background preloader

Comment mieux intégrer l’innovation dans la politique nationale du tourisme ? Etourisme.info

Comment mieux intégrer l’innovation dans la politique nationale du tourisme ? Etourisme.info
oct302014 À l’occasion de son audition par les instances organisatrices des Assises Nationales du Tourisme en février dernier, puis du Conseil de Promotion du Tourisme en octobre dernier, le Welcome City Lab a organisé une vaste enquête pour connaître les souhaits, propositions et requêtes des start-up du tourisme. Ce sondage a été réalisé auprès du fichier de 650 start-up du tourisme, qui ont contacté l’incubateur depuis l’annonce de son ouverture il y a un an. Le taux de réponse s’est élevé à plus de 10%, ce qui permet de présenter des résultats significatifs. Ce qui frappe, c’est que toutes les propositions tournent autour de la même demande : « améliorer l’accès des start-up à …». En effet, la principale difficulté des jeunes pousses est de pouvoir s’intégrer à un écosystème professionnel, de se connecter à des interlocuteurs, de trouver des financements adéquats, d’utiliser librement des informations. Les propositions s’articulent donc en 4 grands chapitres :

http://www.etourisme.info/comment-mieux-integrer-linnovation-politique-nationale-du-tourisme/

Related:  Tourisme & TechnologieTourisme et technologieAvenir du E-tourismeE-tourisme

L'innovation technologique au service du tourisme Les agences de voyage traditionnelles peuvent, elles aussi, profiter des innovations de certaines jeunes entreprises numériques. Cosmopolit Home, déjà présenté sur TourMaG.com, est un portail basé sur le concept du « Nightswapping ». Il offre la possibilité aux particuliers, propriétaires comme locataires, de loger des voyageurs et de profiter d’hébergements gratuits lorsqu’ils sont en vacances. Le site utilise une monnaie virtuelle : la nuit. Lorsqu’il accueille quelqu’un chez lui, l’utilisateur de la plateforme cumule une nuit. Il peut ensuite s’en servir pour aller dormir chez un autre utilisateur.

Onlylyon vous met le wifi dans la poche nov42014 Si vous suivez l'actu du etourisme ailleurs que sur notre blog, vous n'avez pas pu raté cette info : depuis 15 jours, Onlylyon Tourisme met à la disposition de ses visiteurs un petit boîtier, le pocket wifi, connecté en 4G LTE, qui permet de connecter jusqu'à dix appareils en wifi, pour un coût de 8€ par jour, ramené à 4€ seulement pour ceux qui achètent une Lyon City Card. L'offre permet d'utiliser une bande passante de 300Mb/jour, encore un peu juste pour du streaming ou un participant moyen des #ET10, mais largement suffisant pour le reste des activités touristiques ou professionnelles classiques. Il s'agit d'une extension de l'offre proposée par une startup lyonnaise Hippocket, qui a découvert ce produit au Japon et a eu la bonne idée de l'importer en France. Le service aujourd'hui proposé consiste en une mise à disposition dans un lieu au choix du client, le coût étant dès lors grevé par l'expédition et la mise à disposition du boîtier.

Les robots dans le tourisme : ils arrivent ! Etourisme.info nov252014 Les robots font partie de l’imaginaire des hommes depuis toujours. Ils ont bercé notre enfance, peuplé les romans, les contes, les fictions, les films d’animation. Depuis la référence majeure de Metropolis, produit par Fritz Lang en 1927, les robots se sont multipliés dans les œuvres de science-fiction, particulièrement dans les années 1960 et depuis les années 2000. Ils présentent parfois un visage rassurant, comme C3-PO et R2-D2 dans la Guerre des Etoiles, parfois un danger monstrueux, comme Terminator. Plus récemment, certaines œuvres ont montré une plus grande complexité sur la place qu’ils pourraient prendre dans notre société, comme la série télévisée Real Humans, où les robots occupent toute une série de fonctions à la place des humains, du domicile au bureau en passant par les commerces.

Industrie du Voyage Notre étude porte sur l’industrie du voyage et du tourisme, en excluant le secteur corporatif (voyage d’affaires), dans laquelle nous attachons une importance particulière à la description présente de ce secteur (partie II). Les marchés étudiés sont principalement le marché américain et canadien. La troisième partie de cette note sectorielle est une vision sur les tendances futures du secteur, qui seront étudiées en détails dans le dossier final. I. Internet : le tourisme limite le nombre de moyens de paiement - L'Echo Touristique Les sites de voyages offrent peu d'options de paiement en comparaison avec d'autres secteurs, ce qui peut motiver l'abandon d'un panier. En collaboration avec b2bill, la société Converteo a audité 174 sites e-commerce et leurs méthodes de paiement en ligne, dans 5 grands secteurs : le tourisme/voyage, les loisirs/culture/high tech, la mode/habillement, la maison/décoration, les services. Première conclusion : c’est dans le tourisme que le nombre de moyens de paiement proposés par chaque site s’avère le plus faible (2,4). Or un abandon d’achat est motivé à 60% par l’absence de la méthode de paiement favorite parmi les options suggérées. American Express domine

Quelles évolutions pour les technologies du voyage et du tourisme ? Quelles évolutions pour les technologies du voyage et du tourisme ? Souplesse, personnalisation et « SOPO » Bertrand Figuier | Jeudi 30 Mai 2013 Le voyage et le tourisme ont vite digéré les diverses déconvenues technologiques qu’ils ont connues pour s’adapter à la demande avec un nouveau crédo : souplesse de solutions, personnalisation des outils, sécurisation des paiements mobiles et développement des solutions « SOPO » (search on line/purchase off line) pour multiplier les passerelles entre le off et le on line. Georges Rudas, le Pdg d’Amadeus France, estime que les technologies se nourrissent de leurs « échecs », et que leur progrès passent parfois par de vraies ruptures, comme pour le Smartphone ou les tablettes, mais aussi par des développements plus linéaires et forcement moins médiatiques. Photo DR

L'innovation technologique au service du tourisme i-tourisme : Comment vous y êtes-vous pris ? Quels ont été les grands chantiers de la nouvelle stratégie digitale que vous avez impulsée ? ACP : « D’abord rendre le site plus simple, avec une offre claire. La home page et les videos continuent de faire bon ménage mar102015 Déjà fin décembre, Pierre nous proposait un premier article sur l’attaque des pages d’accueil par les vidéos. Oui oui, vous savez, les vidéos du même style que la page d’accueil de airbnb… C’est bon, on y est ? Alors, où en est-on en mars 2015 ? Y a t-il quelques nouveautés au portillon du web, notamment dans le tourisme ? Grégoire Chartron, auteur du blog LeWeboskop, ainsi que Jean-Baptiste Soubaigné, responsable Stratégies numériques à la MOPA, sont les rédacteurs invités du jour pour un article de veille croisée sur le sujet.

Optimiser les formations Etourisme : les solutions - Blog #VEM - Actu & veille etourisme Blog #VEM – Actu & veille etourisme Une fois identifiés les freins et les blocages qui limitent l’efficacité des formations Etourisme (article d’hier), penchons-nous sur les solutions à mettre en place pour maximiser le bénéfice de ces actions. Préalable : le marketing avant tout La première action, préalable à toute autre, consiste à arrêter de façon plus ou moins collective les orientations marketing de la destination. “Le déploiement et l’usage des outils numériques sont toujours au service d’une action marketing” La stratégie numérique du Puy du Fou Situé dans la commune des Épesses en Vendée, le Puy du Fou est le 4ème parc français en terme de fréquentation avec ses 1 471 000 visiteurs en 2010 (Source Mémento du Tourisme 2011). Conscient des enjeux de l’eTourisme, le Puy du Fou accorde 20% de son budget de communication dans le numérique et fait preuve d’innovation, d’originalité et de créativité au service d’une véritable stratégie digitale à 360°. En terme de fréquentation, le site Internet attire 2,5 millions de visiteurs uniques sur l’année avec des pics à 40 000 visiteurs uniques par jour. Dès l’ouverture, on devine la volonté de vouloir dépoussiérer l’image historique et désuète du parc en proposant de nombreux contenus multimédias dont une vidéo qui démarre en trombe sous fond sonore digne des plus grands péplums !

Related: