background preloader

Jeunes Violences Écoute

Jeunes Violences Écoute
Lorsqu’on est victime de cyber-harcèlement on ressent dans un premier temps de l’incompréhension, puis rapidement un mal-être qui nous envahit. Au fil du temps on se sent honteux et en insécurité. Les nouvelles technologies, téléphones portables et réseaux sociaux, permettent une diffusion très rapide de rumeurs diffamatoires à un large public. Que dois-je faire ? Dans un premier temps, imprimez et enregistrez (via capture écran) les messages et commentaires publiés sur les réseaux sociaux. Si le harcèlement a lieu via le téléphone portable, après avoir enregistré les messages, vous pouvez appeler votre opérateur téléphonique pour que votre ligne soit clôturée et qu’un nouveau numéro vous soit attribué. Vous pouvez également déposer une plainte au poste de police, accompagné(e) de vos parents si votre mineur. Le harcèlement est traumatisant lorsqu’on le subit sur une longue période, il est important de se faire aider et de bénéficier d’un soutien psychologique. Que dit la loi ?

Les dangers d’Internet : 3 vidéos de prévention pour les jeunes par la Préfecture de Police de Paris La Préfecture de Police de Paris vient de mettre en ligne sur son portail 3 vidéos à vocation pédagogique destinées aux adolescents et jeunes sur la thématique « Les Dangers de l’Internet ». Chacune de ses vidéos présentent une situation possiblement vécue par les adolescents avec un parler vrai montrant ses conséquences et un message final. Ces mini-films ont été réalisés par Evelyne Ragot avec les élèves du Club de théâtre du 9e (Paris). Les 3 vidéos « Les Dangers d’Internet » sont également consultables sur une chaîne DailyMotion dédiée : Maître John (3 mn 50 s) : Le cyberharcèlement : « Sur Internet tous vos « amis » ne vous veulent pas du bien. » Le blog de Mehdi (3 mn 29 s) : Publiez sur un blog et des vidéos avec responsabilité : « Sur Internet, tout ce que vous diffusez engage votre responsabilité. » La photo d’Amélie (2 mn 26 s) : Attention aux photos diffusées sur Internet : « Sur Internet, ce que vous publiez innocemment peut vous échapper totalement… et pour longtemps. »

Le sexting | Jeunes Violences Écoute Avec le développement des nouvelles technologies, il peut arriver que la notion d’intimité nous échappe et nous pousse à aller trop loin dans l’exhibition de soi. Composé de deux mots anglais « sex» et « texting », le sexting consiste à envoyer et échanger des photos ou vidéos à caractère sexuel de soi-même dénudé, via son portable. Ce jeu amoureux entre petit-amis, peut vite devenir un moyen de chantage (demander plus, sous menace de diffuser les photos) et tourner au drame. Car les photos peuvent être diffusées par un(e) ex-petit(e) ami(e) vengeur/vengeresse ou par un(e) camarade de classe en qui on avait confiance. Ces photos font alors le tour du collège/lycée et peuvent se trouver à la vue de tous sur internet, via les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Myspace… Que dois-je faire ? Il est très important de parler le plus vite possible à un adulte (les parents, l’infirmière scolaire, les parents d’un(e) ami(e). Que dit la loi ? Pour m’accompagner ? Appelez-nous au 0808 807 700.

Ces dangers qui menacent nos identités numériques : dossier pratique Ces dangers qui menacent nos identités numériques est le nom d’un dossier en ligne de la Bibliothèque des Sciences et de l’Industrie (BSI) mis en ligne fin novembre 2012. Au coeur de ce document, des informations et des ressources pour comprendre ce que recouvre la notion d’identité numérique (recherches en lignes, transactions, informations personnelles laissées sur un questionnaire d’inscription ou autre formulaire, articles ou publications laissées sur un site ou un blog, commentaires, participations à des forums et réseaux sociaux, contenus partagés et toutes autres données personnelles proposées) et agir. Le stockage en ligne, les interconnexions et la géolocalisation facilitent certes des pratiques numériques mais exposent les internautes et mobinautes à l’exploitation de données personnelles. Comme il est indiqué en début de dossier « notre vie numérique mérite toute notre attention ». 4 notions pour comprendre – Mon frigo, ma banque et mon médecin sont connectés ! Glossaire

Quelques dangers d'Internet Les jeunes forment la population la plus exposée et la plus ciblée par les prédateurs de toutes sortes sur le Net. C'est en effet un media de référence : en 2003 plus de 87% des 12/17 ans se sont connectés à Internet et le phénomène s'amplifie avec le développement de l'Internet mobile. La toile est un espace de tentation, un espace ludique mais aussi un espace à risques dans lequel ils pénètrent d'un simple clic ! Voyons les dangers qui les guettent : Des dangers variés (*) Invasion de la vie privée. La capacité d'interagir et de communiquer avec les autres est un des grands attraits qu'Internet exerce sur les jeunes. Ils aiment discuter dans les messageries instantanées, jouer en ligne et remplir des formulaires pour participer à des concours et sondages. Pornographie L'accès facile qu'Internet donne à la pornographie figure parmi les principales inquiétudes des parents de jeunes internautes. Cyberintimidation Prédateurs sur Internet Spam ou pourriels Désinformation Jeux de hasard

10 conseils pour protéger sa vie privée sur Internet Le big data ou mégadonnées (J.O. n° 0193, 22 août 2014) désigne le volume exponentiel des données numériques et leur exploitation. Tous producteurs de données Les principaux acteurs du big data sont tout d’abord les États qui ont créé de multiples bases de données statistiques, mais aussi leurs services de renseignements (et tous leurs fichiers). Viennent ensuite les acteurs du Web, les opérateurs des télécoms ou les grands de la distribution. Mais aussi chaque habitant de la planète qui produit tous les jours une quantité importante de données : courriels, photos, vidéos, posts sur les blogs, achats en ligne… La prolifération des données a des aspects positifs : personnalisation respectueuse des données du client ; prévision des phénomènes météo graves ; arrivée des services de police rapidement sur les lieux d’un crime ; détection des mouvements de fonds dans le but de démanteler des réseaux de blanchiment d’argent… Collecte de données et marketing ciblé Maîtriser son smartphone Faire du tri

Mais que font donc les ados sur Facebook? "Maaaare de travailler!" Sur Facebook, les ados s'expriment librement durant des heures pendant leur temps libre. Mais ils racontent rarement ce qu'ils y trafiquent. LEXPRESS.fr vous donne quelques pistes. Ils modifient leur statut, thermomètre de leurs humeurs Cette petite phrase est souvent l'endroit idéal pour évoquer ses états d'âmes: "Une de ces envies de l'embrasser... Les proverbes d'amour sont très en vogue, et les filles raffolent de phrases poético-philosophiques: "Un homme aime être le premier amour d'une femme, alors qu'une femme aime être le dernier...". L'accumulation de voyelles est souvent de mise. Ils collectionnent les groupes en tout genre Les ados sont des boulimiques des groupes Facebook. Mais les ados aiment aussi sentir l'appartenance à des groupes de personnes qui leur ressemblent: "Tu sais que tu viens d'Ardèche quand..." ou "Tu sais que tu es né dans les années 90 quand..." Un bémol, cependant... Ils se testent Les ados raffolent des tests en tout genre.

3 choses à faire pour avoir une vie sur Internet plus sûre Internet est un véritable labyrinthe pour quiconque s’y aventure. Il est plein de pirates (hackers), voleurs et autres personnes néfastes. En tant qu’utilisateurs, nous devons faire tout ce que nous pouvons pour prendre soin de notre vie privée et notre sécurité. Bien sûr, beaucoup d’entre nous utilisent des solutions antivirus et de pare-feu, mais ces précautions ne sont pas suffisantes quand vous êtes lâché sur la toile. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la toile est une jungle néfaste pour tout le monde, que l’on soit un petit particulier, une petite PME ou une institution. Mais, la bonne nouvelle est que rendre votre vie sur Internet plus sûre est relativement facile. 1. La plupart de nos comptes en ligne tels que les comptes de messagerie et les comptes vers les réseaux sociaux contiennent beaucoup d’informations personnelles et confidentielles. 2. Surfer sur Internet via un réseau Wi-fi public et non sécurisé est la chose la plus courante de nos jours. 3. Conclusion

Agir contre le harcèlement à l'École "Harcèlement : briser la loi du silence" Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale Si le climat scolaire est le plus souvent propice aux apprentissages dans les écoles et les établissements scolaires, nous y découvrons chaque jour trop de cas de harcèlement. Qu’il s’agisse de brimades, de racket, d’insultes, de messages intimidants, ou encore de violences physiques, nous ne pouvons accepter que nos enfants soient victimes de ce genre de comportements. Parce qu’il est souvent dissimulé ou insidieux, le harcèlement n’est pas facilement détecté par les adultes, qu’il s’agisse des parents, des enseignants ou de l’ensemble des personnels de l’éducation. Le harcèlement est source d’humiliations, si bien que les victimes osent rarement évoquer les souffrances qu’elles traversent. Nous ne lutterons efficacement contre le harcèlement à l’École qu’en brisant cette loi du silence. Agir contre le harcèlement : lancement de la campagne, intervention de Vincent Peillon Un plan de formation I. II.

Related: