background preloader

Contre la « pédagogie » différenciée ! Un article de Christian Puren

Contre la « pédagogie » différenciée ! Un article de Christian Puren
lundi 20 octobre 2014 Au moment où les enseignants sont sollicités par le CSP pour donner leur avis sur l’élaboration de nouveaux programmes pour les cycles 2, 3 et 4, l’APLV participe au débat en cours en publiant un texte de Christian Puren [1] qui rappelle que tout programme doit être élaboré en fonction des apprenants qui sont tous différents les uns des autres et que la « pédagogie différenciée » n’est pas la seule affaire du pédagogue mais aussi celle de l’administration qui doit aussi la prendre en compte en permettant la création de dispositifs adaptés à la progression de chacun. Un État qui demande à ses enseignants de respecter la diversité de leurs élèves n’est pas très crédible, s’il ne prend pas lui-même en considération la diversité culturelle et linguistique des membres de la société dont il est en charge. Télécharger le texte de Christian Puren Related:  La pédagogie différenciée

DIFFERENCIER.pdf différenciation pédagogique Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? En contexte scolaire, toute situation pédagogique peut être représentée par le modèle suivant inspiré de Legendre (2005). Lors d’une situation pédagogique, un sujet fait l’acquisition d’un objet d’apprentissage sous la responsabilité d’un agent qui utilise certaines formules pédagogiques et tient compte de différents aspects du milieu. Tel qu’illustré, il s’établit entre ces quatre composantes, différents types de relations pédagogiques (relation d’apprentissage, relation d’enseignement, relation didactique). Inspirées de ce modèle, dans le cadre de la recherche-action sur la différenciation pédagogique en Montérégie, nous avons défini la différenciation pédagogique comme : En d’autres termes, différencier signifie savoir analyser et ajuster sa pratique de même que l’environnement d’apprentissage de façon à tenir compte des préalables et caractéristiques d’un ou de plusieurs élèves au regard d’un objet d’apprentissage particulier. ASTOLFI, J.

Des pistes de différenciation pédagogique en classe : parcours facile / parcours difficile 15 Shares Share Tweet Email La grande souplesse d’utilisation des outils numériques permet de plus en plus de différencier le travail des élèves dans et hors la classe. Dans ma classe, je choisis souvent de mettre les élèves en situation de choisir le processus d’apprentissage ou les documents qu’ils étudient. En effet, il me semble que ce choix va avoir deux effets bénéfiques : ⁃ la création d’une certaine empathie envers le document étudié puisque choisi par l’élève selon l’intérêt qu’il y a trouvé. ⁃ l’implication plus grande dans la réalisation de la tâche demandée. Pour cela, je mets en place deux types d’activités. Une série de questions, des documents : le cours dont vous êtes le héros. Une activité qui me semble assez classique mais qui n’est pas réalisable sans outils numériques (ordinateurs ou tablettes), à moins de multiplier les photocopies. Ici, en plus de l’oeuvre étudiée par un élève, la mise en commun lors de la correction de l’exercice donne du sens. Bilan des activités

Inclusion – pauldevin.com Vouloir raisonner la scolarisation des enfants handicapés Carnets Rouges, n°15, janvier 2019 « Que le droit à l’éducation constitue un droit absolu, sans limites, exige justement que nous soyons capables de réfléchir celles de l’inclusion. A défaut de quoi nous prendrions le risque de renoncer à l’effectivité de l’éducation pour satisfaire une idéologie irraisonnable de l’inclusion. » Pour une inclusion raisonnée revue du CERFOP, n°31, novembre 2016 « Sans doute, quelques-uns accuseront cet article de freiner l’élan avec lequel notre société affirme sa volonté de lutter contre l’exclusion. Peut-être même l’accuseront ils de porter des idées réactionnaires et ségrégatives. Pour une inclusion raisonnée Psychologie et éducation, 2015-2, juin 2015 Intervention au Forum des RASED « L’inclusion raisonnée est la condition de l’accès à l’égalité citoyenne. WordPress: J'aime chargement…

Dans la classe, des organisations qui favorisent la différenciation Différenciation pédagogique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La différenciation pédagogique vise à modifier la manière d'enseigner pour améliorer la réussite des élèves. Pour pratiquer une pédagogie différenciée, il est indispensable de mettre en œuvre des méthodes de travail variées et diversifiées, adaptées aux besoins et au style cognitif de chaque élève afin qu’il aille aussi loin et aussi haut que possible. Selon Philippe Meirieu : « L’expression de pédagogie différenciée est un pléonasme, il n’y a de pédagogie que différenciée, puisqu’il n’y a de savoir que dans et par le chemin qui y mène ». Loi d'orientation sur l'éducation[modifier | modifier le code] La Loi d’orientation sur l’éducation du 10 juillet 1989 précise dans son préambule : « Mettre l’enfant au centre du système éducatif, c’est d’abord le prendre tel qu’il est, avec ses acquis et ses faiblesses. André De Peretti affirme quant à lui qu’il s’agit d’une méthodologie d’enseignement et non d’une pédagogie. Portail de l’éducation

Des logiciels libres adaptés au handicap... Vers une école inclusive | Besoins éducatifs particuliers et éducation inclusive : actualités, réflexions et recherche Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! 3/ Dans aucune classe, le travail est accompli en même temps avec la même efficacité. 4/ La différenciation n’est pas un problème, c’est une solution ! 5/ Tous les élèves ont besoin de différenciation ! 6/ La différenciation n’est pas le différentialisme ! 7/ L’individualisation s’équilibre avec une pédagogie coopérative. 8/ Pour différencier le travail des élèves, on doit actionner tous les leviers d’une classe : Le temps (en donner plus ou moins) La difficulté (graduer le travail autour d’une même notion avec des exercices différents) Approfondir par un autre exercice

Des stratégies pour favoriser la métacognition et la conscience de soi chez les élèves La recherche montre que les habiletés métacognitives se développent considérablement entre 12 et 15 ans. Comment favoriser le développement de ces habiletés chez les élèves? Cet article de la psychologue, chercheuse et auteure Marilyn Price-Mitchell porte sur la conscience de soi et la façon dont cette conscience est liée aux habiletés métacognitives. La conscience de soi, associée au système paralimbique du cerveau, permet à l’individu d’ajuster ses conceptions du monde ; sa conception de soi et des personnes qui l’entourent. La conscience de soi […] aide les élèves à apprendre plus efficacement en focalisant sur ce qu’ils ont besoin d’apprendre. Selon l’auteure, il est important de cultiver l’habileté des élèves à réfléchir à leurs stratégies d’apprentissage ainsi qu’à l’efficacité de ces stratégies. 1. Les croyances des élèves à l’égard de leurs capacités à apprendre influencent leur motivation et leurs résultats scolaires. 2. 3. 4. 5. 6. 7. [Consultez l’article] Waynewhuang

Related: