background preloader

Enseigner aux « digital natives »

Enseigner aux « digital natives »
De la même façon que le médecin soigne et que le malade guérit, l’enseignant enseigne et l’élève apprend. Aujourd’hui, un grand nombre d’enseignants se plaignent du divorce grandissant entre les élèves et eux. Ils continuent à enseigner aussi bien que par le passé, et même parfois mieux grâce aux compétences qu’ils ont peu à peu gagnées au fil de leurs pratique, mais les élèves apprennent de moins en moins bien. La tentation est évidemment grande d’en accuser les technologies numériques et les écrans, et certains ne s’en privent pas. Les élèves souffriraient d’un défaut d’attention et de concentration, il faudrait sans cesse relancer leur intérêt, etc. Mais ceux qui tiennent ce raisonnement établissent entre élèves et enseignants une bien curieuse barrière : les technologies numériques ont aujourd’hui une bonne trentaine d’années pour les jeux vidéo, et presque une dizaine pour Facebook. Informer La première dimension à privilégier est l’information. Des identités multiples

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1015609/enseigner-aux-digital-natives

Related:  DifférenciationChangements induits par le numériqueRessources pédagogiques

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir.

L’économie du savoir : ses composantes, ses dynamiques et ses enjeux Pour chaque n° : présentation de la table des matières, de l’éditorial et des résumés (français, anglais, espagnol à partir du n° 2) n° 34 – note de synthèse : Jean-Pierre Bouchez Table des matièresÉditorial – Pierre Caspar Note de synthèse Jean-Pierre Bouchez, Autour de « L’économie du savoir » : ses composantes, ses dynamiques et ses enjeuxArticles de recherche • Corinne Baujard, Savoir(s) et apprentissage : comment apprécier l’intelligence organisationnelle ? 11 réseaux sociaux en fiches pratiques pour une utilisation pédagogique Dans le cadre de l’enseignement des MITIC (Médias, Images et Technologies de l’Information et de la Communication) à l’école, le centre Fri-Tic (centre de compétences responsable de tous les aspects en lien avec les MITIC) dans le domaine de l’enseignement du canton de Fribourg (Suisse) met à jour régulièrement des fiches signalétiques sur les principaux réseaux sociaux grand public et leur possible utilisation dans un cadre pédagogique. Ces fiches réseaux sociaux (liste complète ci-dessous) diffusées sous licence Creative Commons décrivent avec précision les infos nécessaires et principales fonctions, pratiques numériques avec ces plateformes tout en portant un regard critique et des possibilités pédagogiques avec ces services. Les fiches utilisent une grille commune d’analyse (voir en fin d’article). 11 services de réseaux sociaux analysés

Non, tous les digital natives ne sont pas des experts des réseaux sociaux Avoir grandi avec un fax n'a pas fait de vous un spécialiste en relations commerciales. Ni avec un Minitel un as de la télématique. Alors pourquoi les digital natives, ces personnes nées avec le numérique, devraient-ils nécessairement être des experts en réseaux sociaux ? Cela semble couler de sens. Et pourtant, c'est l'un des clichés les plus récurrents lorsque certains parlent de la (pseudo) génération Y.

Intelligences multiples- Eduscol La théorie des Intelligences multiples d'Howard Gardner La notion d' « Intelligences multiples » a été proposée par un professeur de l'Université de Harvard, Howard Gardner, en 1983 dans son livre Frames of Minds : the Theory of Multiple Intelligence. Il suggère que chaque individu dispose de plusieurs types d'intelligences, pour lesquelles il a naturellement une plus ou moins grande compétence. Sa théorie a été reprise par de nombreux chercheurs et on distingue aujourd'hui huit principales formes d'intelligences : L'intelligence corporelle / kinesthésique C'est la capacité à utiliser son corps d'une manière fine et élaborée, à s'exprimer à travers le mouvement, à être habile avec les objets.

Apprendre à l'ère numérique 4 virages pour l’Ecole au XXIè siècle Après avoir défini les contours d’un modèle de pédagogie ouverte et hybride, je propose aujourd’hui d’explorer les nouveaux horizons que l’ère numérique dévoile en terme d’apprentissages. Apprendre avant le numérique signifiait évoluer dans . Pratiques informationnelles informelles des adolescents Karine Aillerie a soutenu en décembre 2011, une thèse en Sciences de l'information et de la Communication sous la direction de Roger Bautier (Labsic Paris 13) dont le titre est « Pratiques informationnelles informelles des adolescents (14 – 18 ans) sur le Web ». Bonjour, tout d'abord, pourquoi avoir choisi ce sujet de thèse ? J'ai eu le CAPES de documentation en 1997, j'ai donc débuté mon activité professionnelle, en tant qu'enseignante documentaliste, au moment où « débarquaient » les « autoroutes de l'information » dans les établissements scolaires en général et dans les CDI en particulier...

Fausses informations en ligne : les adolescents « facilement dupés », selon une étude Des chercheurs de l’université de Stanford qualifient la capacité de raisonnement des jeunes sur l’information en ligne de « désolante », étude à l’appui. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Alors que la question des fausses informations circulant en ligne a fait l’objet d’une polémique après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, l’université de Stanford (Californie) a publié, mardi 22 novembre, le résumé d’une étude à paraître sur le niveau de vigilance des adolescents et des jeunes adultes en la matière ; elle a été relayée par le Wall Street Journal.

Le plaisir au travail... Comment l'impulser ? Après avoir débattu sur la nécessité d’affirmer son plaisir au travail et d’en identifier ses multiples impacts, il est important, d’identifier comment nous pouvons individuellement et collectivement susciter, développer et promouvoir le plaisir au travail ? 1. Savoir pourquoi on travaille ? Nourrir sa famille, payer des études à ses enfants, fournir des services de qualité à ses clients, faire évoluer les membres de son équipe, ou tout simplement faire carrière. Bien souvent, on se focalise sur des indicateurs de moyens et non de résultats.

Serge Tisseron Posté par Serge Tisseron le 14 février 2015. Steve Jobs, paraît-il, tenait ses enfants à l’écart des utilisations des outils numériques. Certains en tirent une conclusion simple qui contribue probablement à leur donner une bonne conscience, à défaut de produire d’autres effets : il ne faudrait confier aux enfants des outils numériques ni à la maison, ni à l’école. Pour ce qui concerne les usages domestiques, je propose depuis 2008 les balises 3-6-9-12 non seulement pour convaincre les parents de retarder l’introduction de ces technologies, mais aussi pour qu’ils en privilégient les usages qui favorisent le développement. Mais l’école ? Les enfants de Steve Jobs n’avaient probablement pas besoin d’aller dans une école où on leur apprenne à utiliser les écrans de la bonne façon car ils le faisaient probablement très bien en famille.

Littérature jeunesse et numérique Dossier réalisé pour Savoirs CDI par le CRDP de l'académie de Nice. Les auteurs et les éditeurs explorent les liens entre littérature jeunesse et supports nomades (tablettes, liseuses, smartphone…), notamment pour la littérature destinée aux plus jeunes (moins de 10 ans) [1]. Cela donne lieu à différents formats de lecture : livres homothétiques, sites compagnons permettant de prolonger l'univers de lecture, livres ou appli-livres animés ou enrichis, jeux vidéos… Pour les plus grands en revanche (fin de l'école primaire et collège), le paysage, bien qu'en constante évolution, est encore peu fourni. Dans ce contexte, les médiateurs du livre et de la lecture (bibliothécaires, professeurs-documentalistes, libraires, Agences régionales du livre entre autres) s'interrogent sur la manière de prendre en compte à la fois ces supports nomades et les contenus afférents. Ce dossier brosse rapidement le paysage du livre jeunesse (niveau collège) en contexte numérique.

Related: