background preloader

Les robots tueurs suscitent l'inquiétude en Norvège

Les robots tueurs suscitent l'inquiétude en Norvège
Le gouvernement norvégien finance le développement de robots qui pourront, sans intervention humaine, prendre la décision de tirer sur leur cible. La Ligue pour la paix estime que ce projet viole le droit international. “Robots tueurs” pour les uns, “munitions partiellement autonomes” pour les autres : depuis plusieurs mois, le gouvernement norvégien finance le développement de nouveaux missiles pour équiper ses avions de combat. Leur particularité : “ils auront la capacité d’identifier une cible et de prendre la décision de tuer – ou non – sans intervention humaine”, rapporte la version norvégienne du site d’actualité The Local. “Cette technologie soulève plusieurs questions morales, notamment sur ce qui se passe si l’humain disparaît totalement du champ de bataille au profit des machines, ou encore sur qui sera tenu responsable en cas d’erreur ou d’attaque violant le droit international”, pointe The Local. “L’arme devient le combattant”

http://www.courrierinternational.com/article/2014/10/27/les-robots-tueurs-suscitent-l-inquietude-en-norvege

Related:  Sciences Technologies FuturRobotiquedu robot humanoide à une IA distribuéeIntelligence Artificielle

La machine à téléportation La machine à téléportation américaine existerait déjà depuis de nombreuses années mais l’armée américaine garderait cette invention top secrète… Commentaire de perreault gilles sur alalumieredunouveaumonde : Champs de torsions Vitesses supraluminiques. Einstein disait que la réalité est une concentration d’ondes de forme et que la matière n’est que du son cristallisé.

Les robots vont-ils nous mettre au chômage ? Deux faits économiques majeurs s’imposeront durant le XXIe siècle : d’une part, le retour des taux de croissance à leur étiage historique aux alentours de 1%. D’autre part, la généralisation de la robotisation qui devrait permettre de remplacer les travailleurs humains dans des secteurs d’activité jusque-là inaccessibles à l’automatisation. On a appelé robots les automates industriels capables d’une certaine diversité de fonctions, comme peindre, souder, mesurer. Toutefois ces machines n’ont aucune autonomie de décision. Depuis une quinzaine d’années, la robotique moderne s’attache à développer cette qualité. Si bien que de nombreux objets entrent dans la sphère robotique sans avoir aucune polyvalence mais parce qu’ils sont doués d’une certaine autonomie de décision.

Vocaloid Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les mélodies les plus populaires sont généralement de la J-Pop, mais tous les genres musicaux sont représentés. La plupart des banques de voix de Vocaloid sont conçues comme de véritables personnages à qui ses créateurs attribuent une image, un nom, un sexe, une taille ou un caractère. Le plus célèbre est Hatsune Miku créé par Crypton Future Media. Bill Gates, Elon Musk, Stephen Hawking : l'intelligence artificielle cumule ses détracteurs L'Intelligence Artificielle va t-elle poser un problème majeur à l'humanité ? Cette question majeure n'aiguise plus seulement l'intérêt des spectateurs de Ghost in the shell ou des lecteurs d'Asimov. Des voix nombreuses, et fortes, s'élèvent en dehors du champ de la science fiction, et interrogent publiquement les développements de cette discipline scientifique.

Alerternatives 1, 2 et 3 – La petite fille du président Eisenhower témoigne. Laura Eisenhower est la petite fille de l’ancien président américain Dwight D. Eisenhower. Et c’est l’une des plus importante lanceuse d’alertes actuellement. Dans les stades coréens, les supporters sont des robots On connaissait les supporters... chinois envoyés par la Corée du Nord pour supporter les siens durant la Coupe du monde de football 2010. On connaissait aussi les ouvriers qataris payés pour remplir les tribunes. Mais avait-on déjà eu l'idée d'occuper les sièges vides par des robots ? C'est le pari qu'a fait une équipe de baseball en Corée du Sud en remplissant son stade de robots contrôlables à distance afin de pallier le manque de supporters pendant les matchs. Une information que nous rapporte Mashable dans un article publié le 30 juillet dernier.

Admiroutes. Risques Apport de l'intelligence artificielle distribuée pour la gestion d'un PC de crise Par jean-paul.baquiast@wanadoo.fr et  alain.cardon@lip6.fr Les deux articles théoriques d'Alain Cardon que nous joignons au présent dossier(1) décrivent la façon dont des systèmes multi-agents instables, évolutifs et adaptatifs peuvent être construits en utilisant une méthode d'agentification incrémentielle à partir de fonctionnalités distribuées dans les comportements des agents. Que signifie cette formulation ésotérique pour un non-spécialiste de l'Intelligence Artificielle distribuée (IAD) ? Rôle et organisation d'un PC de crise Il faut se replacer dans la perspective de réalisation d'un Poste de Commandement (PC) de préfecture pour la prévention des risques et la gestion des catastrophes au niveau départemental, qui fait l'objet d'une autre note du présent dossier (non mise en ligne).

L'intelligence artificielle : une menace pour les professions intellectuelles ? Pendant très longtemps, ce rêve resta du domaine de la spéculation et fit les beaux jours de la science-fiction et tous les cinéphiles se souviennent du chef d’œuvre de Stanley Kubrick : « 2001 : Odyssée de l’espace » (sorti en 1968) dans lequel HAL, l’ordinateur contrôlant le vaisseau spatial d’exploration, se mettait à éprouver des émotions humaines et à adopter un étrange comportement… En 1950, alors que les premiers ordinateurs sortaient à peine des laboratoires, le génial scientifique anglais Alan Turing imagina, dans la revue Computing machinery and intelligence, un fameux test consistant à confronter un ordinateur et un humain, sans que ce dernier sache s’il avait affaire à une machine ou à un autre être humain. L’idée lumineuse de ce test était que le jour où l’homme ne serait plus capable de savoir, dans une conversation en temps réel non préparée, si son interlocuteur était une machine ou un humain, les ordinateurs pourraient alors être qualifiés « d’intelligents ».

Ils proposent d’imprimer votre maison open-source en 24h Ils proposent d’imprimer votre maison open-source en 24h Vous pouvez l’imaginer ronde, carrée, triangulaire ou de forme farfelue, la maison imprimée en 3D semble se rapprocher chaque jour un peu plus de la réalité concrète. Pourquoi donc ne pas l’envisager en open-source ? C’est bien l’idée du projet Constructions-3D qui voit dans l’impression 3D une troisième révolution industrielle mais au profit d’une économie collaborative.

Related: