background preloader

Analyse: Vincent Van Gogh,Terrasse du Café le Soir,1888

Analyse: Vincent Van Gogh,Terrasse du Café le Soir,1888
Vincent Van Gogh. Terrasse du Café le Soir. 1888. 80,7 cm × 65,3 cm. La toile a été peinte entre le 9 et le 16 septembre 1888 à Arles. La terrasse du café et les couleurs à dominante jaune se trouvent sur la ligne de force gauche entre 2 points naturels d’intérêt. La toile se divise en plusieurs zones couleurs qui s’opposent violemment et contrastent fortement. L’œuvre est construite sur la diagonale ascendante. Les personnages sont simplement esquissés. Les étoiles sont des points d’or sur fond blanc. La lumière provient essentiellement de la lanterne à gaz de la terrasse du café. Couleurs : Contraste entre couleurs complémentaires. Toiles Similaires : Vincent Van Gogh. Related:  L'oeuvre de Vincent Van GoghLa fée électricité et autres oeuvres...

vidéo 907 : Une oeuvre expliquée de Vincent van Gogh ( 1853- 1890 ) "La nuit étoilée" - peinture à l'huile sur toile (1889). La peinture de Vincent Van Gogh "La nuit étoilée" est l'une des rares peintures visionnaires d'inspiration religieuse qui symbolise la puissance de l'imagination humaine. Elle est caractéristique du peintre par sa représentation d'un ciel nocturne transfiguré. Vincent en avait déjà donné en Arles une version plus sobrement lyrique, bien que poussé par le désir qui le hantait d'exprimer son aspiration vers l'infini de la nature; dans cette interprétation, à l'enchantement des minuscules étoiles, il ajoutait les lumières de la ville, réfléchies dans l'eau, et deux amoureux au premier plan. nous allons essayer de donner une technique qui est écrit ce modèle, le dynamisme inhérent de ce travail, le rythme, la course pastoznost. La vidéo précédente est un essai de copiste, à partir de la palette et du dessin proposés,

Stéphane Manse,Nébuleuse,2012,Structurellisme,éducation,enseignement,analyse et etude de la toile et du style,art,culture,peinture Laisser un commentaire ou un avis : Stéphane Manse. Nébuleuse. (2012). Structurellisme. Le terme nébuleuse vient du latin nebula ou nuage, longtemps il s’est appliqué à tous les corps célestes d’apparence diffuse, c’est-à-dire à tous les objets étendus sur le plan du ciel, à la différence des étoiles qui paraissent ponctuelles. Le spectateur se situe de face par rapport au centre. Les formes géométriques sont imbriquées d’une manière concentrique et circulaire. La forme structurée se trouve en avant plan un peu comme dans l’espace. Les zones couleur sont parfaitement équilibrées. Détails : Voici une partie de la toile très masculine avec des terminaisons pointues et phalliques. Ici les formes évoquent des becs d’oiseaux. Voici le centre qui nous amène à déclarer que la toile est un mandala d’individuation. La lumière provient surtout du jaune, couleur la plus lumineuse. Couleurs : Harmonie entre couleurs chaudes. Stéphane Manse. La Nébuleuse M1 - 67. Stéphane Manse.

vidéo 1246 : "Rêves", petit court-métrage " de Akira Kurosawa - Les corbeaux, ultime peinture de Vincent van Gogh. Dimanche 14 décembre 2014 7 14 /12 /Déc /2014 00:02 Akira Kurosawa est le célèbre réalisateur Japonais des "7 samouraïs". Réalisé en 1989, ce film est composé de 8 courts-métrages, 8 « rêves-cauchemars » d’Akira Kurosawa lui-même. La structure du film est ainsi celle d'un film à sketches qui se compose de : Soleil sous la pluie : Toshihiko Nakano ("Moi" à 5 ans), Kiku No Kai Dancers (les renards) Le verger aux pêchers : Mitsunori Isaki ("Moi" jeune garçon") ; Misato Tate (la fée des pêchers) La tempête de neige : Akira Terao ("Moi") ; Mieko Harada (la fée des neiges) Le tunnel : Akira Terao ("Moi") ; Yoshima Zushi (soldat Noguchi) Les corbeaux : Akira Terao ("Moi") ; Martin Scorsese (Van Gogh) Le mont Fuji en rouge : Akira Terao ("Moi") ; Hisashi Igawa (l'ingénieur) Les démons rugissants : Akira Terao ("Moi") ; Chosuke Ikariya (le démon) Le village des moulins à eau : Akira Terao ("Moi") ; Chishu Ryu (le vieillard) Partager l'article ! inShare

Patrick VAUDAY - Pierre Soulages - La lumière comme matière Dans votre dernière période connue que vous appelez vous-même « outrenoir », on voit des toiles saturées de peinture noire ; or, dans notre culture le noir revêt souvent une valeur négative, comme absence de lumière et absence de couleurs. Qu’en est-il dans votre œuvre ? S’agit-il d’une sorte d’ascèse ou de neutre pour révéler autre chose, la matière de la peinture par exemple ? Quel est ce noir que montre votre peinture ? En vérité, cette peinture, vous avez raison de l’appeler noire parce qu’elle est faite d’un unique pigment, un pigment noir, bien sûr avec un liant, et la totalité de ce pigment recouvre la toile, mais je ne travaille pas avec ce pigment aussi bizarre que cela puisse paraître ; ce qui m’intéresse, c’est la réflexion de la lumière sur les états de surface de cette couleur noire, états de surface qui varient. Puisque vous parlez de la lumière qui sort du noir en quelque sorte, il me semble qu’il y a chez vous un renversement des valeurs. Exactement !

Analyse: Vincent Van Gogh,Champ de Blé aux Corbeaux,1890 Laisser un commentaire ou donnez votre avis : Vincent Van Gogh. Champ de Blé aux Corbeaux. (07.1890) Voici une scène banale, un sujet banal, et le tableau, à cause du ciel sombre et tourmenté ainsi que la présence du vol de corbeaux, dégage une atmosphère quelque peu morbide. Biens des critiques et historiens ont vu dans cette toile, l’expression de la conscience tourmentée de Vincent qui s’est suicidé quelques jours après. Ce ciel d’orage est animé. Les corbeaux sont simplement esquissés en de multiples W qui se dirigent vers la droite donc l’avenir… Lumière : Le tableau peut avoir être peint de nuit. Toiles Similaires : Vincent Van Gogh : Terrasse du Café le Soir Vincent Van Gogh : La Nuit Étoilée. (1889). Vincent Van Gogh : L’Église d’Auvers-sur-Oise. (1890).

L'électricité en chansons. Joe Dassin, Jean Louis Aubert, Miossec, Obispo ... - Le blog d'histoire des sciences Des romans aux romances, la fée électricité est une muse qui inspire le poète et le musiciens. Quelques perles glanées ici où là. Joe Dassin - Fais moi de l'électricité Toi, tu me fais de l’électricité Tu fais monter ma tension Pour ne pas tomber dans la lubricité Faudra que je fasse attention Tous les soirs tu m’allumes Le matin tu m’éteins Mais même si tu dois tout faire sauter Fais-moi de l’électricité Hier encore, j’étais comme vous et moi Un citoyen parfaitement normal Et puis voilà qu’un soir j’entends des voix C’est toujours comme ça qu’on tourne mal Tu disais : « Hello chéri » Allons, n’insistez pas « Hello chéri » Mais il ne faut pas me le dire deux fois Car voilà Il y a évidemment des tas d’inconvénients Rapport à la consommation Et comme tu marches sur tous les courants Des fois tu fais sauter mes plombs Mais tu dis « Hello chéri » Allons n’insiste pas « Hello chéri » Mes batteries sont à plat Mais voilà Ecouter ici ÉLECTRICITÉ de Jean-Louis Aubert. Ombres d'amour et visages Cité

Les lettres de Vincent VAN GOGH Lettres de Vincent Van Gogh Lettres de Van Gogh descriptions LES LETTRES DE VINCENT VAN GOGH. (quelques extraits de lettres - lettre) Lettres d'ARLES, lettres à Théo Van Gogh, celles-ci sont probablement la première publication de ces lettres au public, dans la célèbre revue "Mercure de France". Période ou ce trouvait Vincent Van Gogh, lors de la rédaction de ces diverses lettres envoyées à sa mère, son frère (Théo Van Gogh), Anton Van Rappard, Paul Gauguin, Emile Bernard, ect... Les lettres de Vincent Van Gogh sont numérotées d'après l'édition hollandaise publié lors du centenaire de la naissance de Vincent Van Gogh, par la lettre (N) (Néerlandais) et la lettre (F) ( Français) signalent la la langue principale dans laquelle est écrite la lettre. Quelques extraits de lettres de Vincent Van Gogh. Voir toutes les lettres de Vincent Van Gogh ---> voir le lien ci dessous en Anglais La bible sur les lettres de Vincent Van Gogh, à voir absolument: (téléchargement d'une vidéo sur AUVERS SUR OISE)

Accueil vidéo 2044 : La visite de Vincent Van Gogh au musée d'Orsay à Paris ou la reconnaissance post-mortem d'un des génies du courant pictural impressionniste. C’est par l’intermédiaire de sa belle sœur Johanna Van Gogh-Bonger, épouse de Théo, le frère de Vincent, que le talent de cet artiste impressionniste, mort trop jeune, est reconnu post-mortem. La jeune femme se retrouve , après le décès des Van Gogh, en possession d'une importante collection de tableaux, peu cotés à l'époque. Ayant pour but de mieux faire connaître la peinture de Vincent, elle organise des expositions en Hollande, en Allemagne, aux États-unis et en France. Elle mit ainsi en relation, sans vendre les toiles, les marchands d'art de l'époque avec l’œuvre de son défunt beau-frère, pour pouvoir contrôler le prix des tableaux en circulation. Johanna a en outre réuni et édité la correspondance de Théo et de Vincent publiée en 1914. De son vivant, Vincent Van Gogh, n'a jamais connu la notoriété. Vincent van Gogh, par laurentsaintgermain

Related: