background preloader

La consommation collaborative

Les détracteurs de la consommation de masse à l’occidentale ont toujours peiné à faire entendre leur voix. Depuis sa diffusion au début des années soixante, et malgré les critiques, un demi-siècle s’est écoulé sans changement majeur. Seuls les objets de désirs se sont en partie déplacés – moins d’alimentation et d’habillement, plus de communication, de transports et de loisirs. Les dépenses individuelles de masse structurent toujours notre économie et orientent nos représentations sociales. Les années 2010 marquent-elle le début d’une inflexion majeure ? L’hyperconsommation semble soumise à des coups de boutoir venus de trois horizons. Changer le monde en consommant ? Mais le troisième horizon de rupture vient de l’intérieur-même du monde de la consommation et a pour nom la consommation collaborative. Ces transactions horizontales, de particulier à particulier, sont aux dires de ses promoteurs, des réponses partielles aux interpellations écologique et économique précitées. Développer

http://digital-society-forum.orange.com/fr/les-forums/362-la_consommation_collaborative

Related:  ÉCONOMIE COLLABORATIVEEconomie collaborativeles Communs vs biens privés

L'économie collaborative, c'est l'avenir ! "Tous ensemble, tous ensemble !", ce n’est pas seulement ce que scandent les manifestants. C’est aussi le credo des acteurs de l’économie collaborative. Et l'économie collaborative, ce n’est pas une mode, un passe-temps pour bobo mais un vrai mouvement, une tendance de fond. Décryptage avec Patrick Lelong. Partage, P2P… bienvenue dans l’économie collaborative! Boostés par les outils web et la crise, la consommation collaborative émerge comme une véritable alternative à une société propriétaire. De la voiture partagée au booksurfing, Antonin Léonard dissèque les nouvelles tendances. Un jour, nous regarderons le XXe siècle et nous nous demanderons pourquoi nous possédions autant de choses affirmait récemment Bryan Walsh dans TIME Magazine qui consacrait la Consommation Collaborative comme l’une des dix idées amenées à changer le monde. L’économie du partage se propage : du transport aux voyages en passant par l’alimentation, le financement de projets et la distribution, tous les secteurs ou presque voient cette nouvelle économie émerger.

Bernard Stiegler : L’emploi est mort, vive le travail ! - visions Un bout de colline à monter avec Bernard Stiegler Bernard Stiegler n’est ni un maître à penser ni un chef de meute. Il ne défend nul dogme, ne prétend détenir aucune vérité. Pourtant il se bat comme personne pour défendre ses convictions et les faire vivre au cœur du monde «réel». Et c’est ainsi qu’il a été avec d’autres en 2005 à l’origine de la création d’Ars Industrialis, «association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit». L'économie collaborative s'invente en France : gardons notre avance Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts: ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative dont la France est pionnière. Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts. Ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative. La France est un pays pionnier en la matière.

Profil de Marie-Liesse DecaesteckerYou make me share Cette semaine, découvrez la plateforme Cinq you, qui se présente comme un réseau d'entraide cinq étoiles! Au vue du succès du groupe Facebook du même nom (environ 50 000 membres), Cinq you voit le... Cette semaine, découvrez le concept de Nightswapping à travers le site de plus en plus populaire: Cosmopolit Home, la première plateforme d’échange de nuits entre particuliers. Le Nightswapping, kesa... Bernard Stiegler : l'économie de la contribution... ou le chaos ? "La société contemporaine est devenue massivement indigne" du fait des dérives du capitalisme, juge le philosophe Bernard Stiegler dans une interview accordée à l'Express à l'occasion de la sortie de son livre "Pharmacologie du Front National". Sa thèse ? Le FN entrera au gouvernement dans les années qui viennent, si on n'agit pas rapidement.

L'économie collaborative ne partage que les restes Et si l’économie collaborative en plus de ne pas profiter à tout le monde tuait le rêve du partage équitable et nous renvoyait à une époque où les droits et la protection des employés étaient inexistants ? La thèse de Robert Reich, l’ancien ministre du travail de Bill Clinton, méritait bien une traduction. L’économie collaborative est-elle bonne pour tous ? Le mois dernier INfluencia posait la question en préambule de l’analyse originale de la sociologue nord-américaine Marianne Cooper sur les effets négatifs d’un mouvement adoubé par les consommateurs. « Pour moi c’est la question morale principale de notre époque, pour les entreprises et les capital-risqueurs : quel est leur rôle pour créer une sécurité économique pour les individus et leurs familles ? Est-ce le rôle des entreprises ou celui du gouvernement, ou bien celui de tous à la fois ? » s’interrogeait la professeur à l’université de Stanford, dans un entretien téléphonique.

La consommation collaborative, c'est bien plus que le covoiturage ou un prêt de perceuse Politique A Nantes, des milliers de manifestants se sentent bretons Des partisans du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne ont manifesté dans la bonne humeur pour la "réunification" samedi à Nantes, la mobilisation... Afrique - Moyen Orient Raids aériens contre l'Etat Islamique, en Syrie et en Irak Sept cibles ont été atteintes en Syrie, assure le Pentagone, après des frappes menées par des avions américains, mais aussi par la Jordanie, l'Arabie... Le Québec, champion mondial de l’économie sociale L’économie sociale, ou entreprenariat collectif, est une forme d’économie qui n’est pas basée sur le profit, mais plutôt sur le développement de la collectivité. Les entreprises qui sont basées sur un modèle d’économie sociale redistribuent ainsi les profits au sein de la collectivité, souvent dans le secteur au sein duquel elles évoluent. On retrouve entre autre les coopératives et les organismes à but non lucratif dans cette catégorie. L’économie sociale représente au Québec environ 10% du PIB et plus de 150 000 emplois répartis dans plus de 7000 organismes œuvrant dans une vingtaine de secteurs d’activité, ce qui en fait un modèle d’économie très important. Ces chiffres ne représentent cependant qu’une partie de l’impact de cette forme d’économie. L’économie sociale influence bien plus que le taux d’emploi et le PIB.

Le manifeste des Tiers Lieux Le manifeste des Tiers-Lieux est un ouvrage collectif qui vise à améliorer la compréhension de la dynamique des Tiers-Lieux de manière à diffuser ses valeurs et à démultiplier son impact sur la société. Toutes les informations autour de ce manifeste sont disponible dans l'onglet discussion de cette page. "Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l'on en dit mais par ce que l'on en fait..." - #TourTT L'IEDM, féministe? Mais jouons le jeu. Portons notre regard à l’international. Dans leur recherche d’à peine deux pages, on nous dit que la clé pour l’émancipation des femmes est la liberté économique. Pour mettre cela en évidence, les deux auteures prennent le palmarès des pays selon leur liberté économique et le compare avec les conditions de vie et les déterminants sociaux de santé.

Guide pour créer un tiers-lieu (à destination des collectivités) La Caisse des Dépôts via son département développement numérique des territoires a publié en mars 2015, un dossier méthodologique et pratique (en libre téléchargement) : Télécentres & Tiers-lieux, un guide pour les collectivités locales (80 pages, en pdf). Ce guide est destiné aux collectivités locales désireuses de s’inscrire dans une démarche de création de tiers-lieu (autrement nommé lieu partagé) sur leur territoire. Guide pratique et méthodologique Ce guide s’appuie sur des expériences récentes et présente des clés de compréhension quant à l’émergence de ces lieux innovants, de leurs différentes dimensions (ressources humaines, économiques, juridiques, impact social…) ainsi que des éléments méthodologiques pour le montage et le succès d’un projet de tiers-lieu. Créer un tiers-lieu : guide (table des matières) Editorial Préambule : contexte et objectifs du guide

Related: