background preloader

Lima, un boîtier pour créer son propre cloud

Lima, un boîtier pour créer son propre cloud
Financé en 2013 via une extraordinaire campagne Kickstarter, en retard de plusieurs mois, pointé du doigt, boudé et attaqué par un nombre grandissant de donateurs, le petit boîtier "magique" Lima, inter-OS, qui promet de créer un espace de stockage personnel dans les nuages, se montre enfin. Et il fonctionne. Unifier tout son contenu multimédia, à domicile et sur mobile tout en pouvant y accéder depuis n'importe quel appareil et quel que soit son OS (ou presque), c'est la promesse de Lima, un petit boîtier conçu par des Français (The Cloud Guys Team) et qui tour à tour récolte et les lauriers de Kickstarter et l'opprobre de certains de ses utilisateurs. Car, en effet, le projet Lima est à la base l'une de ces belles histoires du site de financement participatif. Une campagne lancée à l'été 2013, un objectif fixé à 90 000 $... et un succès immédiat auprès des "backers" qui porte le financement final à un peu plus d'1,2 million de dollars. Mais Lima, comment ça fonctionne ?

http://www.lesnumeriques.com/lima-boitier-pour-creer-son-propre-cloud-n36755.html

Related:  Veille Technologique ( Le cloud )Entreprises/IdeescouvezcorentinVeille informatique

Histoire du cloud computing de la naissance à nos jours Selon les prévisions, d'ici 2020, le marché du cloud computing devrait dépasser les 241 milliards de dollars… Mais comment en est-on arrivé là ? Par quoi tout a commencé ? Même si le cloud computing est en réalité assez récent (les premiers sites Web grand public et professionnels de services de cloud computing, Google et salesforce.com, ont été lancés en 1999), son histoire est directement liée au développement d'Internet et des technologies d'entreprise. Le cloud représente en effet la solution idéale permettant d'allier les bénéfices de l'Internet et les améliorations des technologies d'entreprise. L'histoire des technologies d'entreprise est longue et fascinante, presque aussi longue que celle du commerce lui-même. Néanmoins, les avancées ayant eu une incidence directe sur le cloud computing ont vu le jour grâce à l'émergence des premiers ordinateurs, faisant figure de fournisseurs de solutions d'entreprise concrètes.

LIFI Grâce au LiFi, une lumière à LED peut transmettre à distance un contenu multimédia (vidéo, son, géolocalisation, ...) à une tablette ou à un smartphone. En allumant et en éteignant plusieurs de milliers de fois par seconde une lumière à LED, on peut transmettre des informations en créant une fréquence. Si une LED est allumée, elle transmet un bit 1, si elle est éteinte, un bit 0. Le DevOps séduit 44% des entreprises françaises Les entreprises françaises sont 52% à évoquer la transformation digitale comme principale raison d'adopter le DevOps. Dixit une récente étude d'IDC. L'avènement de l'entreprise numérique implique de revoir profondément les modes de création d'application. Il n'est plus possible de patienter 6 mois avant de livrer les développements. Les systèmes d'information doivent s'aligner sur la sortie des produits et services, et plus l'inverse ! Une app mobile devra être immédiatement revue après la sortie d'une nouvelle version d'Android ou iOS, et tirer parti des dernières innovations des terminaux.

Marché du cloud computing en France : les chiffres clés 2014 D’une manière générale, le marché du cloud computing en France a connu une très forte croissance : il enregistrerait un total de 111 milliards de dollars de chiffre d’affaires dans le monde en 2012. Il devrait connaître une croissance très forte cette année, de l’ordre de 20 %. D’après les chiffres du site ZDNet.fr, l’utilisation du cloud computing en France se répartit à l’heure actuelle en trois grands domaines : · le cloud computing en mode SaaS (Software as a service) : cette solution, où les applications logicielles sont accessibles sur une plateforme internet moyennant un abonnement mensuel, est utilisée par la moitié des entreprises ;

Après le WiFi et le Bluetooth, voici venu le LiFi Atlantico : L’institut allemand Fraunhofer a présenté lors du salon professionnel Electronica (du 11 au 14 novembre) son système Li-Fi, une technologie de transmissions de données par les ondes lumineuses. Ce système pourrait-il remplacer le Wi-Fi ? Comment fonctionne-t-il, et est-il vraiment nouveau ? Pierre Ledru : C’est une technologie déjà existante : la transmission de données via la lumière, autrement ciglée, LiFi (Light Fidelity – à rapprocher du WiFi avec modération) ou VLC (Visible Light Communications). Cette technologie est basée sur l’utilisation de sources lumineuses, des lampes à diodes électro-luminescentes (DEL), dont le scintillement du faisceau de lumière produit (ou modulation d’amplitude du signal lumineux), piloté par un micro-processeur, permet l’équivalent d’un codage binaire à destination d’un photorécepteur chargé de traduire les données ainsi reçues en une image, un son ou tout autre type d’information. Il est cependant d’usage de rappeler qu’A.G.

A Courbevoie, de l’Internet mobile mais sans ondes chez les bébés grâce au LiFi - le Parisien C’est une technologie encore confidentielle, mais qui vient de faire son entrée dans le monde des tout-petits. La Maison de la famille de Courbevoie, qui accueille de très jeunes enfants, est la première structure collective publique en France à s’équiper de la technologie LiFi. Cette innovation, qui permet de se connecter à Internet avec la lumière et non par les ondes, est développée par une entreprise de Rueil-Malmaison, Lucibel. Le choix de cette technologie dans un lieu accueillant des enfants ne doit rien au hasard. « Le LiFi est une alternative aux ondes radio et permet de se conformer aux directives de la loi Abeille qui interdit l’installation des bornes wi-fi dans les établissements accueillant des enfants de moins de trois ans, expose Edouard Lebrun, directeur de l’innovation chez Lucibel. La ville de Courbevoie a très vite réagi mais nous avons aussi des demandes d’écoles et d’universités ». Comment ça marche ?

Qu'est-ce qu'un Cloud hybride?? Un Cloud hybride est un service Cloud intégré utilisant à la fois des Clouds privés et des Clouds publics pour remplir différentes fonctions au sein d'une même organisation. Si tous les types de services Cloud sont sensés offrir un certain niveau d'efficacité, à des degrés divers, les services de Cloud public sont susceptibles d'être plus avantageux au niveau des coûts et plus évolutifs que des Clouds privés. C'est pourquoi une organisation peut maximiser son efficacité en utilisant des services de Cloud public pour ses opérations non-sensibles, et s'appuyer en revanche sur un Cloud privé lorsqu’elle en a besoin, faisant en sorte que toutes ses plateformes soient intégrées harmonieusement. Les modèles de Cloud hybride peuvent être mis en œuvre de nombreuses façons : Une configuration de Cloud hybride comme l'hébergement hybride est en mesure de fournir les fonctionnalités suivantes à ses utilisateurs :

Je ne suis pas informaticienne Il n'est jamais trop tôt pour bien faire. Et l'informatique n'y fait pas exception. Elle est arrivée au lycée, mais cela aura pris le temps. Binaire s'intéresse à des expériences de la découverte de l'informatique à l'école primaire. Isabelle Glas nous parle d'une initiation en Île-de-France sur le temps périscolaire. Sylvie Boldo CES 2014 : présentation du premier smartphone compatible LiFi On vous parlait le mois dernier de la commercialisation prochaine des premières lampes LiFi par Thomson. Il manquait cependant encore les terminaux capables de capter cette nouvelle technologie sans fil qui utilise le réseau d’éclairage LED pour transmettre et accéder à des données par internet. La société française SunPartner technologies vient combler ce manque en lançant au CES de Las Vegas le premier smartphone solaire compatible LiFi grâce à la solution Wysips® Connect. Côté LiFi, SunPartner a fait appel à la start-up française Oledcomm. Quant à l’énergie solaire, c’est la spécialité de la maison.

Qu'est-ce que le cloud computing: la définition complète. Le cloud computing représente la meilleure solution pour gérer votre entreprise. Au lieu d'exécuter vos applications vous-même, c'est une plate-forme multitenant partagée qui s'en charge. Lorsque vous utilisez une application exécutée dans le cloud, il vous suffit de vous y connecter, de la personnaliser et de l'utiliser. C'est aussi simple que cela, le cloud computing ! Aujourd'hui, les entreprises utilisent toutes sortes d'applications dans le cloud, telles que des applications de CRM / GRC, de RH, de comptabilité et même des applications métiers. La Polémique en ce qui concerne le Cloud Computing Pour une définition simple, le cloud computing est le fait d’externaliser ses données et de les héberger vers un serveur. La plupart des entreprises sont prédestinées à l’utiliser. En effet, 9 professionnels sur 10 pensent que son adoption est importante pour leur succès à long terme. 3 sur 10 estiment même qu’il est primordial pour une entreprise. Néanmoins, de nombreuses sociétés ont encore des doutes en ce qui le concerne. Le cloud computing est l’informatique du futur

Une attaque informatique de portée mondiale suscite l'inquiétude Le parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête après la vague de cyberattaques simultanées qui a frappé plusieurs pays, dont la France, où le fleuron automobile Renault a été touché. Ces attaques informatiques ont touché des dizaines de pays dans le monde, à l'aide d'un logiciel de rançon. L'Express fait le point sur cette manoeuvre qui suscite l'inquiétude. Amazon domine toujours un marché du cloud... de 16 milliards de dollars Une étude traduit l'hégémonie de l'entreprise de Jeff Bezos sur le secteur du cloud computing. Un marché sur lequel Amazon possède 30% de parts de marché. Le cloud computing, qui consiste à louer des ressources informatiques à distance, est la nouveauté la plus marquante du secteur technologique depuis le PC. L'entreprise créditée pour l'invention de ce concept, Amazon, domine toujours très largement ce marché qui a généré environ 16 milliards de dollars pour ses principaux acteurs, d'après le cabinet Synergy Research Group. Synergy rapporte: Amazon possède 30% de parts de marché contre, par exemple, seulement 10% pour son plus grand concurrent, Microsoft.

Related: