background preloader

Vidéo 1082 : Une oeuvre expliquée de Vincent Van Gogh (1853-1890) - "l'église d'Auvers-sur-Oise" (1890).

Vidéo 1082 : Une oeuvre expliquée de Vincent Van Gogh (1853-1890) - "l'église d'Auvers-sur-Oise" (1890).
Related:  L'oeuvre de Vincent Van GoghLes chefs-d'oeuvre expliqués de la peinture

vidéo 907 : Une oeuvre expliquée de Vincent van Gogh ( 1853- 1890 ) "La nuit étoilée" - peinture à l'huile sur toile (1889). La peinture de Vincent Van Gogh "La nuit étoilée" est l'une des rares peintures visionnaires d'inspiration religieuse qui symbolise la puissance de l'imagination humaine. Elle est caractéristique du peintre par sa représentation d'un ciel nocturne transfiguré. Vincent en avait déjà donné en Arles une version plus sobrement lyrique, bien que poussé par le désir qui le hantait d'exprimer son aspiration vers l'infini de la nature; dans cette interprétation, à l'enchantement des minuscules étoiles, il ajoutait les lumières de la ville, réfléchies dans l'eau, et deux amoureux au premier plan. nous allons essayer de donner une technique qui est écrit ce modèle, le dynamisme inhérent de ce travail, le rythme, la course pastoznost. La vidéo précédente est un essai de copiste, à partir de la palette et du dessin proposés,

vidéo 1182 : Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875. Caillebotte, 1875, Genève, Petit Palais - Huile sur toile 125 x 181 cm - Cette œuvre est conservée à Genève, au musée du Petit-Palais - Elle représente une scène urbaine de la vie quotidienne Avec la collaboration de: - L'année 1875-1876 se situe dans la 3ème République, le début de la France contemporaine. Le XIXème siècle est fortement marqué par la révolution industrielle, par ses nombreuses inventions, l'idée de progrès est une valeur communément partagée. Cliquerpour agrandir Le décor Le point de fuite décentré sur la gauche donne son plein développement à l’énorme tablier, constitué de poutrelles d’acier entrecroisées. Peintre en batiment Outre la structure même du décor, d’autres détails se retrouvent d’un tableau à l’autre : le lampadaire devenu réverbère et les deux fiacres : l’un qui roule (celui de droite) et l’autre à l’arrêt. Les badauds Les passants Une impression de déjà-vu

Analyse: Vincent Van Gogh,Champ de Blé aux Corbeaux,1890 Laisser un commentaire ou donnez votre avis : Vincent Van Gogh. Champ de Blé aux Corbeaux. (07.1890) Voici une scène banale, un sujet banal, et le tableau, à cause du ciel sombre et tourmenté ainsi que la présence du vol de corbeaux, dégage une atmosphère quelque peu morbide. Biens des critiques et historiens ont vu dans cette toile, l’expression de la conscience tourmentée de Vincent qui s’est suicidé quelques jours après. Ce ciel d’orage est animé. Les corbeaux sont simplement esquissés en de multiples W qui se dirigent vers la droite donc l’avenir… Lumière : Le tableau peut avoir être peint de nuit. Toiles Similaires : Vincent Van Gogh : Terrasse du Café le Soir Vincent Van Gogh : La Nuit Étoilée. (1889). Vincent Van Gogh : L’Église d’Auvers-sur-Oise. (1890).

Analyse: Vincent Van Gogh,Terrasse du Café le Soir,1888 Vincent Van Gogh. Terrasse du Café le Soir. 1888. 80,7 cm × 65,3 cm. La toile a été peinte entre le 9 et le 16 septembre 1888 à Arles. La terrasse du café et les couleurs à dominante jaune se trouvent sur la ligne de force gauche entre 2 points naturels d’intérêt. La toile se divise en plusieurs zones couleurs qui s’opposent violemment et contrastent fortement. L’œuvre est construite sur la diagonale ascendante. Les personnages sont simplement esquissés. Les étoiles sont des points d’or sur fond blanc. La lumière provient essentiellement de la lanterne à gaz de la terrasse du café. Couleurs : Contraste entre couleurs complémentaires. Toiles Similaires : Vincent Van Gogh.

vidéo 904 : Une oeuvre expliquée de Jean-François Millet (1814-1875) "L'angelus" - peinture à l'huile sur toile (1858). Fils aîné d’une modeste famille de paysans, Jean-François Millet, peintre, pastelliste, graveur et dessinateur normand, est né le 4 octobre 1814 au hameau de Gruchy situé sur la commune de Gréville-Hague, dans le département de la Manche. Berger dès son enfance, tout en s’adonnant aux travaux de la terre, il s’instruit et découvre, grâce à son oncle, les grands auteurs classiques tels Homère et Virgile mais aussi Montaigne, Shakespeare, Milton, Chateaubriand et Victor Hugo. En 1833, passionné par le dessin, Jean-François Millet quitte la ferme familiale pour rejoindre l’atelier cherbourgeois de Paul Dumouchel et de Lucien Théophile Ange Sosthène Langlois de Chèvreville où il s’initie à la peinture jusqu’en 1837. Muni d’une bourse offerte par la municipalité de Cherbourg, il rejoint l’école des beaux-arts de Paris où il devient l’élève de Delaroche. La vision de S. Dali, L'Angélus de Millet vu par Dali - du 21... par centrepompidou

La Chambre de Van Gogh à Arles La courte carrière du peintre hollandais Vincent Van Gogh est marquée de révélations successives. En 1886, il s’installe à Paris. Il y rencontre les peintres impressionnistes et commence à utiliser des tons plus clairs. Mais ce sont surtout les estampes japonaises qu’il admire et qui l’inspirent [ image 1 ]. Elles lui donnent notamment le goût des couleurs vives et des contours cernés qui deviendront caractéristiques de son style. Dans le Midi, où il s’installe en 1888, il découvre enfin la lumière dont il rêvait, celle qui exalte les couleurs et révèle leur pouvoir expressif. Une chambre pour « reposer la tête » À Arles où il s’établit en février, il loue la « maison jaune » et réalise des peintures pour en décorer les murs, comme les célèbres Tournesols [ image 2 ]. L’expression par la couleur et la texture Tout le tableau repose sur le travail de la matière picturale qui est tout à la fois couleur et texture. Un certain isolement

vidéo 1246 : "Rêves", petit court-métrage " de Akira Kurosawa - Les corbeaux, ultime peinture de Vincent van Gogh. Dimanche 14 décembre 2014 7 14 /12 /Déc /2014 00:02 Akira Kurosawa est le célèbre réalisateur Japonais des "7 samouraïs". Réalisé en 1989, ce film est composé de 8 courts-métrages, 8 « rêves-cauchemars » d’Akira Kurosawa lui-même. La structure du film est ainsi celle d'un film à sketches qui se compose de : Soleil sous la pluie : Toshihiko Nakano ("Moi" à 5 ans), Kiku No Kai Dancers (les renards) Le verger aux pêchers : Mitsunori Isaki ("Moi" jeune garçon") ; Misato Tate (la fée des pêchers) La tempête de neige : Akira Terao ("Moi") ; Mieko Harada (la fée des neiges) Le tunnel : Akira Terao ("Moi") ; Yoshima Zushi (soldat Noguchi) Les corbeaux : Akira Terao ("Moi") ; Martin Scorsese (Van Gogh) Le mont Fuji en rouge : Akira Terao ("Moi") ; Hisashi Igawa (l'ingénieur) Les démons rugissants : Akira Terao ("Moi") ; Chosuke Ikariya (le démon) Le village des moulins à eau : Akira Terao ("Moi") ; Chishu Ryu (le vieillard) Partager l'article ! inShare

vidéo 1194 : "L'absinthe" (1876), une oeuvre expliquée d'Edgar Degas (1834-1917), (4 points de vue sur ce chef d'oeuvre et le point de vue de lapalettedecouleurs).. Pour analyser ces forces contradictoires qui travaillent l’oeuvre de l’intérieur, nous allons demander leur opinion à quatre spécialistes : un témoin de l’époque, un prof, un psy et un philosophe. Témoignage d’un Montmartois hypothétique, qui se souvient bien d’Edgar et des habitués du café. La Nouvelle Athènes 1876 ? C’est l’année où les impressionnistes venaient de lâcher le café Gerbois, trop bruyant, et s’étaient rabattu sur « La Nouvelle Athènes« , place Pigalle, qui venait juste d’ouvrir. Ellen Andrée La fille ? Par exemple, deux ans plus tard, en 1878, Manet l’a peindra en train de siroter un petit verre de prune. Marcellin Desboutin Un grand copain d’Edgar, un foutraque superbe, qui a tout connu, de la fortune à la misère: dramaturge, peintre, richissime propriétaire terrien en Toscane. Conclusion du copain de la Butte : Ca l’aurait bien fait rigoler, Edgar, tout ce qu’on a pu écrire sur son tableau, le scandale, le modernisme, les grandes intentions ! Conformisme des sexes Le miroir

Les lettres de Vincent VAN GOGH Lettres de Vincent Van Gogh Lettres de Van Gogh descriptions LES LETTRES DE VINCENT VAN GOGH. (quelques extraits de lettres - lettre) Lettres d'ARLES, lettres à Théo Van Gogh, celles-ci sont probablement la première publication de ces lettres au public, dans la célèbre revue "Mercure de France". Période ou ce trouvait Vincent Van Gogh, lors de la rédaction de ces diverses lettres envoyées à sa mère, son frère (Théo Van Gogh), Anton Van Rappard, Paul Gauguin, Emile Bernard, ect... Les lettres de Vincent Van Gogh sont numérotées d'après l'édition hollandaise publié lors du centenaire de la naissance de Vincent Van Gogh, par la lettre (N) (Néerlandais) et la lettre (F) ( Français) signalent la la langue principale dans laquelle est écrite la lettre. Quelques extraits de lettres de Vincent Van Gogh. Voir toutes les lettres de Vincent Van Gogh ---> voir le lien ci dessous en Anglais La bible sur les lettres de Vincent Van Gogh, à voir absolument: (téléchargement d'une vidéo sur AUVERS SUR OISE)

vidéo 846 : Une oeuvre expliquée de Claude Monet (1840-1926) " La femme à l'ombrelle ou sur la falaise, madame Monet et son fils jean" - peinture à l'huile sur toile (1873) Ce tableau marque un véritable tournant dans la carrière de Claude Monet. Il est en effet la première oeuvre à se détacher de l'esprit académique dont sont empreints les premiers tableaux du peintre. Içi, primauté à la couleur, au plein air, touches plus libres, spontanées et enlevées: voici les composantes principales d'une technique qui se doit de révéler avant tout un sentiment par la gestuelle et la couleur. Le premier tableau de 1873, il y en aura 3, est l'un des plus spontanés parmi les portraits de plein air peints une dizaine d'années avant la réalisation des 2 autres "femme à l'ombrelle" de 1886. Femme à l'ombrelle - 1886 C'est peut-être, Suzanne Hoschédé, la fille de sa seconde épouse, qui pose pour Monet dans ces 2 ultimes versions. Le traitement de la couleur et les ombres lumineuses sont aussi légers que les traits, fins comme des plumes. Femme à l'ombrelle tournée vers la gauche - 1886 Si l'on tentait une copie de maître de "la femme à l'ombrelle tournée vers la gauche".

vidéo 2044 : La visite de Vincent Van Gogh au musée d'Orsay à Paris ou la reconnaissance post-mortem d'un des génies du courant pictural impressionniste. C’est par l’intermédiaire de sa belle sœur Johanna Van Gogh-Bonger, épouse de Théo, le frère de Vincent, que le talent de cet artiste impressionniste, mort trop jeune, est reconnu post-mortem. La jeune femme se retrouve , après le décès des Van Gogh, en possession d'une importante collection de tableaux, peu cotés à l'époque. Ayant pour but de mieux faire connaître la peinture de Vincent, elle organise des expositions en Hollande, en Allemagne, aux États-unis et en France. Elle mit ainsi en relation, sans vendre les toiles, les marchands d'art de l'époque avec l’œuvre de son défunt beau-frère, pour pouvoir contrôler le prix des tableaux en circulation. Johanna a en outre réuni et édité la correspondance de Théo et de Vincent publiée en 1914. De son vivant, Vincent Van Gogh, n'a jamais connu la notoriété. Vincent van Gogh, par laurentsaintgermain

vidéo 836 : Une oeuvre expliquée d'Edouard Manet (1832-1883) "Dans la serre" - peinture à l'huile sur toile 1879. Voici l'un des Manet qui respire le plus la fraîcheur. Cette toile, de 115cm X 150 cm, aussi intitulée " Monsieur et madame Guillemet dans la serre" est un épisode de la vie mondaine à Paris, vers la fin du siècle, au moment où Alphonse Daudet publiait ses romans ( ne croirait-on pas assister à une scène de Fromont Jeune et Risler Ainé ? ). Le peintre a parfaitement réussi à mettre en conversation l'homme et la femme, celle-çi formant en quelque sorte la fleur du tableau, une fleur pimpante, exquisement "habillée" dans la couleur, une fleur dans son écrin, d'une jeunesse finement éclatante, à coté de laquelle le mari n'est qu'un gros bourdon au vol chaotique. Madame Edouard Manet dans la serre Dans la serre, fut exposée avec En Bateau au salon de 1879. En Bateau Il se trouva un critique pour qualifier la peinture, de "croûte". Une version traduite en Anglais

Related: