background preloader

Les objets connectés sont parmi nous

Les objets connectés sont parmi nous
Related:  L'internet des objetsVeille informative sur Internetnews & flashs info a la une

Le produit flippant d’Amazon : « Echo est devenu un membre de la famille » Echo, le cylindre connecté d’Amazon, répond à vos questions, fait des blagues et vous réveille le matin. Jusque-là, rien de neuf. Sauf qu’Echo obéit à la voix et vous entend partout dans votre maison, tout le temps. A votre avis, cette vidéo de présentation du dernier produit d’Amazon est-elle un fake ? Si elle n’était pas si bien réalisée, on pourrait le croire, tant on bascule vite dans le cauchemar. Echo, d’Amazon, est un cylindre noir qui obéit à la voix et parle. C’est le « Computer » du capitaine Kirk, dans « Star Trek », qui arrive chez vous. En 3 minutes, la pub d’Amazon montre comment « Echo est devenu un membre de la famille », selon la conclusion de la petite fille. De fait, tout le monde parle vite à Echo comme à un humain. Le réflexe Echo Si votre chien Titiche est mort, donnez son nom à Echo et vous le ferez revivre un peu : « Titiche, qu’est-ce qu’une talalgie ? Plus besoin de savoir quel jour on est ou en quelle année a eu lieu la bataille de Marignan, il suffit de demander.

Comment Google voit notre avenir Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michaël Szadkowski (Austin, envoyé spécial) « The New Digital Age » : ou comment les nouvelles technologies affectent l'avenir des hommes. Derrière ce vaste intitulé, celui d'une des premières grandes conférences du festival « South by Southwest » (SXSW), consacré aux nouvelles technologies à Austin (Texas), se cache également le titre d'un livre publié en avril 2013 et signé par les deux participants : Eric Schmidt, PDG de Google entre 2001 et 2011, et Jared Cohen. Cohen fait partie de ces membres influents de Google qui sillonnent le globe pour rencontrer diplomates et gouvernements. Il est présent dans le classement 2013 du magazine Time des 100 personnes les plus influentes, en tant que directeur de Google Ideas, un think tank dont les équipes travaillent à « rendre le monde meilleur grâce à la technologie ». Leur discussion publique, vendredi 7 mars, a d'emblée évoqué plusieurs questions d'actualité, devant une salle comble.

Amazon veut nous coller des boutons La religion d’Amazon peut se résumer en deux grands principes, sur lesquels le premier marchand en ligne de la planète a construit toute sa réputation : vendre tout ce dont le consommateur a besoin – ou pas – et lui permettre d’acheter de la manière la plus rapide et la plus facile possible. C’est-à-dire «en un clic». Grâce au «dash button» mis au point par ses ingénieurs, plus besoin de tapoter sur son ordinateur ou son smartphone pour refaire les stocks de papier toilette, lessive, sacs-poubelles et autres dosettes de café. Il suffit de coller ces petits boîtiers connectés équipés d’un bouton et identifiés par la marque du produit sur sa machine à laver ou sa cafetière pour commander le paquet ou les capsules manquantes, comme le montre la vidéo de démonstration maison ci-dessous : Des notifications sur smartphone Amazon a déjà réfléchi à la prochaine étape, avec une automatisation complète des achats. Des problèmes de transparence

Objets connectés : que feront les entreprises de vos données ? Il y a d'abord eu les smartphones, puis les bracelets et les montres connectées. Il y aura bientôt les voitures. A terme, 80 milliards d'objets connectés devraient être en circulation en 2020, selon les prospections du cabinet IDATE, partagées ce mardi 7 avril en ouverture du premier salon professionnel consacré à l'Internet des objets, le SIdO, à Lyon. Brosses à dents, sex-toys ou encore robinets : nombreux sont les objets concernés par cette grande révolution, qui verra le moindre meuble intégrer un identifiant unique sur le réseau, lui permettant de communiquer avec d'autres objets afin d'offrir des services au consommateur. Un monde rempli de capteurs, dans chaque pièce de la maison, dans la poche, voire contre le corps, qui communiqueront à chaque instant et en temps réel les activités de chaque utilisateur. « Quand vous avez un objet qui est connecté, vous restez au plus près du consommateur. Voir aussi : Brosse à dents, brassière, robinet... « Les données, c'est comme le vin »

Objets Connectés - Le Premier Think Tank dédié aux Objets Connectés et Intelligents en France Laurent Alexandre "Transhumain oui Posthumain Non"La revue du Cube Les Nanotechnologies, la Biologie, l’Informatique et les sciences Cognitives (intelligence artificielle et sciences du cerveau) progressent et convergent, en ce sens que les découvertes dans un domaine servent aux recherches dans un autre. Cette synergie décuple la puissance de la recherche et permet­ des avancées spectaculaires. Une médecine de combat utilisant toutes les armes NBIC est déjà sur les rails. Derrière la convergence NBIC, une philosophie de transformation radicale de l’Humanité – le Transhumanisme – rêve de changer l’Homme. Les potentialités technologiques sont illimitées et soulèvent naturellement des craintes. La fusion de la technologie et de la vie La notion de transhumanisme est encore quasi inconnue en Europe. Si l’on en croit ses promoteurs, le projet transhumaniste de fusion de la technologie et de la vie devrait se déployer en trois étapes : — d’abord, la technologie pénètre la vie grâce aux prothèses médicales et la bio-ingénierie. La technologie crée la vie

Internet dort la nuit, mais pas partout Parmi les inégalités du monde, celle du sommeil d’Internet. Comme le raconte le magazine américain Wired, le professeur John Heidemann, de l’Université de la Californie du Sud, a cartographié avec son équipe le rythme quotidien de l’Internet mondial. Pour cela, ces experts dans l’étude de l’Internet à grande échelle ont pingué (envoyé un message d’un ordinateur à un autre) toutes les onze minutes les quatre milliards d’adresses actives de la planète. Ils ont pu estimer les lieux et les moments où ces adresses étaient inaccessibles. Résultat, on observe des différences flagrantes : aux Etats-Unis et en Europe, Internet ne dort jamais. Les connexions à internet selon les heures du jour et de la nuit (University of Southern California) Ce que l’étude ne dit pas, c’est le coût énergétique de cette connexion permanente. Lire sur Wired (en anglais)

What is the Internet of Everything (IoE)? Guest blog post by Peter Diamandis, chairman and CEO of the X PRIZE Foundation, best known for its $10 million Ansari X PRIZE for private spaceflight. Today the X PRIZE leads the world in designing and operating large-scale global competitions to solve market failures. Every month I hold a webinar for my Abundance 360 executive mastermind members that focuses on different exponential technologies impacting billion-person problems. This week I interviewed Padma Warrior, CTO and Chief Strategist of Cisco, to discuss the Internet of Everything (IOE). Padma is a brilliant and visionary person, one of the most important female leaders of this decade. She first got my attention when she quoted a recent Cisco study placing the value of IoE as a $19 trillion opportunity. This blog is about how you can tap into that $19 Trillion. What is the Internet of Everything (IoE)? The Internet of Everything describes the networked connections between devices, people, processes and data. Imagine a Connected World

Web des Objets - Le site des objets connectés

Related: