background preloader

Sixième coopérative : 1. Le travail individualisé

Sixième coopérative : 1. Le travail individualisé
Ce billet est le premier d'une série présentant le fonctionnement de la 6ème coopérative que nous avons mise en place au collège. Si les élément sont présentés séparément, il faut garder à l'esprit que c'est la cohérence des dispositifs qui nous paraît pertinente. 1. Le travail individualisé Dans la globalité du fonctionnement de la classe de 6ème coopérative, la séance de travail individualisé est un moment important dans la semaine au niveau de la personnalisation. Pilotée par le plan de travail personnel, elle permet d'être au plus près des besoins des élèves tout en développant leur autonomie et en favorisant la coopération. Chaque jeudi matin, la classe possède dans son emploi du temps un créneau de 2h commun avec une autre classe de 6e. Le plan de travail Chaque élève possède un plan de travail personnel pour une période de 3 semaines. Il comporte : (illustration en bas du billet) - une partie "Français" - une partie "mathématiques" - un volet coopération Posture des enseignants

http://guillaume.caron.over-blog.com/2014/10/sixieme-cooperative-1-le-travail-individualise.html

Related:  gestion de classeclasse coopérativePEDAGOGIE COOPERATIVEpédagogie coopérative

Pour encourager la coopération : les jokers collectifs Résumé des épisodes précédents Dans ma classe, je tamponne un marque-page dans le cahier de mes élèves quand ils copient correctement, quand ils atteignent "l'objectif du jour" en dictée ou en rédaction, quand ils obtiennent une ceinture (...). Voir ici pour les tampons et le marque-page. Quand le marque-page est rempli, ils viennent piocher un "joker" qui leur donne une sorte de privilège spécial. Il peut s'agir de "faire écrire ses devoirs par la maitresse", de "rester en classe pendant une récré pour dessiner au tableau", "choisir sa place dans la classe". Beaucoup de blogueurs donnent des idées de privilèges ...

Espace Pédagogie Coopérative Une histoire récente. L'apprentissage de la langue maternelle est une question assez récente dans l'histoire des programmes de l'Education Nationale. La place de l'oral n'a cessé de croître avec le développement plus récent dans les années 60/70 de la linguistique. Mais il faudra attendre la définition des cycles en 1991 et les derniers programmes pour voir apparaître les étapes programmées d'un enseignement aujourd'hui considéré comme « majeur ». La question du sens de la communication orale à l'école est une question encore plus récente. Autonomie, responsabilité et coopération : ce qu’en disent les élèves utilisant un plan de travail 1 consul (...) 1Le socle commun de connaissances et de compétences correspond au minimum à maîtriser par chaque élève français à la fin de sa scolarité obligatoire. Depuis 2005, il regroupe les connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour « réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen.1 » Les compétences relatives aux piliers 6 (Les compétences sociales et civiques) et 7 (L’autonomie et l’initiative) du socle commun revêtent une dimension transversale. Cela signifie qu’elles ont un statut d’une égale importance à celles des autres piliers (Décret du 11 juillet 2006, p. 4.) mais qu’elles ne disposent pas de durée spécifique d’enseignement.

Orthographe - Capsules vidéo - pédagogie inversée Cette page regroupe toutes les capsules vidéo en rapport avec l’orthographe, qu’il s’agisse d’orthographe d’usage ou d’orthographe grammaticale. Ne pas confondre ont et on Participe passé en é et infinitif en er Accueil Les cinq domaines du projet de socle commun à la rentrée 2016 À partir de septembre 2016, le socle commun s’articulera en cinq domaines de formation définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l’issue de la scolarité obligatoire :

pidapi-asso.fr - 01 - LE PLAN DE TRAVAIL Élément essentiel de la prise en compte effective de l'hétérogénéité et de la mise en place de temps de travail personnalisés, le plan travail dans la grande majorité des classes au coeur du dispositif dans lequel vient s'insérer l'outil PIDAPI. Le principe de la personnalisation tend vers la mise à disposition d’une série d’outils, certains utiles à l’évaluation des connaissances, d’autres supports aux situations de transmission de compétences et un dernier servant au suivi de tous ces chemins de vie se croisant dans une journée de classe. La vocation du plan de travail tel que l’entendait Freinet est donc celle-ci : guider chacun des enfants pour un travail choisi, autonome et en lien avec ce que l’enseignant espère de lui. Vous trouverez ici des liens vers des articles qui vous feront comprendre (nous l'espérons) l'utilisation de cet outil ainsi que des exemples concréts dans différents contextes : Introduction : Des exemples de plan de travail de lea toute petite section au lycée :

La pédagogie Freinet au collège et au lycée Télécharger le texte au format RTF Sommaire Avant-propos Travailler autrement dans les collèges et les lycées aujourd’hui et demain, pourquoi ?- Pour répondre avec efficacité aux exigences institutionnelles- Pour placer l’enfant, l’adolescent au centre de l’apprentissage- Pour se donner le moyen de gérer efficacement l’hétérogénéité des élèves dans une classe- Pour ne pas enfermer l’enfant ou l’adolescent dans une situation d’échec- Pour intégrer des outils, médiateurs d’apprentissages méthodologiques fondamentaux- Pour contribuer à la professionnalisation de la fonction enseignante

Climat scolaire - Violence et échec scolaire : analyse avec Daniel Favre Daniel Favre, enseignant chercheur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2, analyse la relation entre la violence et l'échec scolaire. La forte corrélation entre violence et échec scolaire est une donnée qui fait consensus. Daniel Favre a mené une étude pour analyser cette corrélation. Dans la vidéo suivante, il décrit et explique ses observations chez les élèves violents : une agressivité extrêmement forte souvent due à une insécurité physique, psychique et territoriale, une anxiété dépression très élevée et liée à cette agressivité,un mode de pensée dogmatique : les élèves recherchent le conformisme (élèves qui parlent comme eux, s'habillent comme eux). Daniel Favre conclut que la création d'un climat de sécurité autour de l'apprentissage peut être un antidote à la violence.

La pédagogie inversée La pédagogie inversée : les flipped classrooms : de nouveaux espaces-temps pour enseigner et apprendre à l'ère numérique Conférence de Marcel Lebrun, professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'éducation de l'UCL de Louvain ; Le mercredi 3 Octobre 2012 lors du Forum@tice Document support de la conférenceLe blog de Marcel Lebrun A propos de la pédagogie inversée Qu'est-ce que c'est ? (Cégep Levis-Lauzon : informations et ressources en technopédagogie)Pédagogie inversée (Pearltrees de V. Classe inversée et tâches complexes : « les élèves créent des capsules, donc le cours » Pour rendre ses élèves "acteurs", Amélie Mariottat, prof de français dans un collège de Dordogne, a misé sur les tâches complexes et la classe inversée. En classe, les élèves conçoivent eux-mêmes les capsules vidéos qui constitueront une partie du cours. Les élèves d’A. Mariottat conçoivent des capsules, qui constituent une partie du cours. Amélie Mariottat est prof de français au collège des Marches de l’Occitanie (REP), à Piégut-Pluviers (Dordogne). Soucieuse de rendre ses élèves de 6, 5e et 3e “acteurs”, elle pratique la classe inversée depuis 2014.

Related: