background preloader

Le transmédia dans un contexte muséal et patrimonial

Le transmédia dans un contexte muséal et patrimonial
La narration transmédia (en anglais, transmedia storytelling ) est une méthode de développement d’œuvres de fiction ou documentaires et de produits de divertissement nouvelle qui se caractérise par l’utilisation combinée de plusieurs médias pour développer des univers narratifs, des franchises, chaque média employé développant un contenu différent. De plus chaque contenu peut être appréhendé de manière indépendante, en général, et sont tous des points d’entrée dans l’univers transmédiatique de l’œuvre.De par la diversité des contenus et la profondeur narrative de l’univers que cela engendre, la narration transmédia est singulière par rapport aux modes de narration classique. La narration transmédia se différencie du multimédia qui décline un contenu principal sur des médias complémentaires. Le transmédia articule un univers narratif original sur différents médias. Les différents contenus diffusés participent à la création d’un véritable univers. Extrait de l’article de Wikipédia. . . . .

http://www.club-innovation-culture.fr/le-transmedia-dans-un-contexte-museal-et-patrimonial/

Related:  julialemeryMusées et numériqueMusée et numériquePublics, Numérique

60 secondes pour comprendre le transmédia Contrairement aux apparences, ce n’est pas la première fois que vous avez affaire à ce néologisme typique de l’ère 2.0 ! Comme le montre le dossier que nous lui avons consacré, le « transmédia » est une tendance qui se précise et se développe chaque jour. De Dexter à Detective Avenue, en passant par le nouveau projet d’Eric Viennot, Alt-Minds, les concepts du genre ne cessent de fleurir. Mais voilà, nous n’en sommes pas encore tous familiers… Alors, comment ça marche exactement ? Prenez 60 secondes de votre temps, et ce nouveau type de « storytelling » n’aura plus aucun secret pour vous…

@jehanlb : savoir parler le vieux français sur Twitter Un trublion sévit sur Twitter à coup de vieux français et tient en haleine quelque 10 600 abonnés. Lui, c'est Jehan le Brave, porte-parole d'une époque, au final, pas si éloignée de la nôtre : le Moyen-Âge... Il y a quelques semaines, INfluencia traitait du rôle des comptes parodiques sur Twitter. Ces drôles d'oiseaux attisent la curiosité de l'internaute, friand d'humour décalé et de punchline en tout genre. Laboratoire Tendances Comportementales et Communication Digitale Le transmédia (terme popularisé dans les années 2000 par l’ouvrage d’Henry Jenkins intitulé Convergence Culture) est une technique de communication qui consiste à créer et développer un contenu narratif sur plusieurs médias. Il s’agit d’avoir un récit spécifique sur chaque média et de donner la possibilité aux publics d’utiliser différents points d’entrée autour d’un même sujet. Ainsi les capacités d’interaction sont multiples. D’un point de vue culturel, l’utilisation du transmédia représente également une réelle opportunité. Amenant la diffusion d’un même sujet à travers divers contenus, adaptés à plusieurs supports médiatiques, l’intégralité de la réflexion de l’artiste est mise à profit grâce à l’exploitation des différentes dimensions de son travail et la mise en valeur d’un contenu riche.

Les bibliothèques, outils de (re-)décentralisation du Web Installer au réseau Tor dans une bibliothèque publique ? Voilà une initiative qui peut paraître surprenante au premier abord, mais c’est ce qu’a fait la bibliothèque de Lebanon aux États-Unis dans le cadre du Library Freedom Project, pour garantir l’anonymat des usagers qui se connectent à Internet dans ses emprises. Le texte de Jason Griffey traduit ci-dessous explique en quoi cette démarche fait sens dans une bibliothèque et pourquoi il deviendra sans doute même de plus en plus important que les bibliothèques s’emparent des enjeux de la protection de la vie privée et de la décentralisation d’Internet. Nous remercions Lionel Maurel, alias Calimaq, pour cette présentation et surtout pour ses commentaires qualifiés et éclairants que vous retrouverez à la fin de cet article. par Jason Griffey Source : How libraries can save the Internet of Things from the Web’s centralized fateTraduction Framalang : Benoit, Penguin, goofy, xi

Cycle numérique 2014-15 : journal de bord (avec images) · OPC Il y a bel et bien un avant et un après. Classes culturelles numériques, ressources numériques,sentiers numériques, médiation numérique, territoire numérique... constituent a priori de belles opportunités de développement pour le secteur culturel en ces temps de disette budgétaire. Mais la tentation de l’outil menace : facile à financer, plus difficile à faire vivre dans la durée. Le Grand Palais raconte sa Grande Guerre avec le blog de Gabrielle Du 15 octobre au 15 décembre 2014, la Réunion des musées nationaux – Grand Palais donne la parole à Gabrielle, infirmière au sein de l’hôpital qu’accueillit le Grand Palais durant la Première Guerre Mondiale sur son blog imaginaire laviedegabrielle.tumblr.com. «Je t’ai dit que le Grand Palais est devenu un hôpital; le journal annonce que l’on a besoin de bénévoles et d’infirmières. Cela me tente : les enfants peuvent rentrer seuls de l’école et je veux faire moi aussi quelque chose pour notre pays.» samedi 3 octobre 1914 C’est ainsi que commence l’aventure de Gabrielle, infirmière fictive au Grand Palais durant la Première Guerre Mondiale. Témoin d’un chapitre méconnu de l’histoire de ce monument parisien, Gabrielle livrera pendant deux mois, dans son journal intime et à travers sa correspondance avec son époux au front, sa vision subjective de la vie au VG7 – Val de Grâce 7 – nouvelle identité du Grand Palais durant quatre ans.

Le Transmédia investit le secteur culturel et entre dans les musées L’approche Transmédia n’est pas réservée à un secteur d’activité en particulier comme le cinéma, les jeux vidéo ou la télévision, même si ces secteurs contribuent largement à son développement. Aujourd’hui nous allons donc nous intéresser à l’utilisation du Transmédia par les musées et le secteur culturel en général. Nous ferons le tour des expériences menées en la matière ultérieurement à travers d’autres articles. Pour commencer je vous propose d’explorer ensemble certaines possibilités offertes par le Transmédia. La liste n’est pas exhaustive et je vous invite à la compléter dans vos commentaires.

Bien préparer son projet numérique - Bizz and Buzz 2016 - Stéphanie Walter : webdesign et mobile, UX et UI design J’ai à nouveau participé cette année à l’évènement Bizz and Buzz organisé par la CCI de Strasbourg. Cette année j’ai donné une conférence en duo avec Damien Senger intitulée ” Bien préparer son projet numérique ” : Combien peut couter un site web ? Combien de temps cela peut-il prendre de le faire réaliser ? XXI - Du crayon en prison Cliquez sur l’image pour l’agrandir ©Bast En se pointant pour la première fois devant la maison d’arrêt de Gradignan, en 2004, Bast a d’abord vu un énorme cétacé. L’immense bloc de béton échoué dans le paysage semblait avoir faim d’âmes en peines.

A Bibracte, la réalité augmentée, la 3D et les tables tactiles font renaitre la ville gauloise Le musée de Bibracte, en Bourgogne, a profité de sa rénovation pour mettre en place deux dispositifs numériques de médiation innovants associant réalité augmentée et projections numériques 3D. Bribracte est un site archéologique situé dans le Morvan, en Bourgogne. Cette ancienne ville fortifiée gauloise, sur le mont Beuvray, est accessible au public toute l’année et fait l’objet de fouilles régulières depuis trente ans. A l’entrée du site archéologique, le musée de Bibracte présente sur 2 000m² d’exposition permanente les résultats de recherches sur l’Europe du Ier siècle avant notre ère. Armelle Pasco (Orange): « les outils numériques doivent accompagner, et non remplacer la rencontre avec l’œuvre » MOOC Impressionnisme avec la RMN-GP, réalité augmentée sur l’Atelier du Peintre à Orsay, visite robotique à Meaux, art numérique à Lyon … Orange conjugue innovation et culture dans de nombreux projets. Armelle Pasco, Directrice des Partenariats Culturels d’Orange, nous parle des dernières réalisations et des futurs projets numériques culturels d’Orange. Fin 2014, votre direction a lancé un cours en ligne, MOOC, en complément de l’exposition « Paul Durand-Ruel, le pari de l’impressionnisme » qui a généré plus de 15 000 inscrits. Un chiffre record pour le premier Mooc culturel en France. Les chiffres de participation ont-ils confirmé ce succès ? Ce MOOC, proposé en complément de l’exposition « Paul Durand-Ruel, le pari de l’impressionnisme » au musée du Luxembourg du 20 octobre au 8 février, a décidément rencontré son public.

Related: