background preloader

Climat : 5 rapports du GIEC, 5 chiffres alarmants

Climat : 5 rapports du GIEC, 5 chiffres alarmants
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard Réchauffement de l'atmosphère, montée et acidification des océans… L'un après l'autre, les rapports du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dressent un tableau sombre de l'évolution de notre climat. Ce groupe, qui compile près de 20 000 études de plus de 800 chercheurs, a publié dimanche 2 novembre la synthèse de son cinquième rapport après ceux de 1990, 1995, 2001 et 2007. « Le réchauffement du système climatique est sans équivoque et, depuis les années 1950, beaucoup de changements observés sont sans précédent depuis des décennies voire des millénaires. L'atmosphère et l'océan se sont réchauffés, la couverture de neige et de glace a diminué, le niveau des mers s'est élevé et les concentrations des gaz à effet de serre ont augmenté. » (5e rapport du GIEC, novembre 2014) Voici une sélection de chiffres à en retenir. Chaque rapport du GIEC réévalue à la hausse ses projections pour le siècle à venir.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/11/04/climat-5-rapports-du-giec-5-chiffres-alarmants_4517326_4355770.html

Related:  Environnement état de la planèteDu développement au développement durableRéchauffement climatiqueGIEC

Tous responsables ?, par Christophe Bonneuil (Le Monde diplomatique, novembre 2015) Isaac Cordal. – « Résistance », 2013 cementeclipses.com — L’artiste expose à la galerie COA à Montréal jusqu’au 28 novembre. Anthropocène : ce mot désigne une nouvelle époque de l’âge de la Terre, ouverte par une humanité devenue force tellurique. Claude Allègre: "Je défends une vision positive de l’écologie" Youphil: Les militants écologistes se mobilisent en vue du sommet de Copenhague, en décembre prochain. Ils espèrent obliger les dirigeants à fixer des objectifs chiffrés. Quels engagements devraient prendre, selon vous, les politiques? Claude Allègre: C’est n’importe quoi! Fixer des quotas est une mauvaise méthode. Nous l’avons vu avec le protocole de Kyoto, personne ne tient parole. Deux degrés de plus, deux degrés de trop, par Eric Martin (Le Monde diplomatique, novembre 2015) Contenir le réchauffement global à 2 °C par rapport à la période préindustrielle : cette idée s’appuie sur les travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui étudie une palette de scénarios et leurs conséquences. Evoqué dès la fin des années 1990, cet objectif était en discussion au sein de la convention des Nations unies depuis les années 2000. Il paraissait susceptible d’empêcher des conséquences graves ou irréversibles à l’échelle du globe. Depuis la conférence de Copenhague en 2009, toutes les parties ont adopté ce chiffre, qui s’est également diffusé auprès du grand public. Le dernier rapport du GIEC, publié en 2014, évalue à 0,85 °C l’augmentation des températures depuis 1880 — approximation raisonnable du début de l’époque industrielle.

Pays les moins avancés - Questions thématiques - Nations Unies Aperçu Les pays les moins avancés (PMA) sont les pays les plus pauvres et les plus faibles du monde. Ces 48 pays EN, structurellement handicapés dans leur développement, vulnérables au niveau économique, méritent une attention particulière de la part de la communauté internationale. Ils bénéficient de mesures d'appui spécifiques, en particulier dans le domaine du financement du développement, mais également dans le cadre du commerce multilatéral. Quels sont les critères d’identification des pays les moins avancés (PMA) ? Afin d’être reconnu comme PMA, un pays doit remplir les trois critères suivants :

Ces sauveteurs du climat qui commencent à inquiéter l’industrie pétrolière Basta ! : Malgré sa création récente, 350.org a déjà organisé plusieurs actions spectaculaires et remporté des succès inattendus, ce dont témoigne l’ampleur prise par le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) que vous avez lancé, et auquel se sont associés des centaines de fondations, d’organisations religieuses, de fonds de pension, d’organisations publiques, d’universités ou de collectivités locales [1]. Qu’est-ce qui fait, selon vous, la différence entre 350.org et les autres organisations qui travaillent sur l’environnement et le climat ? May Boeve : [2] Nous avons créé 350.org pour travailler sur une seule question : le besoin urgent d’agir contre le changement climatique. Le changement climatique est un enjeu qui nous accompagnera toute notre vie, mais si nous ne réagissons pas très rapidement et avec une ampleur suffisante, ses conséquences seront dramatiques.

Climat : de la science à la politique, par Philippe Descamps (Le Monde diplomatique, novembre 2015) Isaac Cordal. – « Survivors » (Survivants) », 2013 cementeclipses.com — L’artiste expose à la galerie COA à Montréal jusqu’au 28 novembre. Durant la nuit polaire, la température monte difficilement au-dessus des — 60 °C sur les hauteurs de l’Antarctique. A l’intérieur des frêles baraquements de la base de Vostok, on chante Georges Brassens ou Vladimir Vissotsky pour garder le moral. Indice de développement humain (IDH) selon le PNUD Télécharger les dernières données de l’indice de développement humain Afficher les questions fréquemment posées sur l’IDH L’IDH a été créé pour souligner que ce sont les personnes et leurs capacités qui devraient constituer le critère ultime pour évaluer le développement d’un pays, et non la seule croissance économique. L’IDH peut aussi servir à remettre en question les choix de politiques nationales, en comparant comment deux pays ayant le même niveau de RNB par habitant peuvent atteindre des résultats différents en matière de développement humain. Ces contrastes peuvent stimuler le débat sur les priorités politiques des gouvernements. L’Indice de développement humain (IDH) est une mesure sommaire du niveau moyen atteint dans des dimensions clés du développement humain : vivre une vie longue et en bonne santé, acquérir des connaissances et jouir d’un niveau de vie décent.

Pourquoi « le sujet le plus important du monde » ne fait presque jamais la une des newsmagazines français La population française sait-elle en quoi consiste l’effet de serre, cause du réchauffement climatique ? Pas vraiment si l’on en croit l’enquête menée chaque année par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) sur « les représentations sociales de l’effet de serre et du réchauffement climatique ». Les trois quarts des répondants (72%) estiment bien que « le réchauffement de la planète est causé par les activités humaines ». Mine Arnaud: l'entente a été signée avant l’évaluation des ressources L’entente qui lie le gouvernement du Québec et son unique partenaire financier dans le projet Mine Arnaud a été conclue en 2009, soit avant l’évaluation précise des ressources, l’établissement d’une durée de vie au projet et la tenue d’une évaluation environnementale. Ces six années écoulées expliquent, selon Investissement Québec, le fait que Yara International n’achète plus 100 % de la production de la mine, mais bien désormais 40 %. La société d’État, promoteur de l’imposant projet de mine à ciel ouvert de Sept-Îles, a précisé pour la première fois jeudi que l’entente signée avec Yara International n’oblige absolument pas la multinationale norvégienne à acheter toute la production. Investissement Québec et Mine Arnaud ont pourtant toujours affirmé que l’entreprise spécialisée dans la fabrication d’engrais prendrait livraison de la totalité du concentré d’apatite qui sera produit par la mine. « Une entente a été conclue en 2009, a répondu Investissement Québec aux questions du Devoir.

Related: