background preloader

Désherbage

Désherbage
Définition Le désherbage est l’opération qui consiste à éliminer et à renouveler les collections. Elles s’effectuent en priorité au moment du récolement annuel. Les raisons qui motivent un désherbage sont : Un fonds documentaire est vivant et doit évoluer ; une collection usagée n’attire pas les utilisateurs ; les besoins documentaires changent ; les documents se diversifient. Les opérations de désherbage doivent être régulières, elles sont liées à la politique d’acquisition et permettent une mise en valeur du fonds et des activités réalisées autour de celui-ci. Critères de désherbage Pertinence intellectuelle : veiller à proposer une vision actuelle et cohérente de la discipline et de son histoire et conserver dans le fonds les auteurs qui figure dans le « corpus » disciplinaire. I = incorrect, fausse information O= ordinaire, superficiel, médiocre U= usé, détérioré, laid P= périmé I =inadéquat, ne correspond pas au fonds Documentaire Fictions Périodiques Procédure administrative

Le desherbage au CDI : éléments pratiques selon la nature des documents Fiche établie en mai 2001 grâce à la collaboration de documentalistes de Périgueux (24) Il doit être basé sur les principes suivants : Le service de documentation n'est pas un service d'archives. Il y a des institutions spécialisées dans la Mémoire -Archives départementales -Bibliothèques municipales auxquelles on peut faire des dons. Une documentation périmée ou vieillie est responsable de la désaffectation du CDI par les élèves, participe de l'échec scolaire et de l'inappétence à la lecture, et donne une idée passéiste de la littérature de jeunesse. Partie intégrante de la stratégie documentaire, toute élimination doit être régulière et complétée par une politique d'acquisitions dans le même secteur. Les manuels scolaires Doivent correspondre à la réactualisation des programmes. Les périodiques Nous proposons une série de dates "butoir", mais il est évident que chacun doit moduler en fonction des utilisations développées dans l'établissement. -Lycées : 5 ans. Revues pédagogiques : 5 ans.

Référentiel de l'Education prioritaire : les ressources du centre — Centre Alain Savary - Education prioritaire - ifé Regards de jean-yves rochex sur les politiques d'éducation prioritaire À partir d’une approche politique, historique, sociologique et psychologique, le chercheur retrace en quelques minutes les évolutions, infléchissements, réorientations des politiques de l’éducation prioritaire depuis son acte fondateur Circulaire n° 81-238 du 01/07/1981 (B.O. 27 du 09/07/1981) Jean-Yves Rochex étudie depuis longtemps les dispositifs de l’Éducation prioritaire. Voir la vidéo Accès direct aux items du référentiel : Le référentiel de l'Education prioritaire Désherbage des périodiques « J’avais proposé sur la liste de faire un tableau récapitulatif des pratiques de désherbage de périodiques par rapport aux réponses que j’ai reçues. J’ai surligné en jaune mes propres usages, sachant que je ne jette pas, je donne par exemple à l’infirmerie, Psychologies, Marianne, Fémina, les très vieux Géo et National Geographic, etc, que je ne garde pas, je donne au labo de SES les périodiques économiques et qui ont dépassé le temps de présence au CDI et dans la base, je donne aux profs de cuisine de quoi faire un kiosque à la section hôtelière car on s’est rendu compte que les élèves les lisaient dans leur environnement mais pas au cdi où ils préfèrent d’autres titres ou des BD. Je donne aux élèves les périodiques susceptibles de leur plaire et qui ont passé la date de péremption au CDI et dans la base (anciens Science & vie, Sciences et avenir, Micro hebdo, etc). Je récupère le programme télé du Monde, Nouvel Obs ou La Provence que je passe aux aux internes.

Savoirs CDI: Vocabulaires contrôlés Introduction Jusqu'à la fin de la dernière décennie, le schéma qui se trouvait derrière la notion de langage documentaire était que le langage utilisé à l'indexation devait être le même que celui utilisé à la recherche. En outre la plupart des spécialistes de la question pensaient que des langages documentaires de type différent (par exemple RAMEAU et Motbis pour ne citer qu'eux) ne pouvaient en aucun cas être compatibles. La grande nouveauté en ce domaine est apparue avec la norme américaine ANSI-NISO Z39.19:2005 dans les annexes de laquelle on trouvait des exemples d'interopérabilité entre LCSH (équivalent américain de RAMEAU) et le thésaurus ERIC (équivalent américain de Motbis). Mots-clés, conceptualisation, contextualisation et repérage de l’information pertinente (du triomphe de Google au projet de Web sémantique du W3C) semblent aller dans un sens tout à fait différent. L’approche traditionnelle des langages documentaires

Le désherbage au CDI : Intervention de Madame Tinel, bibliothécaire à Bordeaux, auprès des indexeurs Mémofiches, à Poitiers, le 3 juin 1999 Introduction Co-responsable du service central des bibliothèques de quartiers, nous gérons dix bibliothèques plus un bibliobus, 50 personnes et des sites plus ou moins éloignés, plus ou moins modernisés…. Par conséquent, j’ai été rapidement confrontée à ce problème du désherbage.Les premières bibliothèques de quartiers ou de proximité, ont été créées dès la fin de la guerre de 1939-1945, d’où d’importants problèmes de gestion des documents que l’on ne pouvait plus conserver.Et j'ai suivi un stage dans les services techniques de la ville de Paris où se trouve l’ADEL (Antenne de Diffusion et d’Echanges du Livre), une réserve qui gère le désherbage de 56 ou 57 bibliothèques de la ville de Paris. Mon intervention sera structurée autour de 3 points : Les aspects psychologiques,Les aspects méthodologiques,Les aspects juridiques. Éliminer signifie ‘chasser hors du seuil’ (e+limen) : c’est la désélection de documents qui sont destinés à être sortis de leur emplacement habituel afin d’être :

Les clubs-CDI dans un collège, une drôle de cuisine ! - Doc pour docs Avec 6 à 8 clubs par semaine depuis 15 ans, je fais partie de ceux qui aiment les clubs, et qui ont un peu tout essayé. Je suis persuadée qu’ils sont importants pour les élèves : ceux qui ont du mal à s’intégrer, ou ceux qui ont envie de faire autre chose que les cours traditionnels. Ils sont également importants pour nous, permettent de créer une petite vie autour du CDI, et changent les relations avec les élèves. Pourtant, depuis quelques années, mes clubs ont du mal à trouver leur public. J’ai donc dû me renouveler, pour les attirer, et surtout pour les garder ! Si comme moi vous êtes convaincus des bénéfices qu’on peut tirer des clubs, mais si comme moi vous rencontrez des difficultés à faire des clubs « classiques » à l’ancienne (le fameux club lecture avec plein d’élèves qui lisent, qui donnent leur avis, et qui reviennent à chaque fois...), voici quelques idées qui pourront peut-être vous aider. Les astuces pour que ça marche Un projet sur le long terme ? Un club pour qui ?

Rapports de BCDI 2006 et récolement Dans BCDI 2006, version par ailleurs à peine retouchée de BCDI3, la nouveauté, ce sont essentiellement les rapports.Le module d’édition des rapports apparaît sous deux formes : édition assistée, et édition experte. À première vue, ni l’un ni l’autre n’est bien commode, et la documentation est loin de faire toute la lumière sur leur utilisation. Quelques points sont utiles à connaître néanmoins pour pouvoir se débrouiller dans un premier temps. 1. On ne peut pas les utiliser directement, mais on peut les récupérer et les enregistrer sous le nouveau format : Outils > Edition des rapports > ExpertPuis : Fichier > Ouvrir Dans la fenêtre qui s’ouvre, on va chercher le rapport qu’on va récupérer, en choisissant, dans « Type de fichier », « Anciens rapports (*.rap) ».Enfin, on enregistre en cochant le fichier de recherche souhaité. 2. Ça, c’est une bonne nouvelle pour ceux qui ont pesté contre le verrouillage des rapports préfabriqués dans BCDI3.

Savoirs CDI: Les métadonnées : pourquoi, et pour quoi faire ? Ressources Les métadonnées : généralités Dossier sur les métadonnées et outils d’édition publiés par le Scérén sur les normes et standards applicables aux métadonnées, publié par educnet : sur les normes applicables en matière de métadonnées, publié par Wikipédia: web sémantique : traduction par Elisabeth Lacombe et Jo Link-Pezet de l'article de Tim Berners-Lee, James Hendler, Ora Lassile : générale sur le traitement documentaire des ressources électroniques. Dublin core Consortium Open Archive : F., Le protocole OAI et ses usages en bibliothèque, Paris :ministère de la Culture, 2005. Plan détaillé [Pour lire le texte intégral : Téléchargez le document]

Politique d'acquisition, désherbage et budget (Bibliographie sélective) Comment valider l’information sur Internet ? Le journaliste plurimédia Cyrille Franck a réalisé un dossier pour des lycéens (dans le cadre de la 24e semaine de la Presse et des Médias dans l’Ecole) : Comment valider l’information à l’heure du Web et des réseaux de 35 diapositives (cf. ci-dessous). Méthodologie en 2 étapes pour vérifier l’information sur Internet Ce support de présentation élaboré pour une intervention auprès de lycéens présente une méthodologie de recherche et de qualification de l’information trouvée sur le Web en plusieurs étapes (et avec des exemples tirés de médias sous un point de vue journalistique) : Introduction – Pourquoi est-ce important de valider l’information ? Identifier et valider la source – Identifier et certifier l’émetteur – Quelles techniques de validation ? Les pièges à déjouer – Attention aux daux comptes Twitter! Dossier Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Notices bibliographiques en téléchargement — Documentation (CDI) Bibliothèque nationale de France : Transfert de notices en ligne La Bibliothèque nationale de France met en ligne un document expliquant la procédure pour transférer des notices bibliographiques du catalogue général de la BnF et propose en complément le téléchargement d'un mode d'emploi très détaillé, illustré de copies d'écran. BNF catalogue général Ce site permet de rechercher les notices du catalogue de la BNF, de les visualiser et de les exporter afin de les transférer dans un logiciel documentaire. Le catalogue Bn-Opale plus comprend les notices des documents imprimés, sonores, iconographiques, audiovisuels, électroniques, cartographiques, multisupports, d'archives et manuscrits. Les réservoirs académiques Plusieurs académies ont mis en place un dispositif de mutualisation de notices. Académie de Besançon : Notices mutualisées à télécharger Académie de Limoges : Notices partagées

Related: