background preloader

3H6 : La France de 1940 à 1946. La défaite de 1940

3H6 : La France de 1940 à 1946. La défaite de 1940

http://www.youtube.com/watch?v=HFwo4UymDQM

Related:  marilou68Bazar temporaire 121. La défaite française et ses conséquencesLa Capitulation

Rafle du Vélodrome d'Hiver Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jardin du souvenir à l'emplacement du Vel' d'Hiv. L’organisation de la rafle[modifier | modifier le code] Les premières rafles de Juifs en France commencent en 1940 en zone libre et en mai 1941[5] en zone occupée, les Juifs étant placés dans des camps d'internements français[7]. Réviser le Brevet en Histoire Tout ce qu’il faut pour réviser l’Histoire au Brevet, c’est ici. Les chapitres sont numérotés dans l’ordre du programme (qui n’est pas toujours le même que celui du cours). Pour chaque chapitre, un lien renvoie vers l’article du blog créé dans l’année pour le réviser.

Le 16 juin 1940 : une république est morte à Bordeaux A Bordeaux, Adrien Marquet (à droite) avec (de gauche à droite) Édouard Herriot, Pierre Laval, Philippe Pétain et le président de la République, Albert Lebrun. (DR) A peine le 70e anniversaire du Débarquement terminé, Jean-François Boulagnon, féru d’histoire, nous ramène à l’une des pires journées de l’histoire de la France. Le dimanche 16 juin 1940, à Bordeaux, le naufrage de la république fut annoncé dans l’indifférence quasi générale… Avec la débâcle militaire, des millions de civils, originaires de Belgique, du Luxembourg, de Lorraine, du Nord et de la région parisienne fuient sur les chemins de l’exode, venant s’ajouter aux réfugiés espagnols arrivés en Gironde depuis 1936, aux émigrés juifs du IIIe Reich internés dans les camps de Bassens et de Libourne, aux évacués de Lorraine accueillis en septembre 1939. En quelques semaines, la population bordelaise passe de 300 000 à 1 million d’habitants.

Les grandes grandes vacances En complément de la série animée « Les grandes Grandes Vacances », Francetv éducation et Les Armateurs proposent un jeu d’aventure en quatre épisodes, de type Professeur Layton, sur le thème du quotidien des enfants pendant la seconde guerre mondiale. Le jeu, destiné à un public d’enfants entre 8 et 12 ans et à la famille, se déroule sur la période 1935-1945 et permet d’aborder les principales thématiques de la série : l’exode, le rationnement, les réquisitions, la vie en territoire occupé, la résistance, le marché noir, le troc… Le joueur incarne à tour de rôle, Ernest et Colette, les deux principaux personnages de la série et va accomplir des missions tout le long des épisodes.

Lascaux La découverte de Lascaux en 1940 a ouvert une nouvelle page dans la connaissance de l’art préhistorique et de nos origines. Œuvre monumentale, la grotte continue de nourrir l’imaginaire collectif et d’émouvoir les nouvelles générations du monde entier. C’est à ce haut lieu de la Préhistoire qu’est dédiée la nouvelle publication multimédia du ministère de la Culture et de la Communication, publication qui réactualise autant la forme que le contenu scientifique de ce site mis en ligne en 1998, à la lumière des dernières avancées de la recherche archéologique. Au delà de l’émotion et à la lumière des recherches les plus récentes, le site internet est destiné à faire comprendre les secrets des artistes qui ont peint et gravé le bestiaire de Lascaux il y a 19000 ans et à présenter les orientations actuelles de la recherche scientifique sur les grottes ornées. Vache rouge à tête noire.

Nuit et Brouillard 2 de 2 Nuit et Brouillard est un film documentaire[1] réalisé par Alain Resnais, à l'initiative d'Henri Michel (historien), et sorti en 1956. Il traite de la déportation et des camps de concentration nazis, en application des dispositions dites « Nuit et brouillard » (décret du 7 décembre 1941). Nuit et Brouillard est une commande du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale[2], un organisme gouvernemental fondé en 1951, dont la fonction était de rassembler de la documentation et de poursuivre des recherches historiques sur la période de l'occupation de la France en 1940-1945, et dont Henri Michel était le secrétaire général[3]. D'une durée de trente-deux minutes, le film est un mélange d'archives en noir et blanc et d'images tournées en couleur. Le texte, écrit par Jean Cayrol, est dit par Michel Bouquet.

Introduction du dossier « L'appel du 18 juin 1940 » - Pour mémoire - CNDP Au mois de juin 2010 nous commémorerons le soixante-dixième anniversaire de l’appel du 18 juin prononcé par le général de Gaulle et communément reconnu comme un document patrimonial de notre histoire. Si elle est aussi anniversaire d’une défaite (la bataille de Waterloo) cette date du 18 juin, anniversaire d’un acte fondateur, marque incontestablement l’histoire de la Nation France. Elle crée même sa propre histoire, suffisamment efficiente pour ne pas avoir besoin de rappeler le millésime, ne parle-t-on pas de l’« appel du 18 juin », de l’« Homme du 18 juin » sans autre précision, au point que bon nombre des élèves de nos classes hésitent entre 1939, 1940 et 1944 ? Associée à un homme au parcours à la fois classique et hors du commun, associée à un moment-clef d’un conflit au cours duquel la République la plus longue de l’Histoire de France vacille et se saborde, la date du 18 juin est dès lors teintée d’ambiguïté et de mystère. Conception et réalisation du dossier

La défaite de 1940, un complot contre la République ? - L'Obs On peine, aujourd’hui, à saisir l’ampleur du cataclysme : une armée française considérée comme la première du monde, protégée par une inexpugnable ligne Maginot, mais qui fut pourtant balayée en quelques semaines par une guerre éclair qui foudroya tout un peuple. Marc Bloch, historien médiéviste, engagé volontaire puis martyr de la Résistance, a livré dans "L’Etrange défaite" une pertinente explication à chaud, dès 1940. Le même Marc Bloch espérait, peu avant son exécution, que l’on puisse un jour "faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l’Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l’Europe".

Le Nombre d'Or - Histoire LE NOMBRE D`OR DANS L`ARTLes origines historiques du nombre d'or1.Origine du nomLe nombre d'or est un terme apparu au début du XXe siècle. C'est aussi durant ce siècle que Théodore Cook introduit, pour désigner le nombre d'or, la lettre grecque phi (φ) en l'honneur du sculpteur grec Phidias qui décora la façade du Parthénon à Athènes notamment avec la statue d'Athéna (où l'on peut retrouver la présence du nombre d'or).Pour désigner ce nombre, les Grecs n'avaient pas de nom spécifique. Luca Pacioli lui donna pour nom "divine proportion" et Kepler "sectio divina". Dans les camps de concentration, les docteurs de l'horreur Lui seul pouvait écrire ce livre-là. Michel Cymes n'est pas seulement le présentateur du Magazine de la santé, sur France 5, et le chouchou du Zapping, sur Canal+. Il est aussi médecin et petit-fils de déportés. A ce titre, il portait cet ouvrage en lui depuis des années.

Guy Môquet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Môquet. Guy Môquet, né le 26 avril 1924 à Paris et mort le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire-Inférieure[1]), est un militant communiste, célèbre pour avoir été le plus jeune des quarante-huit otages fusillés, le 22 octobre 1941, à Châteaubriant, Nantes et Paris en représailles après la mort de Karl Hotz[2],[3].

Related: