background preloader

La Première Guerre mondiale à l’école : et si on relisait Montessori ?

La Première Guerre mondiale à l’école : et si on relisait Montessori ?
« La véritable défense de l’humanité ne peut se baser sur des armes. Tant que nous ne ferons pas confiance à la grande “arme pour la paix” qu’est l’éducation, les guerres continueront de succéder aux guerres et tant la sécurité que la prospérité des hommes ne seront pas assurées.L’éducation étant la seule voie de salut pour la civilisation et l’humanité, elle ne saurait se confiner dans ses limites actuelles ni conserver sa forme présente. » En 1937, une série de conférences offre à Maria Montessori l’occasion de développer sa conception de l’éducation. Une éducation qui mène à la guerre Maria Montessori explique : « Si, au cours de cette période précieuse et délicate de sa vie, l’enfant subit une forme sacrilège d’asservissement, les germes de la vie qui sont en lui deviendront stériles et il ne lui sera pas possible, plus tard en tant qu’adulte, de mener à bien les grandes œuvres dont la vie le chargera. » Ce que Maria Montessori traduit ainsi : Un système scolaire périmé

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/journal.histoire/2014/11/09/la-premiere-guerre-mondiale-lecole-et-si-relisait-montessori-233775

Related:  Guerre 14-18MontessoriÉducation - pédagogie

1914 - 1918 à l’école : ce n’est plus de l’histoire Incendie de la halle aux draps d’Ypres, novembre 1914, par Marcel Augis (MARY EVANS/SIPA) La commémoration de la Première Guerre mondiale est aujourd’hui suffisamment avancée pour que les réticences qu’elle avait suscitées au fil des mois quant aux motivations de ses instigateurs se trouvent confirmées : dans sa déclinaison scolaire, empêtrée dans des injonctions administratives insistantes, cette opération mémorielle à grand spectacle n’a guère à voir avec l’histoire. C’est même tout le contraire. Des enseignants « mobilisés » Dans un entretien au Monde, Laurent Wirth, président de la commission pédagogique de la Mission du centenaire 14-18, donne le ton, délimite le cadre, fixe les règles ; car c’est bien connu, les enseignants ont besoin d’être dirigés, guidés. « Il faut » :

Mathématiques Nous poursuivons notre compilation de supports de fabrication du matériel mathématique décliné par Maria Montessori. Dans cet article, nous présentons la table des hiérarchies destinée à explorer l’univers des nombres décimaux. Dans le même principe que nos articles précédents, nous proposons un livret en téléchargement libre, contenant des éléments de fabrication à imprimer. lire la suite Sir John Napier of Merchiston est un mathématicien écossais plus connu pour le développement des premières tables logarithmiques au 17ème siècle.

Ces collèges qui ont supprimé les notes... Par François Jarraud Critiquées de toutes parts, les notes n'ont plus la cote. Mais ce n'est pas pour autant que l'approche par compétences séduise les enseignants. D'autant que le premier contact, qui rompt avec une tradition d' évaluation plus que centenaire, prend la forme du livret personnel de compétences (LPC), un fastidieux pensum bureaucratique, un vrai antidote au plaisir d'enseigner. Pourtant des collèges ont spontanément sauté le pas. Ils expérimentent la suppression des notes. Loin des tranchées : quand les multinationales européennes engrangeaient déjà les profits de la guerre 6 septembre 1914. Les avant-gardes allemandes arrivent à Meaux, à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Interrompant trois semaines de retraite, les armées françaises et britanniques font volte-face pour mener la première bataille de la Marne. À l’arrière, la mobilisation industrielle commence. Car la guerre semble devoir durer.

L'école des amours Comme c'est la première fois que l'enfant travaille avec le grand boulier, on procède à une présentation de ce boulier. La présentation ressemble à celle faites avec le petit boulier, mais en plus long puisque l'on va jusqu'aux millions. ;) Pour une explication détaillée de la présentation du grand boulier, je vous invite sur le blog de Family and Co. Elle a rédigé une belle présentation en photos dernièrement! Plus de notes : l’affaire de tous Quelles qu’en soient les justifications pédagogiques, la suppression des notes n’a guère de sens si ce n’est que le choix d’un enseignant. Ce collège en a fait une affaire collective, et cet article écrit à plusieurs voix en témoigne. En deux années scolaires, notre collège a connu une profonde métamorphose, du point de vue de la relation entre professeurs et élèves comme du point de vue des pratiques pédagogiques.

Cartes de nomenclature en téléchargement Après avoir reçu un grand nombre de demandes concernant les cartes de nomenclature, j'ai décidé de les mettre en téléchargement libre, pour éviter un envoi par mail un peu trop compliqué. Je vous propose ici alors plusieurs lots de cartes. Les images viennent principalement de l'imagier du Père Castor et des premiers imagiers de Gallimard jeunesse. Même si certains dessins sont un peu "vieillots", je les ai tout de même gardé pour conserver l’homogénéité de l'ensemble.

L'évaluation pour apprendre, apprendre à évaluer - Les classes sans note Une tendance qui s'affirme La tendance des "classes sans note" apparaît de manière explicite dans la base nationale d'Expérithèque (actions déclarées et suivies par les CARDIE en académie) : les actions ou dispositifs centrés sur les modes d'évaluation des élèves (approche compétences ou encore "classes sans notes") se répartissent également entre innovation et article 34. L'inscription administrative n'est donc pas signifiante en elle-même ; elle est facteur souvent du contexte local et de l'autorisation que les acteurs se donnent à changer des routines que formellement rien n'impose, si ce n'est la conformité à des évaluations de sortie de cycle (ex. DNB ou Bac).

Related: