background preloader

Nouveau socle, nouveaux défis?

Nouveau socle, nouveaux défis?
Instauré par la grande loi d’orientation pour la refondation de l’École de la République de juillet 2013, le nouveau « socle commun de connaissances, de compétences et de culture » ambitionne de redéfinir les objectifs, les contenus, les pratiques pédagogiques et les modalités d’évaluation de la scolarité obligatoire. Justice, lutte pour l’égalité et la démocratisation de la réussite, bienveillance, réaffirmation d’une éducation aux valeurs civiques et laïques, éducation partagée sont autant de principes forts réaffirmés par la loi. Mais qu’en est-il des propositions du nouveau Conseil supérieur des programmes (CSP) qui sont soumises cet automne à une vaste concertation auprès des enseignants dans les écoles et de l’ensemble des acteurs ? Ce dossier se propose d’en explorer les inspirations, les principes, les paris et les défis qui sont encore, pour l’essentiel, devant nous. Lire l’édito. Histoire« Socle commun » et/ou « culture commune » ? AilleursInventer un nouveau modèle français ? Related:  Socle 2016alarbakande

Le socle commun pour les nuls Les ceintures de compétences C’est dans les tuyaux depuis un moment, et c’est la suite logique de l’évolution de mon système d’évaluation autogérée : aujourd’hui je vous parle de ceintures de compétences. Le bilan de ce qui a déjà été fait Pour commencer remettons en contexte le pourquoi de ce système. La vocation première de mes plans de travail c’est (je vous le donne en 1000) la différenciation. Je pars du principe que tous les enfants avancent à des rythmes différents. – Les ajustements des PDT ordinaires et la création de parcours spécifiques sont très chronophages D’où la nécessité d’un référentiel commun à tous. Et quitte à créer un référentiel commun, autant le faire sur les 2 ans que je garde mes élèves. Ce dispositif, il est emprunté à la pédagogie institutionnelle. J’ai regroupé des items dans chaque ceinture (avec un niveau croissant comme au judo : jaune, orange, verte bleue, marron, noire et éventuellement rouge) en fonction de la complexité et de ma programmation. Et au quotidien ? Les objectifs : J'aime :

Socle commun : Un socle qui fixe de grands principes sans LPC Le nouveau socle commun rédigé par le Conseil supérieur des programmes (CSP) est-il susceptible de relever le niveau éducatif des jeunes français ? La réponse ne se trouve pas dans le socle, publié le 18 février, qui pose des principes généraux mais ne définit pas précisément les connaissances et compétences précises à acquérir. Le socle ne fixe pas plus les outils d'évaluation même s'il précise des conditions dévaluation. Cinq domaines croisant les disciplines "Le socle, qui définit un cahier des charges pour les grands attendus de fin de scolarité obligatoire, doit toujours être appréhendé en relation avec les programmes de cycle, qui l’opérationnalisent". L'aspect le plus innovant du socle c'est de délimiter 5 domaines de la culture scolaire qui dépassent les disciplines scolaires classiques. 1- Les langages pour penser et communiquer 2- Les méthodes et outils pour apprendre 3- La formation de la personne et du citoyen 4- Les systèmes naturels et les systèmes techniques François Jarraud

Le kit de survie du brevet 2014 : Français Par Jean-Michel Le Baut Date de l’épreuve Pour la session 2014, l’épreuve de français a lieu jeudi 26 juin de 9 h à 12 h 15 Calendrier officiel : Modalités de l'épreuve (BOEN 13, 29 mars 2012) Attention : depuis la session 2013, l’épreuve de français a changé… Durée de l'épreuve : 3 heures Objectifs de l'épreuve : Pour tous les candidats, l'épreuve évalue les connaissances et compétences définies par le socle commun au palier 3. Déroulement de l’épreuve : L'épreuve se décompose en deux parties, d'une durée d'une heure et demie chacune, séparées par une pause de quinze minutes. Première partie : Compréhension de texte, réécriture et dictée (1 heure 30) Un texte d'une trentaine de lignes maximum, d'un auteur de langue française, est remis au candidat. La compréhension du texte est évaluée par une série de questions qui prennent appui sur le texte distribué. La maîtrise de la langue et de l'orthographe est évaluée :

Orientations actuelles - Éducation prioritaire Notre école ne donne pas les mêmes chances de réussite à tous les élèves. La France est le pays européen le plus affecté par le poids des origines sociales sur le devenir scolaire des élèves. La loi de refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013 répond explicitement à ce constat. Elle stipule, en effet, dans l’article L.111.1 du Code de l’éducation, que le service public de l’éducation « reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de progresser. L’éducation prioritaire est donc au cœur de cette question centrale posée à l’ensemble du système éducatif. Pourquoi fallait-il repenser la politique d’éducation prioritaire ? La politique d’éducation prioritaire n’a pas donné jusqu’ici les résultats espérés. Quelle méthodologie de changement pour cette nouvelle politique d’éducation prioritaire ? Quatorze mesures clés ont été définies autour de trois axes : Une carte de l’éducation prioritaire révisée dans le dialogue Télécharger le référentiel (pdf – 93 ko)

Programme Français Cycle 3 2- Programmes Principes Au cycle 3, l’élève se confronte fréquemment et régulièrement à des situations plus complexes tant en lecture qu’en production d’écrit. Il est invité à chercher les éléments implicites qui fondent la compréhension des propos oraux et écrits, il apprend à écrire des textes de genres et de visées différents, il se nourrit des textes étudiés tout au long du cycle pour écrire ses propres textes en autonomie. Pour cela, le projet d’enseignement met au premier plan des activités langagières de compréhension et de production à partir de textes variés travaillés en classe, et à partir de projets d’écriture développés tout au long de l’année. L’étude de la langue renforce la posture métalinguistique de l’élève. L’étude de la langue vise à comprendre les grands principes du système linguistique et ses conséquences orthographiques : un enseignement conjoint du vocabulaire et de la syntaxe, ainsi qu’une étude de la morphologie verbale sont privilégiés.

évaluation par compétences est-elle juste ? Par François Jarraud L'évaluation des compétences par les enseignants est-elle juste ? La question est posée par la Direction des études et prospectives (DEPP) du ministère de l'éducation nationale dans un petit ouvrage sur "les élèves, connaissances, compétences et parcours". La Depp ne fait pas que poser la question de la qualité de l'évaluation. Elle a aussi demandé aux enseignants les objectifs poursuivis pour certaines compétences et obtenu des réponses... intéressantes. "L'attestation de la maîtrise du socle commun est-elle soluble dans le jugement des enseignants" demandent Jeanne-Marie Daussin, Thierry Rocher et Bruno Trosseille, tous trois de la Depp. Qui est désavantagé dans l'évaluation par compétences ? Une surprise ? On évalue quoi ? Ces travaux ne diminuent pas l'intérêt d'une approche par compétences. François Jarraud Michel Quéré (dir.), Les élèves : connaissances, compétences et parcours, La documentation française. Liens : L'ouvrage Les notes sont-elles justes ?

Réaliser une frise chronologique retraçant le parcours d'un héros de roman : Jean Valjean Par A.Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Contextualisation L’activité a été menée à l’issue d’une séquence d’une durée de quatre semaines sur l’étude des Misérables à travers le personnage de Jean Valjean. Lors de cette activité, les élèves ont prolongé la lecture et l’analyse de certains passages clés pour l’étude du personnage par des travaux d’écriture variés en lien avec les extraits choisis pour la séquence. Les travaux d’écriture demandés aux élèves ont été répartis progressivement dans la classe en fonction des rangées d’élèves : l’amorce de chaque activité d’écriture était commencée en classe par l’ensemble des élèves mais seuls les élèves d’une rangée avaient à terminer le travail au propre à la maison. Parallèlement à cette séquence, les élèves travaillaient en Histoire-Géographie sur les débuts du premier Empire. Extrait 1 Pages 9 à 28 Livres premier et deuxième. « Le vol du pain » 1795 « Valjean, l’ancien bagnard » 1815 (arrivée à Digne) Première étape.

Nouveau socle : présentation - SNUipp-FSU 14 Conformément à la loi de 2013 qui annonçait dans son article 13 un nouveau socle commun, le Conseil supérieur des programmes (CSP) a rendu public le nouveau projet retravaillé suite à la consultation des enseignants de novembre dernier. Ce nouveau socle doit être présenté au CSE du 12 mars prochain. Celui-ci est composé de 5 domaines qui constituent la culture scolaire commune à tous les élèves. 1- Les langages pour penser et communiquer 2- Les méthodes et outils pour apprendre 3- La formation de la personne et du citoyen 4- Les systèmes naturels et les systèmes techniques 5- Les représentations du monde et l’activité humaine Le socle de 2005 ne définissait que les compétences et connaissances à acquérir par les élèves à travers les 7 piliers en référence aux compétences clés européennes. Des points aveugles Ce nouveau socle ne constitue qu’une petite pièce du puzzle des nouveaux contenus d’enseignements. - L’évaluation. - Les programmes de cycles 2, 3 et 4. Des points d’exigence

Apprendre à apprendre : la compétence qui manque Les nouveaux rapports aux savoirs, l’impact du numérique qui nous les rendent tous (ou presque) accessibles, les nécessités nouvelles de savoir trier, sélectionner, trouver les sources, faire preuve d’esprit critique… renforcent la nécessité pour l’Éducation de développer les compétences des apprenants. L’inscription, plus que jamais indispensable, d’une éducation tout au long de la vie fait porter de nouvelles exigences sur « le temps premier de l’Éducation », celui de la scolarité obligatoire et du socle commun. En effet, il ne s’agit plus uniquement aujourd’hui pour les professeurs, d’enseigner des connaissances et pour les élèves de les apprendre. Le temps est venu pour tous d’apprendre à apprendre. L’ « apprendre à apprendre » doit s’inscrire dans les missions éducatives prioritaires. Cela demande que les enseignants et les professionnels de l’Education soient accompagnés, outillés et formés dans ce domaine. Crédit photo : Stanford EdTech via photopin cc Like this: J'aime chargement…

Pour en finir (ou presque) avec les notes - Évaluer par les compétences Devant les inconvénients maintes fois montrés des évaluations par la note, certains pays comme la Belgique tentent de passer à l’évaluation par les compétences.En France, à côté des livrets de maternelle et des évaluations nationales en CE2, 6e, 5e et seconde, des professeurs tentent de sortir un peu de notre système traditionnel dans une perspective d’évaluation formative. Un témoignage concret au collège en français, en sixième et cinquième. « - M’dame, c’est noté ? - Non, ce n’est pas noté, c’est évalué ! Beaucoup d’élèves et leurs parents se comportent en consommateurs attendant une note comme on attend une rétribution : « tout travail mérite salaire »... L’institution néanmoins s’inquiète de la violence scolaire, nous apprend, à nous enseignants, qu’il faut combattre l’échec scolaire (comme on réduirait la « fracture sociale » ?) De quelques conséquences de l’abus des notes L’utilisation des notes chiffrées engendre des effets négatifs non négligeables. Une évaluation différenciée

Forum des enseignants innovants : Robert Delord : Des QR codes au service de la pédagogie Un QR Code est un code barre qui permet de stocker des informations numériques (textes, images, adresses de site web…). Il peut être imprimé sur un support papier, placé dans un livre ou dans l'environnement urbain. Déchiffré à partir d'un téléphone mobile équipé d'un appareil photo et du lecteur approprié, il relie alors l'espace physique et l'espace numérique. Peut-on en concevoir un usage éducatif ? Pouvez-vous expliquer ce que sont des QR Codes ? Un code QR, ou Quick Response Code, est une sorte de code barre nouvelle génération en deux dimensions : il permet, après lecture par un smartphone, une tablette numérique ou une webcam (c'est le même principe que la douchette de la caissière du supermarché !) En pratique, comment utilisez-vous ce système de QRCodes avec les élèves ? Pouvez-vous donner des exemples précis de contenus ainsi rendus accessibles ? Ces contenus sont nombreux et variés. Quels vous semblent être les intérêts d’une pédagogie faisant appel à cet outil ?

Related: