-même » : ces expressions montrent l’estime qu’on porte à ceux qui réussissent à force de travail. Mais ce jugement est-il encore correct lorsque le travail devient le principe de la vie? Car la vie est brève et le bonheur la fin dernière de tout ce que nous entreprenons. Dans cette perspective il faut examiner si le travail est une manière satisfaisante d’occuper le temps de sa vie, s'il peut être le moyen de la rendre épanouie et heureuse ?

Blog Management de la Santé au travail et des Ressources Humaines La bienveillance managériale devient à la mode. Elle est désormais l’objet de nombreux livres et un module de formation universitaire vient même d’être créé. De la même façon, certains DRH de grands groupes internationaux n’hésitent plus à en faire le socle de leur nouvelle approche managériale. Par exemple chez Casino c’est un programme interne de sensibilisation au management bienveillant qui est déployé depuis deux ans auprès de 1 000 managers issus des différentes enseignes du groupe. Passer au management collaboratif : pièges et astuces Le management collaboratif n’est en rien la panacée ultime aux déboires organisationnels des entreprises. C’est une technique qui fonctionne dans un cadre précis et si des objectifs ont été définis en amont. Il s’agit d’optimiser la collaboration du personnel pour améliorer la performance de l’entreprise.

Les 7 tendances qui redessinent la vie des (en) entreprises Les signaux ne sont plus faibles : nous observons des tendances fortes. Tout porte à croire que nous vivons un changement de paradigme. Évolutions sociétales, révolution digitale, postmodernité, évolution des métiers et restructuration de l’emploi, organisation systémique, qualité de vie… c’est un nouveau contrat social qui est en train d’émerger. Le monde, la société, l’entreprise, le management en seront affectés. La fonction RH peut y trouver les opportunités pour devenir enfin stratégique. Il est à mon avis possible de discerner 7 grandes tendances qui impactent aujourd'hui, à un degré ou à un autre, toute activité relationnelle entre les êtres humains au travail :

L’étonnante journée de travail des «digital natives» - Le Temps Ils sont allergiques à la hiérarchie, portent des jeans-baskets et écoutent Spotify au bureau. Ils se rencontrent virtuellement et fuient les réunions qu’ils considèrent coûteuses en temps et inutiles. Ils se méfient du corporate life, trop contraignant, vertical, cloisonné et impersonnel, et rêvent d’entreprendre.

Le bonheur au travail aurait sa recette magique Prenez comme ingrédient de base des salariés. Afin que cette base déploie toute sa saveur, ajoutez en guise de liant une pincée des ingrédients suivants: CFO, DRH, CEO, COO, chef de projet, consultants externes (liste non exhaustive). Normalement, vous obtenez un résultat des plus satisfaisants. Les 7 points qui différencient une entreprise libérée d’une organisation classique Organisation Le 28/05/2015 Quel que soit le domaine ou le secteur d’activité dans lequel elles évoluent, les entreprises libérées ont des points communs. A priori, au moins sept. C’est ce que m’a permis de découvrir un travail de recherche conduit dans un cadre associatif (www.mom21.org). Les identifier permet de comprendre à quoi tente de répondre l’entreprise libérée mais aussi, en creux, ce qui peut dysfonctionner dans les entreprises industrielles.

Des entreprises sans chefs et sans bureaux - Le Temps Des entreprises sans chefs et sans bureaux Management Un nombre croissant d’entrepreneurset de start-up s’affranchissentdes structures managériales archaïques Le nomadisme numérique et l’holacratie émergent Lorsqu’il atterrit à Bangkok, le premier réflexe de Vedran Zgela serait d’abandonner son sac à dos dans son appartement loué sur Airbnb, puis de surfer le Web à la recherche des meilleurs bars où profiter de l’happy-hour. En vérité, quand le Zurichois débarque en Thaïlande, il jette certes son sac dans sa chambre, mais sort son ordinateur… pour travailler.

Related: