background preloader

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale

Modernisation des métiers de l'Éducation nationale
La loi du 8 juillet 2013 a fixé les grands objectifs d’une refondation pédagogique et éducative de l’école de la République. Les principales mesures se mettent progressivement en place : formation initiale des enseignants, priorité au premier degré, refonte du socle commun et des programmes, redynamisation de l’éducation prioritaire, développement du numérique, etc. Pour que cette refondation réussisse, il était indispensable que tous les métiers de l’Éducation nationale soient repensés et que les missions des personnels correspondent à cette nouvelle ambition pour l’école. Pour cela, un chantier sans précédent a été ouvert en juillet 2013. J’espère que ce travail collectif aura permis de mieux faire connaître tous les métiers de l’Éducation nationale et ainsi d’en renforcer l’attractivité. L’éducation est la priorité de cette majorité car l’investissement dans la jeunesse est le gage de la réussite future de notre pays. L'ensemble des métiers évolue Un chantier d’une ampleur inédite

2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République La loi d'orientation et de programmation constitue une étape majeure de la refondation de l'école, qui a été érigée en priorité par la nation. Elle doit être complétée par de nombreuses autres actions qui relèvent de réformes et de dispositions non législatives.Le rapport annexé à la présente loi vise à présenter l'ensemble des orientations et des chantiers engagés au service de la réussite de ce grand dessein éducatif. La refondation de l'école de la République : objectifs et moyens L'avenir de la jeunesse, le redressement de notre pays, son développement culturel, social et économique dépendent largement de notre capacité collective à refonder l'école de la République. Améliorer les résultats et renforcer l'équité de notre système éducatif pour les élèves et pour le pays : Le système éducatif français ne manque pas d'atouts et a montré, dans le passé, sa grande capacité de mobilisation et d'évolution mais, depuis près de vingt ans, notre école ne progresse plus. Mieux réussir au lycée :

MENE1414093C La présente circulaire a pour objet de préciser l'organisation de l'examen et la nature des épreuves du certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur, telles qu'elles découlent de l'arrêté du 20 juillet 2015 et entrent en vigueur à partir du 23 juillet 2015. LE CAFIPEMF - Certificat d'aptitude - Certificat d'aptitude spécialisé La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République réforme en profondeur la formation aux métiers du professorat et de l'éducation. Cette réforme nécessite la constitution d'un réseau dense d'enseignants et de personnels d'éducation formateurs. La création d'un certificat d'aptitude aux fonctions de formateur académique dans le second degré et l'actualisation du CAFIPEMF dans le premier degré ont pour objectif de développer les compétences des formateurs en académie tout en contribuant au rapprochement des cultures professionnelles des formateurs des deux degrés. La soutenance

Ecole : une critique de la Refondation Comme nous l’avons toujours fait depuis 4 ans dans Rue des écoles, nous donnons la parole à une voix critique sur la politique éducative menée par le gouvernement en place. Une voix qui en l'occurence vient du système, de l’institution, puisque Martine Daoust a été rectrice. Une voix qui porte aussi une certaine idée de l’éducation et nous allons retrouver des thèmes plutôt de droite sur les moyens ou l'évaluation. Au delà des convictions de notre invitée on pourra aussi s'interroger sur le fait que ces clivages empêchent de concevoir une réforme, pour ne pas dire refondation et des évolutions, avec, ou malgré, les alternances politiques. Deux invitées aujourd'hui dans Rue des Ecoles : Martine Daoust, ancienne Rectrice d'Académie (Limoges et Poitiers), est l'invitée de "Rue des écoles" aujourd'hui à propos de son dernier livre "La réforme...oui, mais sans rien changer ! Marie-Caroline Missir (L'Express.fr) participe à l'entretien de Martine Daoust avec Louise Tourret.

MENE1516648C Le décret n°2015-883 du 20 juillet 2015 relatif à la fonction de maître formateur et de conseiller pédagogique dans le premier degré et portant modification du décret n° 2008-775 du 30 juillet 2008 relatif aux obligations de service des personnels enseignants du premier degré reconnaît la fonction de conseiller pédagogique, qui peut être exercée soit dans une circonscription, auprès de l'inspecteur de l'éducation nationale (IEN) qui en a la charge, soit à l'échelon départemental auprès de l'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale (IA-Dasen). Le conseiller pédagogique est un enseignant du premier degré dont l'expertise pédagogique dans tous les domaines d'enseignement de l'école primaire est reconnue et validée par le certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur (CAFIPEMF). I. Les missions du conseiller pédagogique du premier degré sont principalement d'ordre pédagogique. A. B. C. II. A. B. C.

Année scolaire 2015-2016 Consultez la vidéo "Conférence de presse de rentrée 2015"Retrouvez également la vidéo "Conférence de presse de rentrée 2015. Najat Vallaud-Belkacem répond aux journalistes" En cette rentrée 2015, la refondation de l’École que nous avons engagée pour redonner à l’École l’ambition et les moyens de faire réussir tous les élèves entre dans sa troisième année. Nous en voyons déjà les effets et nous en prolongeons la dynamique, toute entière dédiée à bâtir une École exigeante, qui fait réussir tous les élèves, une École plus juste, qui ne laisse aucun enfant aux bords du chemin, et une École qui transmet avec fierté et détermination à notre jeunesse les valeurs de la République. Premier budget de la Nation, l’effort financier consacré à l’enseignement primaire et secondaire atteint cette année 65 milliards d’euros. Cette dynamique de recrutement et la nouvelle formation initiale des enseignants renforcent notre capacité à accompagner les élèves dans leurs apprentissages. La laïcité à l’école

MENE1414084A Article 1 - L'examen du certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur est organisé conformément aux dispositions du présent arrêté. La décision d'ouverture de l'examen du certificat d'aptitude, prise par le recteur d'académie, fixe les dates d'ouverture et de clôture des inscriptions, les dates des épreuves ainsi que, le cas échéant, la ou les options ouvertes. Article 2 - L'inscription des candidats doit être effectuée auprès du recteur de l'académie où ils exercent leurs fonctions. Les candidats sont tenus de faire connaître, le cas échéant, au moment de leur inscription, l'option éventuellement choisie parmi celles mentionnées ci-dessous : - arts visuels ; - éducation physique et sportive ; - éducation musicale ; - enseignement en maternelle ; - langues et cultures régionales ; - langues vivantes étrangères ; - enseignement et numérique. Le rapport d'activité consiste en la présentation par le candidat de son itinéraire professionnel.

MENE1315928A Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Article 3 - Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2013. Article 4 - Le secrétaire général, le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 1er juillet 2013 Ce référentiel de compétences vise à Sont ainsi définies : 1. 2. 3.

Related: