background preloader

Les 7 clés de l’économie collaborative

Les 7 clés de l’économie collaborative
Le philosophe français Bernard Stiegler l’appelle l’économie contributive. Le prospectiviste américain Jeremy Rifkin l’a successivement désignée comme étant l’âge de l’accès, la troisième révolution industrielle et plus récemment la société du coût marginal zéro. L’essayiste et consultante australienne Rachel Botsman défend depuis cinq ans le terme de consommation collaborative et depuis peu celui, plus global, d’économie collaborative, rejoignant en cela le chercheur belge Michel Bauwens, qui parle aussi parfois d’une économie de partage de la connaissance. Tous ces concepts fleurissent d’autant plus facilement que les habitants des pays occidentaux se sentent en situation de crise, en particulier depuis 2008 et l’explosion des désormais fameuses subprimes… L'économie collaborative se manifeste en effet d'abord comme une nouvelle «nouvelle économie», se développant via des communautés connectées. Son credo est d'utiliser sans posséder et de reprendre le contrôle de sa consommation. 1.

http://www.culturemobile.net/nouveau-monde-telecoms/7-cles-economie-collaborative

Related:  INFO MEMOIRE ECO NUMERIQUEÉCONOMIE COLLABORATIVETRAVAILblablacarce qu'est l' éco collaborative

Fiscalité du partage AirBnb, Le Bon Coin, Uber... : les propositions du rapport Terrasse pour mettre de l'ordre Il s’agit d’un rapport demandé à l’automne dernier au député de l’Ardèche Pascal Terrasse, il a donc été remis hier à Manuel Valls, et c’est un rapport important à mes yeux, parce qu’il fait bien le départ entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas dans les rapports entre la fameuse économie collaborative et l’Etat. D’abord, de quoi parle-t-on ? Cette « économie collaborative » appartient donc à l’économie marchande, selon vous ?

Le manifeste des Tiers Lieux Le manifeste des Tiers-Lieux est un ouvrage collectif qui vise à améliorer la compréhension de la dynamique des Tiers-Lieux de manière à diffuser ses valeurs et à démultiplier son impact sur la société. Toutes les informations autour de ce manifeste sont disponible dans l'onglet discussion de cette page. "Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l'on en dit mais par ce que l'on en fait..." - #TourTT La présentation à l'écran Les Tiers Lieux sont mots clés : #Gens #Communautés #Cultures #IntelligenceCollective #BiensCommuns

Badges, diplômes d’expérience numérique Le cas d’Annie Annie est assistante administrative dans une grande société depuis trois ans. Pour accéder à ce poste, Annie a fait valoir son diplôme (BTS assistante commerciale) et ses quatre années d’expérience antérieure, qui lui avaient donné l’occasion de pratiquer intensément l’allemand. Dans son poste actuel, elle a développé beaucoup d’autres compétences. JEIC vous parle de BlaBlaCar, exemple de consommation collaborative A quelques jours seulement de la conférence « Consommation Collaborative, un modèle économique alternatif ? » qui réunira Antonin Léonard de OuiShare et Sophie Gandon de la Ruche qui dit Oui, JEIC a eu l’occasion de poser des questions à Diane Prébay, attachée de presse pour BlaBlaCar. Site de covoiturage lancé en 2006, BlaBlaCar est une « success-story made in France ».

Economie collaborative, économie du partage : quels enjeux pour demain ? Les activités dites de « l’économie collaborative » (sharing economy) se développent à grande vitesse. Ainsi, d’après une étude de PwC, le chiffre d’affaires de l’économie collaborative à l’échelle mondiale pourrait passer de 15 milliards de dollars en 2013 à 235 milliards à l’horizon 2025[1]. Championne française, l’entreprise Blablacar compte aujourd’hui 20 millions d’utilisateurs dans le monde. Ces activités suscitent néanmoins de vifs débats, sur leurs effets économiques, environnementaux et surtout sociaux. Construites autour de l’échange, du partage ou de la vente entre particuliers de biens, de capitaux, de services voire de symboles, elles recouvrent des réalités très diverses.

mémoire final par Maxime CROMBEZ - Economie collaborative et fiscalité - Taxer l'ubérisation.pdf - Fichier PDF Economie collaborative et fiscalité - Taxer l'ubérisation.pdf Nom original: Economie collaborative et fiscalité - Taxer l'ubérisation.pdf Titre: mémoire final Auteur: Maxime CROMBEZ Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.12.1 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/11/2016 à 23:16, à partir de l'adresse IPv4 78.193.***.***. La présente page de téléchargement du document a été vue 49 fois.

La consommation collaborative Les détracteurs de la consommation de masse à l’occidentale ont toujours peiné à faire entendre leur voix. Depuis sa diffusion au début des années soixante, et malgré les critiques, un demi-siècle s’est écoulé sans changement majeur. Seuls les objets de désirs se sont en partie déplacés – moins d’alimentation et d’habillement, plus de communication, de transports et de loisirs. Les dépenses individuelles de masse structurent toujours notre économie et orientent nos représentations sociales. Les années 2010 marquent-elle le début d’une inflexion majeure ? L’hyperconsommation semble soumise à des coups de boutoir venus de trois horizons.

Rapport Mettling : ce que le numérique change au travail Faut-il modifier le code du travail pour prendre en compte la transformation numérique du travail ? Comment prendre en compte les bouleversements introduits dans la vie au travail et l'organisation des entreprises ? Dans un rapport remis ce mardi à la ministre du Travail Myriam El Khomri, le DRH d'Orange, Bruno Mettling, avance des pistes. Travail, ordinateur Steve Marcus © Reuters Comment le numérique bouleverse l'entreprise ? Et comment accompagner ces changements ? BlablaCar : focus sur une réussite Un concept simple et utile Le concept de BlablaCar, anciennement Covoiturage.fr (toujours disponible à cette URL en pour la version française), est simple. Il permet de faire se rencontrer les personnes désireuses de se rendre à un endroit avec d’autres personnes se rendant aussi au même endroit avec un véhicule. C’est le principe du covoiturage. Une pratique qui permet un bénéfice à la fois pour le conducteur (puisque son trajet sera amorti en partie ou en totalité par la contribution des covoitureurs), mais aussi pour les covoiturés, puisque ceux-ci économisent souvent de l’argent comparativement à des trajets qui auraient pu être effectués par des moyens classiques comme le train ou l’avion. Son fondateur, Frédéric Mazzella, imagine le concept à partir d’un constat auquel il fut lui-même confronté.

Abus de l'économie collaborative : où est le problème ? Les catégories traditionnelles de l’économie collaborative égarent le raisonnement pour sa régulation. Une nouvelle segmentation est proposée pour mieux poser le problème. Le problème posé par l’économie collaborative Dans sa consultation sur l’économie collaborative, lancée en novembre dernier, le Conseil National du Numérique pose le problème suivant : “Le web participe à faire tomber la séparation historique entre producteur et consommateur, entre le créateur et son public, et entre professionnels et amateurs. Il a aussi suscité la création de nombreuses plateformes dédiées à la vente, au troc, à la location, au financement, ou au don entre pairs. [...]

Related: