background preloader

La performance sociale : construire une offre RH au service des salariés et de l’entreprise, Le Cercle

La performance sociale : construire une offre RH au service des salariés et de l’entreprise, Le Cercle
Comment s’assurer que les systèmes de management et pratiques de gestion des ressources humaines créent des conditions propices à fois à la performance des employés et à la performance d’entreprise? Examinons premièrement, le concept de performance sociale, puis ses enjeux pour l’entreprise et enfin identifions les différents leviers d’action sur cette thématique. Depuis plusieurs années, les entreprises adoptent des discours valorisant leur capital humain comme une source non négligeable d’avantage concurrentiel. 1. 2. La santé mentale se définit comme un état de bien-être dans lequel chaque personne réalise son potentiel, fait face aux difficultés normales de la vie, travaille avec succès de manière productive et peut apporter sa contribution à la communauté . L’engagement des salariés La mobilisation des salariés vers l’atteinte des objectifs recherchés par l’entreprise est un facteur important de performance. 3. Nous en avons identifié quatre principaux. Conclusion

Pourquoi et comment mesurer la performance sociale des entreprises ? La performance sociale d’une entreprise, dont le bien-être de ses collaborateurs, ne doit pas ou plus être considérée comme un « luxe inutile ». En réalité, elle conditionne la performance économique. Aujourd’hui nous ne disposons pas d’outils de mesure et d’évaluation vraiment satisfaisants. Voici quelques pistes pour amorcer une réflexion. Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’écrire, le bien-être des collaborateurs peut être une source, voire une ressource stratégique de performance économique, de différenciation concurrentielle et d’image de marque. Cela notamment lorsque le service tient une place prépondérante, et plus largement lorsque l’entreprise est ancrée dans ce que nous nommons désormais « l’économie de la connaissance ».

Mesurer la performance sociale Axe thématique : Redéfinir la richesse Si les performances financières d’une entreprise disposent d’outils éprouvés, indispensables auprès des financeurs, qu’en est-il de leurs performances sociales ? Certains financeurs s’interrogent d’ailleurs sur la plus-value sociale de leurs investissements. Dans le cas des Institutions de Microfinance (IMF), dont la vocation première est la lutte cotre la pauvreté et l’exclusion sociale, la mesure de la performance sociale semblait inhérente à leur mission. Dans le cas de la finance solidaire, en particulier, qui considère le microcrédit et l’épargne comme un des outils au service du développement humain et sociétal, le renforcement du lien social, l’adaptation aux contextes ou milieux où elle se développe, la structuration d’un capital social et la recherche d’autonomie pour ses clients sont les éléments constitutifs de son activité. 2 Documents d’analyse/working papers/articles | 6 interventions publiques 6 interventions publiques

Document de travail n° 2 - Participation des salariés et performance sociale : quels liens ? Quels enjeux ? | Centre d'analyse stratégique Plusieurs constats se dégagent. Les plans d’épargne entreprise (PEE) et l’actionnariat salarié influencent positivement le comportement des salariés, alors que l’intéressement, utilisé de façon isolée, ne produit pas d’effets significatifs. Plus encore, certains dispositifs (PEE notamment) semblent renforcer l’efficacité d’autres formes participatives, notamment le dialogue social et la participation des salariés dans les grandes instances décisionnelles. Néanmoins, ces incitations « financières » s’avèrent moins fortes que d’autres formes d’incitation non monétaires comme la participation aux décisions sur le plan de l’organisation du travail (notamment une plus grande autonomie des salariés). La construction d’un lien plus fondamental entre le salarié et son travail (accomplissement, sens donné au travail) est donc essentielle pour mobiliser les salariés et, au-delà, pour parvenir à concilier intérêt économique de l’entreprise et intérêt des salariés.

La performance sociale devient un outil de la performance de l'entreprise A l'occasion des Assises de la Performance Sociale qui se tiennent aujourd'hui à Paris, GDF Suez, General Electric, Orange, L'Oréal, Renault, Société Générale et Suez Environnement, réunis depuis 2010 au sein du «Mouvement pour un nouveau pacte social fondé sur la confiance et la performance», dévoileront leurs ambitions.«La performance sociale n'est pas un gadget, elle fait partie de la performance de l'entreprise, explique Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement. Elle nécessite d'être performant dans chaque pays où le groupe est présent, tout en tenant compte des spécificités locales, et de s'assurer que l'entreprise est bien en ligne avec les évolutions de son pays». Parmi ses objectifs chiffrés, Suez Environnement veut atteindre un taux de 30% de femmes managers en 2016 dans l'ensemble du groupe, soit un gain de 7 points en huit ans.

Performance Sociale - MicroCred MicroCred offre des services financiers aux microentrepreneurs exclus du système financier traditionnel. Chaque filiale du Groupe MicroCred a défini sa propre mission et des objectifs sociaux chiffrés (en adéquation avec la vision du Groupe MicroCred). Les objectifs sont mis en cohérence avec les besoins locaux, les caractéristiques des produits, les règlements et le cadre légal de l’institution. Définition de la Performance Sociale La Performance Sociale est “la traduction effective dans la pratique de la mission sociale d’une institution de microfinance en lien avec des valeurs sociales communément acceptées qui fixent de servir un nombre croissant de personnes pauvres et exclues, d’améliorer la qualité et l’adaptation des services financiers, de créer des bénéfices pour les clients et d’améliorer la responsabilité sociale d’une IMF” (définition de la Social Performance Task Force). Trajectoire de la Performance Sociale : Source : SPTF.info

Related: