background preloader

Enseigner et apprendre avec une tablette à l'école primaire

Enseigner et apprendre avec une tablette à l'école primaire

http://www.calameo.com/books/000302261b5a41c8029af

Related:  Pédagogie/ PsychologiePrise en main des EIM, vidéoprojection et partage de fichiersTablettesjoustinUsages des tablettes à l'école

Élèves en difficulté: le nombre de cas explose Certains troubles du développement, comme l’autisme et les déficiences de langage, ont connu une augmentation fulgurante au cours des dernières années. Un meilleur dépistage pourrait toutefois expliquer ces statistiques, nuancent les spécialistes.Selon les chiffres que le ministère de l’Éducation vient de rendre publics, le nombre d’élèves souffrant de troubles envahissants du développement (TED) a augmenté, en cinq ans, de 143 % au secondaire et de 92 % au primaire. Il s’agit d’enfants qui peuvent souffrir d’autisme ou du syndrome d’Asperger, par exemple. La plupart du temps, ils ont d’importantes difficultés à communiquer et à socialiser. Au primaire, leur nombre est passé de 1721 en 2003-2004 à 3307 en 2007-2008.

Carte mentale - Afficher sa tablette aux yeux de tous ! Afficher sa tablette aux yeux de tous ! Visualiser aussi les manipulations Visualiseur Autour de la tablette... Nous assistons actuellement à une frénésie mondiale autour de l'usage de la tablette à l'école. Selon le journal Le Monde, en matière d'équipement des écoles, les établissements américains ont déjà dépensé 5 milliards de dollars. La Grande-Bretagne, elle, a dépensé 194 millions de livres (226 millions d'euros) pour offrir 300 000 machines à ses élèves (1).

Avantages et difficultés liés aux tablettes en classe : 50 enseignants se confient (suite) Suite de la petite enquête auprès d’enseignants concernant les tablettes en classe. Aujourd’hui, nous analysons les réponses à la question : Quelle est la plus grande difficulté que vous ayez rencontrée lors de l’implantation des tablettes en classe? (suite de l’article d’hier) Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! Qu’il s’agisse d’écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension, on ne peut plus être « indifférents aux différences » mais devons inclure cette approche dans le fonctionnement habituel de la classe.

Mirroring PC: Diffuser le contenu de sa tablette ou de son smartphone sur un ordinateur Pour compléter l’article Mirroring sur TV, je vous propose ici de faire un tour d’horizon des solutions techniques permettant d’effectuer du mirroring PC, c’est à dire : afficher le contenu d’une tablette ou d’un smartphone sur un PC. Cette démarche peut entre autre avoir de l’intérêt lors d’ateliers pédagogiques, pour de la démonstration client ou tout simplement pour diffuser sur un écran plus grand une application ou un jeu. A l’air du » tout sans fil », on n’y pense pas forcément du premier coup, mais il s’agit de l’une des solutions les plus simples pour diffuser le contenu d’un terminal mobile (tablette ou smartphone).

La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ? Nous assistons actuellement à une frénésie mondiale autour de l'usage de la tablette à l'école. Selon le journal Le Monde, en matière d'équipement des écoles, les établissements américains ont déjà dépensé 5 milliards de dollars. La Grande-Bretagne, elle, a dépensé 194 millions de livres (226 millions d'euros) pour offrir 300 000 machines à ses élèves (1). De son côté, le District scolaire de Los Angeles, a signé un contrat de 30 millions de dollars avec Apple pour équiper 47 de ses écoles primaires d’iPad cet automne (2). Depuis cette rentrée scolaire, la Thaïlande (3) a doté chaque élève d'un ordinateur à l'entrée du CP et un million d'enfants sont équipés d'une ardoise tactile qui est devenue l'instrument de base du cartable de l'écolier.

7 bonnes raisons d’utiliser les tablettes à l’école Il y a peu, j’ai eu l’occasion de lire sur un site un article intitulé « 7 bonnes raisons de ne pas utiliser les tablettes à l’école ». Il m’a fait beaucoup sourire et c’est clairement un texte rédigé par quelqu’un qui n’a pas cherché très loin avant de se prononcer. Cet article regorgeant d’idées reçues basées sur des à priori et des impressions m’a donné envie de passer point par point sur ces arguments qui pourraient, si on les lisait vite, sembler intéressants . Je reprends donc le même plan, mais j’y apporte mon humble vision (d’enseignant) des choses. 1.

Adaptation pour les dyslexiques Adapter son enseignement aux étudiants dyslexiques en tenant compte des exigences, des objectifs et des compétences visés par un cours, c'est possible! C'est peut-être même plus simple qu'on le pense. Les accommodements proposés par les auteures Ruth Philion et Martine De Grandpré sont peuvent facilement être intégrés dans un cours et ils sont souvent utiles pour tous les étudiants.

Pack tablettes iPad — utilisation et modes d’emploi Composition 18 tablettes Apple iPad (2ème génération)applications déjà installéesune malle de transport et de rechargementun ordinateur portable pour la connexion des tablettes à l’Internet ou au réseau de l’établissementle partage de fichier (vers et depuis les tablettes)la projection de l’écran des tablettes sur un vidéo-projecteur Utilisation S’identifier sur le réseau pédagogique à partir d’une tablette, voir la fiche.Fermer sa session en fin d’activité, voir la fiche.Afficher l’écran de la tablette au vidéoprojecteur à l’aide d’un câble, voir la fiche.Afficher l’écran de la tablette au vidéoprojecteur sans aucun câble, voir la fiche. Les tablettes sont directement utilisables.

Ecole et numérique : Evaluer autrement grâce aux tablettes L’introduction des tablettes dans les classes a déjà permis d’ouvrir le champs des possibles et surtout de pousser les limites usuelles des apprentissages en apportant sens, complexité et inédits[1] dans le quotidien des classes. L’évaluation au combien décriée, stigmatisée et remise en question dans les systèmes éducatif français et internationaux, pourrait peut-être tirer partie de ce complexe inédit apporté par les tablettes. Comment ? Grâce aux applications permettant la réalisation de mind mapping (cartes heuristiques), les enseignants ont trouvé une porte innovante pour évaluer les élèves.

Related: