background preloader

Mythologie romaine

Mythologie romaine
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie romaine ou latine est l'ensemble des légendes et des mythes de la Rome antique. D'origine indo-européenne, la mythologie romaine a emprunté au fil des siècles des conceptions religieuses et culturelles aux pays qui ont été peu à peu intégrés dans la sphère de Rome : la Grèce, l'Égypte, la Syrie, etc. Les Romains se sont appropriés puis ont adapté ces mythologies pour créer un ensemble syncrétique qui se manifeste dans la religion romaine. Mythologie gréco-romaine[modifier | modifier le code] La majorité des divinités du panthéon romain a très tôt subi l'influence de la Grèce antique et les divinités locales (ou « indigètes »), à quelques rares exceptions, ont souvent été assimilées à leurs homologues grecs. Mythologie spécifiquement romaine[modifier | modifier le code] « Rome a eu sa mythologie, et cette mythologie nous est conservée. — Georges Dumézil, Horace et les Curiaces Divinités romaines[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythologie_romaine

Related:  Ancienne religion divertissementReligion et mythologie romainesBazar temporaire 9wikipedia

Religion de la Rome antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La religion de la Rome antique est l'ensemble des pratiques et croyances religieuses que les Romains considéraient comme proprement romaines, ainsi que les nombreux cultes importés à Rome ou pratiquées par les populations faisant partie de l'Empire romain. Les Romains se considéraient eux-mêmes comme profondément religieux, et ils attribuaient le succès de leur empire à leur piété collective (pietas) qui permettait de conserver de bonnes relations avec les dieux.

Mésopotamie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». Carte de la Mésopotamie avec les frontières des États modernes, l'ancien tracé du littoral du golfe Persique et les sites des grandes cités antiques. Mythologie aztèque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie aztèque (ou mythologie mexica) est l'ensemble des mythes sur lesquels était basée la religion aztèque. Elle partage de nombreux éléments d'autres anciennes mythologies mésoaméricaines mais elle s'en distingue en particulier par la place prépondérante du dieu tribal originel (selon le Codex de Florence) des Mexicas, Huitzilopochtli, dieu de la guerre et du soleil[1], dont les Aztèques se considéraient comme le peuple élu, chargé d'assurer la marche du soleil en le nourrissant par les sacrifices.

Mythologie égyptienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Égyptiens de l'Antiquité ont cherché à interpréter tous les phénomènes qu'ils pouvaient observer à travers le prisme de croyances séculaires. La notion de cycle y est essentielle : Mythologie maya Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie maya est l’ensemble des croyances de la religion maya. Cosmogonie[modifier | modifier le code] Si la religion maya reste en grande partie obscure, on sait néanmoins qu’ils croyaient que le cosmos était séparé en trois entités différentes : le monde inférieur (appelé Xibalba dans le Popol Vuh), la terre et le ciel. Dii Consentes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Dii. Les Dii Consentes ou Dii Complices[1] sont les douze grands dieux du panthéon romain. À l'origine, le terme désignait les « Grands Dieux » du panthéon étrusque, ceux capables de lancer la foudre, et qui seront plus tard assimilés aux principaux dieux gréco-romains ; dans ce contexte, le terme de Dii Consentes s'opposait à celui de Dii Involuti, désignant les « Dieux Voilés », supérieurs à tous les autres (sauf, sans doute, le destin) et cependant absolument inconnus, indénombrables, indéfinis, toujours entourés de mystère[2],[3]. Cela donne quatorze divinités faisant potentiellement partie des Dii Consentes étrusques, comme dans le cas des Dii Consentes romains (qui, comme expliqué plus bas, sont toujours au nombre de douze, mais pas toujours les mêmes, les divinités olympiennes étant en fait quatorze en tout). Un portique des Dii Consentes s'élevait sur le Forum Romanum[11].

Milan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Géographie[modifier | modifier le code] Situation[modifier | modifier le code] Mythologie celtique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie celtique est constitutive de la religion des Celtes de la Protohistoire/Antiquité. Nos connaissances sont lacunaires puisque les sources dont nous disposons sont gauloises, plus précisément gallo-romaines, galloises et irlandaises, alors que la civilisation celtique a concerné une grande partie de l’Europe. Elle est protéiforme puisque le nombre des dieux véritablement panceltiques est restreint et que les évènements mythiques diffèrent. Fêtes religieuses romaines Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la Rome antique, on dénombrait seulement 55 jours ouvrables, les autres jours étant des fêtes religieuses et autant d’occasions de se réjouir en célébrant les dieux. Ces fêtes religieuses romaines, manifestations vivantes de la religion, sont inscrites dans le calendrier. Les fêtes publiques (feriae publicae) sont, pour la plupart, fixes (stativae), les autres étant mobiles (indictivae) ou exceptionnelles (imperativae). Les fêtes exceptionnelles (en latin : feriae imperativae ; parfois, en français : fêtes ou féries impératives) sont suscitées par des occasions inopinées, comme les vœux ou la procuratio des prodiges. Les fêtes mobiles (en latin : feriae conceptivae ; parfois, en français : fêtes ou féries conceptives) sont, pour leur majeure part, liées à la vie agricole et ont lieu, chaque année, à une date fixée par les prêtres et les magistrats.

Baby-sitting Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le baby-sitting ou gardiennage[1] au Québec est une pratique contemporaine de prise en charge des enfants. Le baby-sitting est communément effectué comme un travail par des adolescent(e)s. Terminologie[modifier | modifier le code] Le terme baby-sitter est un anglicisme apparu en 1937. les dieux de l'inde Brahma, Shiva, Vishnu, Durga, Kali, Ganesh, Hanuman, Saraswati, Lakshmi, Parvati, Ganga... Les Dieux hindou sont innombrables et il n'est pas toujours facile de reconnaître les différentes divinités... Mais avec un peu de curiosité et d'attention, on arrive à identifier les principaux dieux et déesses, et cela surprend toujours les Indiens qu'un occidental puisse les reconnaître !...

Rite funéraire de la religion romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Statue funéraire de Marcellus L'appartenance à la classe sociale conditionne le faste des rites funéraires romains. Les Romains, très superstitieux et religieux pensaient qu'un déroulement précis des funérailles était essentiel à l'obtention d'une vie après la mort.

Related: