background preloader

Travail des enfants : Samsung pris au piège de ses beaux discours

Travail des enfants : Samsung pris au piège de ses beaux discours
La situation ne s’arrange pas pour le géant coréen Samsung : l’entreprise est la cible d’une plainte en France pour « pratique commerciale trompeuse ». Elle est désignée par une association de consommateurs britanniques comme l’une des marques les moins éthiques du monde. Elle a été étrillée par l’émission Cash Investigation sur France 2. Elle est nominée aux Prix Pinocchio comme « l’entreprise ayant mené la politique la plus opaque ». A force de promouvoir, publicités à l’appui, un « monde meilleur », sans bannir le travail des enfants dans ses chaînes d’approvisionnement, sa réputation commence à être sérieusement entachée. Une enquête retentissante de Cash Investigation, diffusée le 4 novembre sur France 2, a démontré à des millions de téléspectateurs français comment leurs smartphones pouvaient être fabriqués par de jeunes filles chinoises de 12 ou 13 ans. Des enfants travaillant 11 heures par jour pour Samsung Le travail des enfants, partie émergée de l’iceberg Olivier Petitjean

Mines de la mort, espions chinois : le docu qui dégoûte des smartphones Précédée d’une énorme campagne de presse, l’émission « Cash investigation » a fait un joli score, mardi soir : 3,6 millions de téléspectateurs, deuxième audience de la soirée et des commentaires positifs en pagaille sur les réseaux sociaux. Avec un peu de saracasme, même. Le contenu n’a pas surpris ceux qui s’étaient déjà intéressés à la question des conditions de production des smartphones : des enfants travaillent dans les usines d’assemblage en Chine ; les minerais sont extraits dans des conditions épouvantables et leur produit finance la guerre en République démocratique du Congo ; l’extraction des terres rares indispensables à la fabrication des portables produit des désastres environnementaux ; sur tout cela, les fabricants ferment les yeux. Mais la force de « Cash investigation », c’est la mise en scène de ses enquêtes. Le même sujet sur Arte n’aurait peut-être déclenché qu’un long bâillement. Elise Lucet, pugnace et taquine « Comment es-tu fabriqué ? Martin Boudot : Martin Boudot :

20 photographies édifiantes sur les conditions de travail des enfants au début du XXème siècle Restez curieux. Suivez nous ! Les conditions de travail au début du XXe siècle étaient bien différentes d’aujourd’hui. Par ailleurs, les emplois pénibles n’étaient pas seulement réservés aux adultes mais aussi aux enfants. Ces images compilées par Lewis Hine montrent à quel point les préoccupations de nombreux gamins de l’époque étaient tout autres que la peur d’aller à l’école ou la fainéantise liée aux devoirs. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. Ces clichés nous ont véritablement touchés.

Journée internationale des enfants soldats - Vision du Monde Vision du Monde mène depuis de nombreuses années des programmes de réinsertion pour des ex-enfants soldats en Amérique latine, en Asie et en Afrique. Qui sont les enfants soldats ? Les enfants soldats ont entre 7 et 18 ans et sont rattachés aux forces armées. On dénombre 250 000 enfants soldats à travers le monde et plus de 2 millions le nombre d’enfants soldats tués lors des dix dernières années. Les garçons ne sont pas les seuls concernés, il peut tout aussi bien s’agir de filles. Dans certains pays comme la Colombie ou l’Ouganda, 1/3 des enfants soldats sont des filles. Les continents où le nombre d’enfants soldats est le plus élevé sont l’Afrique et l’Asie. Pourquoi y-a-t-il autant d’enfants soldats ? Les raisons de l’engagement des enfants soldats sont nombreuses et peuvent être parfois complexes. Quelles sont leurs missions ? Les enfants soldats peuvent combattre en première ligne, mais ce n’est pas toujours le rôle qui leur est attribué.

Des jeunes pour les droits de l’HommeOrganisation : la vidéo sur L’histoire des droits de l’Homme, des informations de l’association, le kit de l’éducateur et les livres Enfants et droits humains Partout dans le monde, des enfants sont privés de leur droit à l’éducation, enrôlés de force dans des unités ou des groupes armés, ou soumis à d’autres formes de violences. Les enfants soldats Au niveau mondial, des centaines de milliers d’enfants de moins de dix-huit ans sont impliqués dans des conflits armés, soit au sein des forces régulières de leur pays, soit en tant que membres de groupes armés, d’unités paramilitaires ou de milices, entre autres. Nombre d’entre eux ont été enlevés alors qu'ils étaient à l'école, dans la rue ou chez eux. Les enfants sont également victimes d’autres formes de violence La violence ne touche pas uniquement les enfants soldats. Le droit à l'éducation Tout le monde a le droit de recevoir une éducation. Les frais de scolarité et, de manière plus générale, le coût des études empêchent de nombreux enfants d’accéder à l'éducation. Repères Que fait Amnesty International? Des raisons d’espérer Ces deux pays ont finalement ratifié le document en 2008.

Témoignage d'un enfant soldat en RDC | Vision du Monde Mike est un ancien enfant soldat en République Démocratique du Congo. Il nous raconte son histoire. Mike Dragon a 17 ans et depuis ses 11 ans il a été enfant soldat dans différents groupes armés en République Démocratique du Congo (RDC). Aujourd’hui, il espère se construire une vie meilleure et participe au programme de réinsertion de Vision du Monde. Mike était en primaire quand il a rencontré pour la première fois les rebelles. Ils sont arrivés et lui ont promis un bon salaire et une vie meilleure. Dans l’Est de la RDC, les rebelles continuent de recruter des enfants dans leurs conflits, tant que la guerre continue contre le gouvernement. « J’ai 17 ans et je suis un ancien enfant soldat. La première fois, j’ai été aidé par une organisation internationale mais après quelques temps je suis retourné dans des groupes rebelles car j’étais recherché. Mais je rêve de devenir un bon chauffeur. Dragon Mike est un des 30 000 enfants qui a été recruté dans les groupes rebelles en RDC.

On les appelle “enfants soldats” « Il n’y a simplement pas d’excuse, pas d’argument acceptable pour armer des enfants ». Mgr Desmond Tutu Si l’on en croit Amnesty International, il y a, en ce début de troisième millénaire, plus de 300 000 enfants soldats dans le monde. Un tiers (130 000) se trouve en Afrique. Voix d’Afrique n’a pas les moyens de faire sa propre enquête sur une telle question. Les réinsérer, oui, mais comment ? Suite These photos and stories reveal what childhood was like before U.S. labor laws. For centuries in the United States, child labor was all too common. Despite efforts from educators to encourage primary school, an immigration boom in the latter half of the 19th century resulted in a new pool of child workers. The influx of low-earning, compliant young laborers coincided with the rapid expansion of industrial positions in mills and factories. Children worked long hours, often in cramped, dangerous conditions, to help support their families. Photo by Lewis Wickes Hine for the National Child Labor Committee/Library of Congress. At the turn of the 20th century, social reformers took aim at child labor. The National Child Labor Committee used photography to bring attention to the children's abysmal working conditions and push for reform at the state level. Photo by Lewis Wickes Hine for the National Child Labor Committee/Library of Congress. This magical button delivers Upworthy stories to you on Facebook: Small and babyfaced. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 10. 11. 12. 13. 14.

Related: