background preloader

Une répartition déséquilibrée des professions entre les hommes et les femmes

Une répartition déséquilibrée des professions entre les hommes et les femmes
11 décembre 2014 - La quasi totalité des aides à domicile sont des femmes, contre 2 % des ouvriers du bâtiment. Les femmes demeurent cantonnées aux métiers dits féminins. La participation des femmes au marché du travail ne cesse d’augmenter depuis les années 1960. Elle approche désormais celle des hommes : en 2012, 47,7 % des travailleurs sont des travailleuses. Où travaillent les femmes ? Les femmes sont surreprésentées dans les professions incarnant les « vertus dites féminines » (administration, santé, social, services à la personne) : 97 % des aides à domicile et des secrétaires, 90 % des aides-soignants, 73 % des employés administratifs de la fonction publique ou encore 66 % des enseignants sont des femmes. Des métiers encore réservés aux hommes Les femmes sont toujours peu nombreuses dans les professions incarnant les « vertus dites viriles » (force et technicité) : elles représentent 2 % des ouvriers du bâtiment, 10 % des chauffeurs, 15 % des policiers, pompiers et militaires.

Les inégalités de salaires hommes-femmes : état des lieux 27 mai 2016 - Tous temps de travail confondus, les hommes gagnent 23 % de plus que les femmes. Près de 11 % des écarts de salaires entre les deux sexes sont inexpliqués et relèvent d’une discrimination « pure ». Le salaire mensuel net moyen des hommes, pour un poste à temps plein, est de 2 410 euros en 2014, celui des femmes de 1 962 euros, soit un écart de 448 euros, presque un demi-smic. Les hommes perçoivent donc, en moyenne et en équivalent temps plein [1], un salaire supérieur de 22,8 % à celui des femmes (voir plus bas notre encadré méthodologique sur la façon de mesurer l’écart). Ou, ce qui revient au même, les femmes touchent en moyenne 81,4 % du salaire des hommes (1 962 divisé par 2 410), ou ont un salaire inférieur de 18,6 %. Plus on progresse dans l’échelle des salaires, plus l’écart entre les femmes et les hommes est important. Salaires en équivalent temps plein. Les écarts dépendent aussi de la catégorie sociale Salaires en équivalent temps plein.

L’inégalité entre les femmes et les hommes dans la haute fonction publique : du constat aux moyens d’y remédier 1Les inégalités entre les femmes et les hommes dans la haute fonction publique sont manifestes : les femmes représentent le quart ou le cinquième des emplois de direction selon les secteurs, alors qu’elles sont majoritaires dans l’emploi. 2Cet écart concrétise bon nombre d’inégalités qui se situent en amont de l’accès aux emplois d’encadrement. Celles-ci tiennent à la division sexuée des rôles dans la société dans son ensemble, mais aussi à la fonction publique elle-même, qui génère des discriminations spécifiques. 3Dans ces conditions, que peuvent les politiques publiques ? 4Pourquoi les progrès réalisés ont-ils été si ténus ? 1.1. 1 Source : Insee, enquêtes Emploi. 5Les administrations publiques emploient beaucoup de femmes : en 2009, 42,2 % des femmes ayant un emploi travaillent dans ce secteur, contre 18,3 % des hommes. Tableau 1 - Taux de femmes par statut et catégorie hiérarchique dans les trois fonctions publiques (au 31 décembre 2008) 1.2. 1.4. 1.5. 2.1. 2.2. 3.1. 3.2. 3.3. 3.3.1.

Les inégalités entre les femmes et les hommes en France Les inégalités entre les femmes et les hommes se sont réduites au cours des dernières décennies, que ce soit en matière d’éducation, de participation à la vie professionnelle ou en politique. Mais l’égalité est loin d’être atteinte, en termes de salaire ou de partage du travail domestique notamment. Voici un tour d’horizon de nos principaux indicateurs. Source : Insee, ministère de l'Enseignement supérieur, ministère de l’Intérieur – © Observatoire des inégalités Les femmes sont plus souvent diplômées de l’université À l’université, les femmes sont plus nombreuses (59 % des étudiants) que les hommes en 2018-2019, alors qu’elles n’étaient que 43 % en 1960-1961. Égaux devant le chômage Alors que, depuis les années 1970, le chômage des femmes en France a toujours dépassé celui des hommes, depuis la fin des années 2000, les taux se sont rapprochés pour devenir équivalents : 8,5 % des hommes et 8,4 % des femmes étaient sans emploi en 2019 [1]. Des inégalités de salaire persistantes

LE STATUT DE LA FEMME EN FRANCE AUJOURD’HUI Défavorisée à travers les siècles, la femme en France voit son statut changer aujourd’hui rapidement. Sous l’Ancien Régime, la loi Salique, héritée des tribus franques, lui interdisait l’accès au trône. A la Révolution les femmes jouèrent un rôle important et en 1791 la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne, stipulait dans son article premier que “la femme naît libre et demeure égale à l’homme en droit.” Cette déclaration ne fut jamais votée, Olympe de Gouges, son auteur, fut guillotinée et les femmes écartées du pouvoir. Sous Napoléon, le code civil promulgué en 1810 était basé sur le droit romain et mettait la femme sous l’autorité du mari, chef de la famille. Quelques mots tout d’abord sur l’éducation. Dans le monde du travail, l’ascension des femmes fut rapide. Revers de la médaille: les Françaises touchent en moyenne un salaire inférieur de 25% à celui des hommes (contre 9% de moins au Danemark et 35% de moins en Grande-Bretagne). Gisèle Kapuscinski Rapin, Anne.

Sexisme au travail : un impact sur la santé des femmes Votre collègue s'adresse à vous en vous appelant "Ma belle" ? Un autre vous lance, en blaguant : "T'es une femme, tu ne vas pas y arriver !" Même sur le ton de la plaisanterie, ces phrases relèvent du sexisme ordinaire. Le chiffre. 80% des femmes salariées sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes. Huit femmes sur dix et autant d'hommes interrogés ont notamment été témoins de blagues sur les femmes et 50% des femmes en ont été la cible, souligne un rapport du Conseil supérieur de l'égalité professionnelle (CSEP) remis vendredi à la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine. Une détresse psychologique. Un sexisme passif. Difficile à définir... ... et à sanctionner. >> LIRE AUSSI - A l'Assemblée, scènes de sexisme ordinaire >> LIRE AUSSI - Un Tumblr pour dénoncer le sexisme ordinaire en politique >> LIRE AUSSI - Accusée de sexisme, la SNCF retouche ses "astuces beauté"

Les inégalités entre les femmes et les hommes Françoise Milewski est économiste à l’OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Économiques). Coresponsable du Programme de Recherche et d’Enseignement des Savoirs sur le Genre (PRESAGE) et membre de l'Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes, elle a réalisé de nombreuses études sur les inégalités entre les femmes et les hommes. Elle répond ici aux questions de lafinancepourtous. Les indicateurs Un premier indicateur des inégalités économiques entre les femmes et les hommes est l’insertion des femmes sur le marché du travail qui se mesure par le taux d’activité. Depuis les années 60, les femmes se sont fortement insérées sur le marché du travail. Temps partiel Deuxième indicateur, le temps de travail : « Le temps partiel est une affaire de femmes », souligne Françoise Milewski. Troisième indicateur, la ségrégation professionnelle : les femmes n’exercent pas les mêmes métiers et ne travaillent pas dans les mêmes secteurs que les hommes. Réduction des inégalités en panne

10 chiffres sur les inégalités hommes-femmes Le 8 mars, c'est la journée internationale de la femme. A cette occasion, l'Insee publie une étude intitulée "Femmes et Hommes-Regards sur la Parité". Le texte pointe de réels progrès depuis vingt ans, mais des inégalités demeurent. La preuve en dix chiffres. 4h01: C'est le temps consacré tous les jours par les femmes aux tâches domestiques (ménages, courses, soins aux enfants, jardinage etc). C'est deux fois plus que les hommes qui n'y consacrent que 2h13. 4h45 : c'est le temps libre dont disposent les femmes. 39% : Les femmes cadres sont plus nombreuses aujourd'hui. 31% des femmes salariées travaillent à temps partiel, contre 7% de leurs collègues masculins. 25% : Les femmes gagnent toujours moins que les hommes. 833 euros: c'est le montant moyen de la pension de retraite des femmes. 20,8% : C'est le taux des femmes présentes dans les conseils d'administration du CAC 40 (15,3% en 2010 et 10,5% en 2009) et 2% de femmes PDG. 22% : Telle est la part des femmes élues au Sénat.

Statu de l'homme ou de la femme dans l'enreprise Salaire

Related: