background preloader

Travailler chez Google : 11 faits et chiffres étonnants

Travailler chez Google : 11 faits et chiffres étonnants
Google est devenu l’employeur de référence dans le monde. La firme de Mountain view soigne ses employés et se soucie de leur bien-être en leur offrant de nombreux avantages. Ses méthodes de management inspirent beaucoup de start-up et d’entreprises. Fin octobre, la société Google a été classée par l’Institut Great Place to work comme la meilleure multinationale où il fait bon travailler dans le monde. Et quelques jours auparavant c’est LinkedIn qui classait Google en tête des 100 entreprises les plus désirables. Pourquoi tant d’amour pour le célèbre moteur de recherche devenu un géant du web ? 1. Les services de recrutement de Google reçoivent 3 millions de candidatures chaque année. 2. Le même responsable des ressources humaines a réussi à bannir récemment les casse-têtes et les questions bizarres qui n’apportaient rien pour revenir à des méthodes plus « classiques ». 3. 4. La nourriture à volonté et gratuite pour tous les employés, c’est une tradition depuis la naissance de Google.

http://www.blog-emploi.com/travailler-chez-google/

Related:  Ch 1.1 Le cadre de travail et la motivation des salariés

Travailler chez google n'offre pas que des avantages Entreprise à part qui entretient le mythe sur son recrutement hors-norme de talents aussi divers que complémentaires, Google fait rêver. Liberté de travailler sur ses projets personnels, locaux fastueux et agréables, doux sentiment d'appartenir à une forme d'élite : un poste chez le géant américain relèverait donc de l'idéal. Pourtant, à en croire la quarantaine de témoignages d'anciens et actuels salariés publiés sur le site américain de discussion Quora, tout ne serait pas si rose dans l'une des sociétés les plus célèbres du monde. Privilégiés et souvent conscients de l'être, ces salariés ont peut-être des "problèmes de riches" mais leurs critiques sont révélatrices de failles d'organisation, dans lesquelles nombre d'entreprises (et d'employés) pourront se reconnaitre.

Google est toujours l'employeur le plus attractif au monde Pour la cinquième année consécutive, Google est à la 1ère place du Top 50 des employeurs les plus attractifs au monde publié par Universum. Basé sur les votes de plus de 200 000 étudiants de grandes écoles et universités, interrogés dans 12 pays (Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Russie, Royaume-Uni et États-Unis), ce classement consacre une nouvelle fois la suprématie de la firme de Mountain View. Google en tant qu’employeur est-il indétrônable ? On dirait bien que oui quand on regarde le classement Universum 2013. Le plus célèbre des moteurs de recherche semble bien installé sur la première marche du podium et ce depuis 5 ans. Derrière, la bataille fait rage : Microsoft reste bien placée et gagne même une place dans le classement Ingénieurs.

Google : pourquoi les salariés aiment y travailler Google, l’une des entreprises les plus puissantes du monde. Et aussi l’une des plus attractives ! Nombreuses sont les personnes qui rêvent d’y travailler. Evoluer dans une entreprise qui a gravi les échellons de la notoriété et du succès pour atteindre les sommets, c’est évidemment très stimulant ! La motivation en entreprise, c’est justement l’une des principales problématiques rencontrées par les responsables RH au quotidien. 4. Travailler chez Google, ce n'est pas que du bonheur Une cantine gratuite, des salaires alléchants (88.000 euros par an en moyenne pour un ingénieur), des fauteuils massants ou encore 20% de temps libre pour développer ses projets personnels… A priori, Google paraît l'endroit rêvé pour tout salarié. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le groupe américain figure régulièrement parmi les premières places des palmarès consacrant les employeurs préférés des jeunes diplômés. Si travailler chez le géant de la Silicon Valley est une expérience très enrichissante, cela peut bizarrement avoir de mauvais côtés. C'est en tout cas le point de vue de certains anciens employés de la firme de Mountain View, qui échangent leurs critiques sur un fil de discussion du site de questions-réponses Quora, repéré par Business Insider. En voici les plus marquants. > Des employés trop qualifiés

La motivation au travail La motivation au travail « fait référence aux énergies investies pour initier et réguler les comportements liés à un emploi et qui déterminent la forme, la direction, l’intensité et la durée de ces dits comportements » selon Jacques Forest et Geneviève A. Mageau, chercheurs en psychologie à l’université du Québec à Montréal (2008). En effet, la motivation au travail varie en forme et en intensité, ce qui la rend multidimensionnelle.

Comment se faire embaucher chez Google ? Employeur préféré des étudiants, en tête du classement des employeurs les plus attractifs au monde… Google n’a de cesse de faire rager tous les employés de la terre avec ses bureaux ornés de toboggans, de poufs multicolores, de cafétérias géantes, de coins relaxation ou de salles de jeux… Alors pourquoi pas vous ? Qui ne tente rien n’a rien non ? Maintenant que l’idée a fait son chemin, la question est de savoir comment vous y prendre pour postuler et passer le cap de l’entretien. Zoom sur les méthodes qui pourraient faire mouche. Tout savoir sur Google… Tout d’abord, commencez par bouquiner.

Les conditions de travail au sein de Google ! - Il faut tout d’abord maîtriser au minimum 3 langues couramment. Les 400 employés cadres chargés du recrutement n’opèrent en tout qu’une dizaine d’entretiens d’embauche, une vingtaine s’il s’agit d’un poste plus important Suite aux 3500 CV reçus quotidiennement par l’entreprise en 2006, Google a décidé de créer et de développer un logiciel entièrement consacré à la gestion des CV ! On compte aujourd’hui 54 604 employés chez Google et 3 des 10 directeurs du conseil d’administration font partie de l’entreprise (Sergey Brin, Eric Schmidt et Larry Page). Depuis que Google a rejoint le monde de la bourse, 1200 de ses employés sont devenus millionnaires. 500 d’entre eux ont plusieurs dizaines de millions et 80 d’entre eux ont quelques centaines de millions de dollars par an !

7. Le Recrutement chez Google Lorsqu’un recruteur effectue une mission de sourcing, il dispose d’un certain nombre d’outils classiques : Agence Pôle Emploi, cabinets de recrutement, sites spécialisés & contacts avec les écoles. Google utilise ces réseaux mais, en analysant la stratégie de recrutement, on se rend qu’elle utilise des méthodes aussi insolites qu’efficaces. Recruter par une publicité codée Le “billboard myster” est une équation mathématique affichée sur un panneau publicitaire, sans logo, ni signe distinctif. Le résultat de l’équation donne une suite de chiffres à associer à .com pour accéder à l’annonce de recrutement. Les avantages de cette méthode sont simples, ce panneau exposé touche potentiellement un grand nombre de personnes.

Related: