background preloader

Logiciels, algorithmes, robots : journalisme sous influence

Logiciels, algorithmes, robots : journalisme sous influence
« Le numérique dévore le monde », prévient, depuis quelques années, le gourou de la Silicon Valley, Marc Andreessen, et il est en train d’absorber le journalisme. Pour le meilleur ou pour le pire ? Jusqu’ici, pour assurer leur médiation sur l’actualité, les journalistes dépendaient des événements, de leurs sources, des experts et de leur rédaction-en-chef (ou si l’on préfère de leur ligne éditoriale). Ils sont désormais de plus en plus à la merci des nouvelles boites noires de l’ère numérique qui s’intercalent pour trier, choisir et distribuer l’information. Et parfois en produire ! Aidés de nouveaux filtres automatiques, les nouveaux géants de la technologie -- Google et Facebook en tête--, ont pris en quelques années les clés d’accès d’une information consommée désormais en majorité sur terminaux mobiles, désintermédiant de facto les médias historiques. Triple défi pour les rédactions Réseaux sociaux et mobiles, très imbriqués, reformatent l’information Le mobile, aussi, dévore le monde

http://meta-media.fr/2014/11/09/logiciels-algorithmes-robots-journalisme-sous-influence.html

Related:  Résaux sociaux et instantanéité de l'informationAlgorithme des réseaux sociauxE.M.I.

Les journalistes, rien que des brandeurs Journalistes en herbe, si vous êtes suractifs sur les réseaux sociaux, que vous soignez vos CV en ligne ou que vous scrutez les occurrences de votre nom sur le Web, c’est que, tel un Monsieurjourdain.com, vous faites du personal branding sans le savoir. Le personal branding, c’est cet art très branché qui consiste à faire de soi-même une marque en s’offrant une visibilité sur le Net. Dès 1997, dans un article théologiquement intitulé «The brand called you» («La marque vous a appelé»), Tom Peters, un essayiste américain orienté business, prophétise l’avènement de l’entreprise-personne et de son corollaire, le nom-marque.

L’algorithme Edge Rank ou le filtrage selon Facebook Si vous êtes adepte du réseau social Facebook, vous aurez sans doute remarqué que toutes les activités concernant vos « amis » n'apparaissent pas dans votre fil d'actualité. Mais comment Facebook fait-il le tri dans cette masse d'informations ? Pourquoi afficher telle actualité plutôt que telle autre ? Facebook connecte près d'un milliard de personnes. Rencontres numériques Lundi 8 juin Une première journée où des acteurs de l'éducation, de la culture et des médias sont invités à nous faire part de leurs approches et de leurs réflexions sur les problématiques de l'éducation à l'image, aux médias et au numérique et à les illustrer avec des exemples d'actions qu'ils mènent ou accompagnent sur le terrain. Matinée (10h - 13h) En plénière dans la salle Henri Langlois :

Éducation aux médias et à l'information - Se former et s'informer sur l'EMI Des repères pour se former (Mooc et parcours M@gistère) M@gistère et EMI Dispositif de formation continue tutorée et interactive conçu pour les enseignants du premier et du second degré, M@gistère est un des onze nouveaux services pour faire changer l'École avec le numérique.

Algorithmes et information / Les pigeons [Assises du journalisme] Double particularité cette semaine. D’abord, nous inaugurons aujourd’hui un partenariat avec le site d’information Rue89 . A intervalle régulier, nous construirons avec la rédaction de Rue89 une émission en commun [voir l'article sur le site de Rue89 ]. Et pour inaugurer cette alliance, j’ai le plaisir d’avoir à mes côtés Pierre Haski, cofondateur du site.

De l'influence des réseaux sociaux sur l'algorithme de Google L'excellent site américain SEOMoz a publié dernièrement un billet intitulé Facebook + Twitter's Influence on Google's Search Rankings qui tente d'en savoir plus sur l'influence des différents réseaux sociaux actuels, et notamment de ses "stars" Facebook et Twitter, sur l'algorithme de pertinence de Google et de Bing. Il ne s'agit pas ici de traduire mot pour mot cet article mais plutôt d'en faire ressortir les points qui nous ont semblé les plus importants. A savoir : - L'un des critères sociaux pris en compte par les moteurs ayant le plus de poids actuellement serait le nombre de partages ("shares") sur un lien dans Facebook par les utilisateurs du réseau social, mais les "Likes" et les commentaires auraient aussi leur rôle à jouer :

Comprendre le numérique aujourd’hui : Vidéos pédagogiques L’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) met à disposition sur sa chaîne YouTube une série de vidéos pédagogiques pour mieux comprendre la réalité du numérique aujourd’hui, ce qui se dessine dans l’avenir et des enjeux liés à l’utilisation d’Internet et d’outils connectés. Ces vidéos courtes (de moins de 4 minutes) recouvrent un caractère de découverte et d’apprentissage afin d’acquérir des connaissances utiles scientifiques en la matière. Ces séquences mettent également en avant l’expertise des chercheurs de l’INRIA dans le domaine du numérique.

L’adolescent et les réseaux sociaux : quels impacts psychiques ? The Conversation France travaille en partenariat avec l'émission de vulgarisation scientifique quotidienne « La Tête au carré », présentée et produite par Mathieu Vidard sur France Inter. L'auteure de cet article, Angélique Gozlan, a parlé de ses recherches dans l'émission du 20 mai 2016 avec Aline Richard, journaliste science et technologie pour The Conversation France. Réécoutez leur intervention, à 15'30". Il y a quelques jours, une jeune femme de 19 ans se suicidait en direct sur Périscope. De quoi s’interroger sur une question essentielle qui dépasse cet évènement : l’impact des réseaux sociaux sur l’adolescent.

Slate.fr : Interview de Melissa Bounouna 20 novembre, 2014 0 commentaire Culture RP a rencontré Melissa Bounoua, journaliste pour slate.fr et reader.fr, lauréate du trophée Labcomwomen dans la catégorie journaliste. Qu’est ce qui va faire que vous allez relayer une actualité plutôt qu’une autre ? Algorithme : ce que cache votre fil d'actualité Facebook Les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans nos vies, c’est indéniable. Dans le monde, ce sont près de 3 milliards d’internautes qui sont recensés, dont plus de 2 milliards présents sur les réseaux sociaux. À l’heure des chaines d’info en continu, de Twitter et de Facebook, les Français consomment de plus en plus leur information via ces réseaux. Mais peut-on réellement se fier à notre fil d’actualité Facebook ?

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier. Un défi immense pour la ministre de l'Education nationale, qui a affirmé sur RTL qu'un "jeune sur cinq adhère aux théories du complot". Un chiffre non étayé, mais qui pose question. Une situation d'autant plus complexe que la majorité de l'apprentissage d'un enfant passerait aujourd'hui par les écrans et non plus par le cadre scolaire et familial, a renchéri la ministre.

Comment utiliser Periscope dans l’éducation ? inShare19 Tout le monde a évidemment entendu parler de la dernière application à la mode, l’application qui permet de retransmettre une vidéo en direct à ses abonnés. Celle que certains footballeurs auraient peut-être mieux fait de ne pas utiliser. Les journalistes vont-ils devenir des marques grâce à Internet ?, par Xavier Ternisien LE MONDE | • Mis à jour le | Par Xavier Ternisien Que se passerait-il si les 50 meilleurs journalistes du New York Times quittaient le quotidien de la 8e Avenue et créaient leur propre entreprise de presse, sous la forme d'un site Internet ? C'est Michael Arrington, fondateur du blog américain TechCrunch, qui a posé la question dans un billet du 30 juillet. "Le budget pour réunir une équipe bien payée composée des meilleurs journalistes de la planète s'élèverait à 25 millions de dollars par an, estime-t-il.

Related: