background preloader

B Devauchelle : Faut-il inverser l'enseignement, l'apprentissage ou même l'établissement ?

B Devauchelle : Faut-il inverser l'enseignement, l'apprentissage ou même l'établissement ?
La trainée de poudre des Moocs est actuellement suivie de celle de la classe inversée. Ce qui est étonnant c'est l'écho positif que rencontrent ces idées auprès de la plupart des acteurs de terrain. Car de fait, on observe que beaucoup d'enseignants sont interrogés par ces manières de faire qui, si elles ne sont pas nouvelles en soi (voir plus loin), permettent à certains d'entrer dans une forme de nouveauté (pour soi et non en soi) dans l'action pédagogique accompagnée par le numérique. L'engouement (impressionnant le nombre d'enseignants qui s'inscrivent aux propositions sur ce thème) pour les ateliers de travail consacrés à ces formes d'exercice du métier d'enseignant doit nous interroger sur le fond comme sur la forme. Quel changement de modèle pédagogique ? Redisons-le d'abord simplement. De quelles inversions parle-t-on ? Modèle de l'inversion traditionnelle Modèle de l'inversion de l'apprendre Modèle de l'inversion dans la structure de l'établissement Bruno Devauchelle

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/11/14112014Article635515496701836979.aspx

Related:  PÉDAGOGIE INVERSÉEEnseignement & FormationClasse inverséeChangements de pratiques / compétencesRessources utilisées pour le dossier documentaire

Pédagogie inversée et usage des tablettes numériques : adaptation en EPS C’est parti ! Depuis le début de l’année scolaire 2014/2015, nos cours se font sous une forme adaptée de pédagogie inversée. L’idée est non seulement de gagner du temps dans l'apprentissage, dans un contexte de huit à dix séances par activité, mais surtout de rendre l'élève acteur de sa formation pour qu’il ancre davantage ses acquisitions sur le long terme. En outre, l'usage récurrent de tablettes numériques place en exergue, sous certaines conditions, les compétences méthodologiques et sociales (CMS) au service d'un projet individuel ou collectif motivant. La place grandissante du numérique dans l’éducation revêt un caractère inexorable qui modifie la place et le rôle du professeur ; il ne s’agit pas de déposséder le maître du savoir mais de varier les modes d’intervention en laissant place au travail personnel ou collaboratif, au cours plus transmissif ou régulateur, afin que la production des élèves relève d’une réflexion qui fasse sens face à l’objet enseigné.

Le Learning Lab by IL&DI – Blog de l'innovation en formationLe Learning Lab ? - Le Learning Lab by IL&DI - Blog de l'innovation en formation Les Objectifs : Disposer des clés de lecture du marché, de son évolution en toute objectivité et indépendance. Le focus de nos travaux : L’innovation en formation, bien entendu le numérique … mais pas que. Comment : La classe inversée : une pédagogie renversante ? une réflexion de NORMAND ROY , professeur à l’UQTR, fiche du Tableau de l'université du Québec Une fiche reprise du Tableau échange de bonnes pratiques entre enseignants de niveau universitaire au Québec Sans aucun doute, avez-vous entendu parler dernièrement des classes inversées ou "flipped classroom". Qu’en est-il concrètement ? Normand Roy propose dans ce numéro un portrait de ce que peut impliquer la pratique de cette approche dans un contexte d’enseignement universitaire. Il restera à voir si vous tenterez ou non l’expérience.

Qu'est-ce qu'une "Classe inversée" ? A quoi cela peut-il servir Aujourd'hui nous parlons de la "classe inversée", une innovation pédagogique qui rencontre un succès sans précédent. Nous allons vous expliquer de quoi il s’agit et essayer de comprendre la raison de cet engouement soudain, avec deux invités dans notre studio et le 3ème qui est en "Insert téléphonique" depuis Saint-Brieuc. - Héloïse Dufour, Universitaire de formation scientifique (Biologiste), explique ce nouveau concept d'enseignement, dans lequel les rôles traditionnels d'apprentissages sont "inversés". - Vincent Faillet, Professeur agrégé de SVT au Lycée Dorian (75011 Paris). neOCampus Responsable : MP Gleizes IRIT UPS L’opération neOCampus a été initiée en juin 2013 par le président de l’Université Paul Sabatier (UPS), Bertrand Monthubert, et comporte actuellement 8 laboratoires de l’UPS : ECOLAB, CESBIO, CIRIMAT, IRIT, LAAS, LAPLACE, LMDC, PHASE. Ces laboratoires ont pour objectif de croiser leurs compétences pour améliorer le confort au quotidien pour la communauté universitaire tout en diminuant l’empreinte écologique des bâtiments et en réduisant les coûts de fonctionnement (fluide, eau, électricité...). L'opération de recherche supportée par neOCampus a pour objet de concevoir les produits et services associés aux systèmes ambiants.

Enseigner avec TNT Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Les entreprises d’entrainement : ce n’est pas de la fiction Article publié le 29/10/2014 Dans tous les CV que vous recevez au quotidien, il vous est peut-être arrivé de voir passer des candidats avec une expérience en entreprise d’entrainement (EE). Relativement méconnues, ces structures sont des centres de formation organisés en entreprise fictive. L'apprentissage inversé : avancée ou régression Si vous fréquentez les sites américains de pédagogie, vous aurez sans doute été surpris de constater l'engouement des enseignants pour le « flipped learning », que l'on traduit par "apprentissage inversé". La tendance est lourde et les articles sur le sujet attirent de nombreuses visites et presque autant de commentaires. C'est la Khan Academy, un site qui offre des milliers de leçons gratuitement en vidéo, qui a déclenché le mouvement. Nous-mêmes avons parlé de l'apprentissage inversé depuis plus d'un an, et encore tout récemment. L'expression "flipped learning" est due à deux professeurs de sciences, Jonathan Bergmann et Aaron Sams, qui ont utilisé cette méthode d'enseignement dès 2006. En fait, pour eux, l'apprentissage inversé tient plus du principe, voire même de l'idéologie, comme ils le disent dans un récent article, que d'une méthode à appliquer mécaniquement.

Related: