background preloader

Les parties prenantes d'une démarche RSE

Les parties prenantes d'une démarche RSE
Related:  RSE et l'entrepriseresponsabilité sociale des entreprises

Les 6 champs d'action de la RSE Les enjeux économiques de la RSE - CCI France La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) vise un comportement éthique des affaires. Elle favorise la transparence et le dialogue auprès des acteurs de l’entreprise : clients, fournisseurs, actionnaires, banques, assureurs, mais aussi riverains, pouvoirs publics et collectivités, associations… Pour faire face à la globalisation et aux évolutions du marché, les entreprises et les PME devront s’adapter aux mutations des secteurs de l’économie pour rester : économiquement viables,innovantes et améliorer les processus de production,économes en ressources naturelles et énergétiques,respectueuses de leur capital humain,éthiques d’un point vue business et sociétal. La tendance actuelle est à l’augmentation de la valeur économique «qualitative» de l’entreprise (éthique, réputation, marques, brevets, clients, capital humain, système d’information, capital environnemental, partenaires…) aux dépens de la valeur économique «quantitative» (actif, carnet de commandes, trésorerie…). 1.

Le bien-être au travail, axe majeur de la RSE - Le Blog de Pollutec La RSE, ce n’est pas seulement éviter de faire fabriquer ses produits par des enfants dans les PED ou acheter du café labellisé « commerce équitable » pour sa cafétaria. La RSE commence sur le lieu de travail où, en théorie, chacun doit pouvoir mener à bien ses missions dans une ambiance humaine basée sur l’écoute et le respect de l’autre. En théorie seulement, car ce n’est pas toujours le cas dans les entreprises, collectivités ou administrations… Le 8 décembre dernier, lors d’un « Rendez-vous de la RSE », le Comité 21 a lancé un groupe de travail sur la thématique du bien-être au travail. De son côté, l’AFSSET(2) relève que les consultations pour risque psycho-social sont devenues en 2007 la première cause de consultation pour pathologie professionnelle(3). Plus largement, un travailleur européen sur trois estime que sa santé est affectée par le stress ressenti sur le lieu de travail. Le bien-être : une notion subjective ? Que peut faire l’entreprise ? Hélène Bouillon-Duparc

Domaines de la RSE Les enjeux Qu’est-ce-que la responsabilité sociétale des entreprises ? Lexique de la responsabilité sociétale des entreprises (source INSEE - octobre 2012) La charte de la diversité en entreprise : depuis son lancement en octobre 2004, elle incite les entreprises à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. En la signant, ces entreprises s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place une démarche en faveur de la diversité. L’écoconception correspond à l’intégration des aspects environnementaux dans la conception ou la re-conception de produits. Il s’agit de prendre en compte les exigences environnementales sur le produit : réglementation, image de marque… ainsi que les conséquences environnementales du produit : consommations de ressources, émissions atmosphériques, production de déchets, valorisation du produit en fin de vie… Les exigences et les conséquences doivent être envisagées sur tout le cycle de vie du produit.

Responsabilité sociétale des entreprises ou RSE "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition de la responsabilité sociétale des entreprises La responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises (RSE) est la prise en compte par celles-ci, sur une base volontaire, des préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités et dans leurs interactions avec les autres acteurs, appelés "parties prenantes". Il s'agit d'intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans les stratégies des entreprises et dans leurs activités opérationnelles. La notion de responsabilité sociétale des entreprises est apparue dans les années 1960 dans la littérature anglo-américaine consacrée aux entreprises. Définition de la RSE donnée par la Commission européenne : "Intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes." Les détracteurs de la RSE y voient : >>> Terme connexe : Responsabilité

Les parties prenantes Définitions Les éléments constitutifs de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) se retrouvent à travers différentes définitions, dont celles de Philias, de l'Organisation internationale des employeurs (OIE) et de la Commission européenne. Définition RSE par Philias La RSE est la responsabilité de l’entreprise vis-à-vis de toutes ses parties prenantes : il s'agit pour l'entreprise de garantir un dialogue constant et constructif avec ses parties prenantes, et contribuer au bien-être social et environnemental de la communauté dans laquelle elle agit. Définition RSE par l'Organisation internationale des employeurs (OIE) Il s’agit des initiatives des entreprises qui intègrent volontairement les préoccupations sociales et écologiques dans leurs opérations et dans leurs interactions avec les parties prenantes. Définition RSE par la Commission Européenne Le concept de RSE est "la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société".

Le bien-être au travaille Opter pour une communication responsable - Bosch : communication transparente mais surtout efficace Pays Allemagne csr.bosch.com Contact Bernhard Schwager, Directeur Développement Durable, intervenant au World Forum Lille 2010. Contexte Le Groupe Bosch est un fournisseur mondial de technologies et de services dans les domaines de la technologie automobile et industrielle, des biens de consommation et du bâtiment. Outre cette stratégie, Bosch porte la Confiance dans ses valeurs depuis sa création. Objectif(s) - Construire une relation de confiance avec les consommateurs - Rassembler tous les collaborateurs des 300 sites partout dans le monde autour de la RSE et donner un sens commun Démarche Entreprise non cotée en bourse, Bosh n’a aucune obligation de publier ses rapports sur sa politique ou ses résultats en matière de RSE. Facteur(s) clés du succès Contribution à la performance de l'entreprise - Une transparence qui engendre la confiance des parties intéressées - La reconnaissance nationale et internationale dans les classements officiels Bénéfices sociaux, environnementaux et/ou de gouvernance

RSE : une définition ~ Energie et développement durable, par Thibault Laconde La RSE (responsabilité sociétale des entreprises) est maintenant présente partout : pas une plaquette, pas un rapport annuel qui n'utilise cet acronyme.Pourtant, comme pour le développement durable précédemment, chacun semble donner à ces mots un sens différent. Pour y voir plus clair, je vous propose de définir cet acronyme, de faire un tour d'horizon des principales définitions existantes et d'essayer d'en comprendre les points-clés. Sociale ou sociétale ? RSE, RSO ou RS ? Le contenu et le sens de l'acronyme lui-même suscitent des débats. Si on considère le terme RSE comme la traduction directe de l'anglais CSR (Corporate Social Responsability) alors il s'agit de Responsabilité Sociale des Entreprises. Alors "responsabilité sociale" ou "responsabilité sociétale" ? Autre évolution : l'ISO 26000 ne parle plus de RSE mais de RSO, pour responsabilité sociétale des organisations, ou simplement de RS, responsabilité sociétale. Quelques définitions de la responsabilité sociétale

Définition :

Related:  RSE