background preloader

Les Tribulations d'un Petit Zèbre » [VIDÉO] Quand l’école rend malade : la phobie scolaire vécue de l’intérieur

Les Tribulations d'un Petit Zèbre » [VIDÉO] Quand l’école rend malade : la phobie scolaire vécue de l’intérieur
C'est la rentrée ! Les vacances de la Toussaint sont finies. Deux semaines passées si vite & un zébrillon qui a du reprendre ce matin le chemin du collège, non sans mal Je pressentais que la veille de la reprise, & la reprise elle-même ne seraient pas simples... Et, si l'angoisse n'a pas été aussi forte que début septembre, elle fut tout de même très présente & pesante toute la soirée d'hier & plus encore avant 08h00 aujourd'hui. Par hasard (si tant est qu'il existe...), hier soir nous regardions le JT de France 2 lorsqu'un reportage tourné dans le service de pédopsychiatrie de l'hôpital neurologique de Lyon dirigé par le Dr Olivier Revol fut lancé. Depuis son entrée en sixième, il y a un an, Mathéo souffre de phobie scolaire. Car il s'agit bien d'une incommensurable peur, qui submerge, qui envahit tout notre être. De celle-ci va découler des somatisations, des maux (de ventre, de tête), des irruptions dermatologiques (eczéma, parapsoriasis). Qui sont ces enfants ? Le Dr Revol précise :

http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/11/03/video-quand-lecole-rend-malade-la-phobie-scolaire-vecue-de-linterieur/

Related:  Haut potentielphobie scolairemntfs

Je fais mon coming out Avant d’exprimer le contenu de mon coming out, j’aimerais revenir sur la notion : Coming out du vilain petit canard. Un coming out c’est quoi ? qu’est-ce que ça implique ? Commençons par la Définition du « coming out » selon Wikipedia : Le coming out, contraction de l’expression coming out of the closet, ou sortir du placard au Canada, désigne principalement l’annonce volontaire d’une orientation sexuelle ou d’une identité de genre. Le coming-out peut se faire dans un ou plusieurs milieux : les membres de la famille (proche/éloignée), les amis, les collègues, les voisins, etc.

La phobie scolaire La phobie scolaire, c’est la peur irrationnelle (c’est-à-dire sans motif) d’aller à l’école. Elle se caractérise par une incapacité physique et psychique à se rendre sur les lieux et à suivre les cours. Elle est en outre le signe (le symptôme) d’une grande anxiété. Cette peur incontrôlable peut n’avoir aucun lien avec l’école en elle-même. La phobie scolaire est à différencier du décrochage scolaire où on peut certes ressentir de la démotivation, un grand désintérêt pour les cours et un certain mal-être, mais physiquement on peut se déplacer jusqu’à l’établissement. Quels sont les signes de la phobie scolaire ?

Peyrat de la CLINIQUE SAINT JEAN LANGUEDOC Docteur Christian PEYRAT Ancien Interne des Hôpitaux Lauréat de la Faculté 20 Route de REVEL - 31077 TOULOUSE CEDEX Tél : 05.61.54.90.67 Mon Cher Confrère, L'enfant intellectuellement précoce ou talentueux ou à Haut Potentiel est désigné habituellement par le qualificatif inapproprié de "SURDOUE", qui véhicule une image fantasmatique et erronée. Phobie scolaire Qu’est ce que la phobie scolaire? La phobie scolaire est une angoisse allant crescendo survenant dès que l’élève doit se rendre dans son établissement, jusqu’à l’impossibilité pour certains de quitter la maison. Elle peut s’exprimer avec des signes de souffrance physique réels plus ou moins marqués : douleurs abdominales, nausées, palpitations, sensation de malaise insupportable, crises bruyantes. Mon enfant souffre de phobie scolaire, que faire?

L’image de soi : une construction plus délicate pour les enfants doués Les enfants doués ont souvent une fausse image d'eux-mêmes. Arielle Adda explique la difficile construction d'une bonne représentation de soi. Rien n’est plus difficile pour un enfant doué de se former de lui-même une image conforme à ce qu’il ressent au plus profond de lui. Concevoir, mettre en oeuvre et évaluer un projet pour un enfant en difficultés Concevoir, mettre en oeuvre et évaluer un projet pour un enfant en difficultés : au nom de quoi ? Pourquoi ? Comment ? Michèle Lapeyre est docteure es Lettres et Sciences de l'éducation, diplômée en psychologie scolaire. Accéder à l'enregistrement de la conférence Dans tous les secteurs, l'acteur social doit prendre en compte l'injonction réglementaire contemporaine qui consiste en l'obligation d'élaborer des projets de vie, d'école, de soins etc., obligation qui annonce rarement ses présupposés idéologiques.

La crise existentielle chez les enfants surdoués Source : Supporting Emotional Needs of the Gifted (SENG) via Davidson Institute, « Existential depression in gifted individuals », via The Unbound Spirit reprise de la traduction par : Photo par Claire Gibbs. « D'après mon expérience, les personnes surdouées et talentueuses sont plus susceptibles de connaître une forme de dépression qu'on appelle une crise existentielle. Bien que quiconque puisse traverser un épisode de crise existentielle suite à un décès important ou la peur de perdre un proche, qui met en évidence le caractère éphémère de la vie, les personnes ayant une grande capacité intellectuelle sont plus enclines à avoir spontanément une crise existentielle.

Les jeunes sans diplôme sont inégalement répartis sur le territoire Les jeunes de 16 à 25 ans qui quittent le système éducatif sans obtenir de diplôme supérieur au brevet représentent 10,5 % de cette tranche d’âge en 2011. Loin d’être uniforme sur le territoire, leur situation est en partie liée au contexte économique et social local. Elle tend toutefois à s’améliorer : en cinq ans, la proportion de jeunes sans diplôme baisse de 0,6 point et la dispersion entre les départements diminue légèrement. Auteur : Marie-Laurence Jaspar, DEPP-A1 Une forte hétérogénéité sur le territoire national, reflet des situations sociales et économiques très contrastées.Paris mis à part, les académies où la part des jeunes sans diplôme est faible se regroupent principalement sur le front Ouest de la France et dans la moitié Sud, à l’exception du pourtour méditerranéen. À l’intérieur même des académies, la situation peut être très contrastée avec une part des sans-diplôme qui peut varier du simple au double entre les départements.

L’approche clinique des enfants précoces, ou le malentendu, Arielle Adda Cette formule recouvre un certain nombre d’observations relatives aux enfants précoces, qui ont connu des difficultés particulières pendant leur développement. Je vais décrire ici le mécanisme du cercle vicieux qui provoque des catastrophes en séries, et qui met en évidence la spécificité de ces enfants : il s’agit du malentendu, qui peut parfois présider à toutes leurs relations avec le monde extérieur et surtout avec les personnes chargées de l’éducation, de l’enseignement et même des interventions thérapeutiques. Pour résumer ce qui va suivre, on peut dire qu’existent, d’un côté des enfants qui ne peuvent s’expliquer, ni expliquer leur vécu personnel et de l’autre, des adultes supposés les comprendre, grâce à leur savoir, leur expérience, leur métier, mais qui s’égarent dans de fausses voies, face à ces enfants déroutants.

Décrochage scolaire De l'école à l'emploi : le parcours individuel d'orientation professionnelle Nicolas TORRES, adjoint à la cheffe du bureau de l'orientation et de l'insertion professionnelle, ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, direction générale de l'enseignement scolaire, sous-direction du socle commun, de la personnalisation des parcours scolaires et de l'orientation ;Xavier VINET, chef du service académique d'information et d'orientation, académie de Nantes, délégué régional de l'Office national d'information sur les enseignements et les professions (ONISEP) ;Françoise LEFEBVRE, proviseure du lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise, académie d'Amiens, directrice du groupement d'établissements pour la formation continue (GRETA) Sud-Oise ;Catherine BEUZIT, principale du collège Molière à Bouillé-Loretz dans les Deux-Sèvres, académie de Poitiers. Avec les contributions enregistrées de : Animatrice : Sonia LEVERD, ingénieur de formation ESENESR.

L’Education Nationale et les élèves à Haut Potentiel Intellectuel L’objectif de cet article est de faire partager tout ce qui a été fait/ est fait actuellement au sein de l’Éducation Nationale pour aider les enfants à Haut Potentiel à mieux vivre leur scolarité. L’intérêt est de regrouper les informations utiles pour les parents à la recherche de solutions pour leur enfant HP, mais aussi pour les enseignants désireux de trouver des pistes pour aider leurs élèves HQI, notamment en montrant ce qui a été fait dans certains établissements, les expériences tentées de çi et de là, les adaptations pédagogiques qui ont pu être mises en place pour ces élèves dits « à besoins particuliers », transmettre les références des textes officiels concernant les enfants précoces, et ainsi peut-être faire valoir leur droit à des aménagements spécifiques lorsque c’est nécessaire. I./ La prise en compte officielle Le rapport qui a permis de démarrer le processus de prise en compte: Rapport DELAUBIER de janvier 2002 La circulaire de 2007: Circulaire N°2007-158 DU 17-10-2007

J'ai été victime de harcèlement scolaire - Témoignage Le harcèlement scolaire est une violence insidieuse, souvent invisible, qui peut occasionner de réelles souffrances chez ceux et celles qui en sont victimes. Voici le témoignage d'une madmoiZelle pour y voir plus clair. En France, le harcèlement scolaire concernerait environ 10 à 15% des enfants et adolescents scolarisés. Selon le site du Ministère de l’Education Nationale, 15% des collégien-ne-s ne se sentiraient pas en sécurité au sein même de leur établissement scolaire.

Related: